Accueil > Agenda diocésain
Fête de l’éveil à la foi

Don en ligne

galet Théâtre : les deux dernières années de la vie d’Edith Stein

Représentation de la pièce "Le Monde est en feu", texte de Juliane Stern mis en scène par Céline Barbarin jeudi 18 avril 2013 à 20 h 30 salle Jeanne d’Arc à Saint Etienne. Ce spectacle, monté par une troupe de comédiens professionnels, nous plonge au coeur des deux dernières années de la vie d’Edith Stein (Thérèse-Bénédicte de la Croix).

Ste Edith Stein (sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix)

JPEG - 12.3 ko

Philosophe et carmélite, Edith Stein vient au monde dans une famille juive le 12 octobre 1891. Malgré une éducation marquée par le judaïsme, elle s’éloigne pendant un temps de toute croyance religieuse. Sa vive intelligence l’engage à rechercher la vérité et à mener une vie respectueuse de tous et de chacun.

Edith est l’une des rares femmes de son époque à fréquenter l’université. Élève de Husserl, ses travaux philosophique la rende attentive au phénomène religieux, et la question de la foi en Dieu s’impose progressivement à elle. En 1921, la lecture de l’autobiographie de Thérèse d’Avila la décide à entrer dans l’Église catholique. Unissant ses compétence philosophique à la lumière que lui donne la foi, Edith Stein se consacre pendant une dizaine d’années à l’enseignement. Son principal souci est de mettre en valeur une vision chrétienne de la personne humaine.

Pleinement lucide sur la signification de la montée du nazisme, elle entre au Carmel en 1933 et y prend le nom de Thérèse Bénédicte de la Croix. Elle poursuit son combat contre le mal qui se déchaîne dans le monde à un niveau de radicale profondeur : avec le Christ, sous le signe de la Croix.

Le 9 août 1942, Edith Stein meurt dans les chambres à gaz d’Auschwitz, à la fois victime de la Shoah et témoin du Christ.

Elle sera canonisée par le pape Jean-Paul II le 11 octobre 1998. Source : http://www.carmel.asso.fr/-Edith-Stein-.html

Le Monde est en feu met en scène les deux dernières années d’Edith Stein, exilée à Echt de 1940 à 1942. En l’espace de trois journées, le drame nous plonge au coeur de la vie intérieure de la carmélite, au moment où les évènements se resserrent sur elle comme un étau : l’invasion de la Hollande, la prise de parole des évêques, la tentative avortée d’exil vers la Suisse. Neuf comédiens, portés par des chants en yiddish, entraînent le spectateur dans le mystère d’Edith Stein : face à l’écrasante oppression du mal, la liberté intérieure d’une âme de prière.

Il est fortement conseillé de réserver votre place sur le site internet. Contact/réservations : http://le-monde-est-en-feu.jimdo.com ou 06 32 10 97 65





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 02.04.2013 09:10