Accueil > Actualités > Reportages et photos
13.

Don en ligne

Rejoindre le Monastère Invisible

galet Témoignage du père Roger Véricel pour son jubilé

Témoignage du Père Roger Véricel qui fête cette année 50 ans de sacerdoce

Petit je voulais être prêtre mais j’ai très vite abandonné l’idée. Après les études primaires, j’ai fait mon apprentissage de menuisier mais je n’ai exercé qu’un mois à cause du salaire, puis filature de chappes à Pierre Bénite, puis chez Geay à Montrond-les-Bains dans les saucissons, enfin chez Lookeed à Chazelles dans les freins hydrauliques, dix ans d’usine en tout. C’est là que la J.O.C. m’a fait réfléchir ainsi que le syndicat dont j’étais l’un des délégués. Un jour à Montbrison lors d’une rencontre avec le Cardinal GERLIER à qui je demandais un second Aumônier pour la J.O.C., il m’a dit « deviens Prêtre » et je te nomme Aumônier. Cela m’a fait réfléchir et deux ans après me voilà au Séminaire des Vocations Tardives à Chessy-les-Mines. Ensuite je suis entré aux Missions Africaines, deux Chazellois y étaient avant moi, Pétrus REYNARD et Louis GONON. Pendant tout le temps du Séminaire j’ai fait plusieurs colonies de vacances en tant que Directeur. Ordonné le 20 juin 1968. Puis vint l’Afrique, je devais rester un an en France à St Louis-de-la-Guillotière, mais un coup de téléphone m’apprend que je pars de suite en octobre, en Côte d’Ivoire. Trente-deux ans d’Afrique, deux postes l’un de dix-sept ans, l’autre de quinze ans. Hélas j’ai dû quitter ma chère Côte d’Ivoire pour cause de santé et me voilà de retour à Chazelles là où je suis né et cela depuis dix-huit ans déjà. Merci à tous ceux qui m’ont aidé dans mon parcours, je compte sur vos prières pour tenir encore un peu ici à Chazelles avant d’aller dans une maison de retraite ou ailleurs.





Version imprimable de cet article Version imprimable
{#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

Publié le : 11.07.2018 08:43 - Mis à jour le : 14.08.2018 16:03