Accueil > Actualités > Reportages et photos
Don en ligne

galet Témoigner de ce monde en mutation en tant que chrétien

Le Mouvement Chrétien des cadres a proposé une soirée débat sur le thème : "Un monde en mutation, une chance pour mieux vivre ensemble ?", mercredi 5 février 2014 à la Maison Saint Antoine avec les témoignages d’ Esther Milland (directrice du Lycée Hôtelier Le Renouveau), Nicolas Fouillant (responsable de la Pépinière d’Entreprises de Montreynaud) et le Père Jean-Michel Peyrard représentant le lieu d’accueil "En barque vers +" à Chateaucreux.

"Pourquoi ce thème national ? a souligné Dominique Dumas, responsable de l’équipe MCC de Saint-Etienne en ouverture de soirée, "parce que les mutations rapides de notre monde nous interpellent. Quelle place les chrétiens prennent-ils dans ce mouvement ?"
Trois témoignages ont apporté leur éclairage sur la question :

Dans le domaine de la formation, Esther Milland, directrice du Lycée Hôtelier Le Renouveau (300 élèves dont 40% de filles) partager son enthousiasme pour répondre à un certain nombre de défis

- Mutation du métier d’enseignant : dans le domaine informatique ( travail en équipe pour monter de nouveaux supports pédagogique) ; aide aux élèves face à la masse d’infos qu’ils reçoivent sur internet, les réseaux sociaux, etc ; répondre aux exigences des familles sur le comportement et l’évolution de leurs enfants et sur les résultats
- Mutation des métiers mais toujours avec autant de rigueur : par exemple cuisine traditionnelle, cuisine rapide, cuisine moléculaire
- Mutation du milieu professionnel qui exige une adaptation permanente des enseignants pour rester au « top » d’où la nécessité d’établir des relations permanentes avec les entreprises qui deviennent d’excellents partenaires
- Stages et ouverture à l’international : apprentissage d’une langue étrangère, adaptation aux modes de vie, aux règlementations propres à chaque pays et aux cuisines différentes

« Garder les équipes en mouvement, valoriser les personnes, aller de l’avant en mobilisant tout le monde vers un même but, "c’est compliqué mais on y arrive". C’est le plaisir de travailler ensemble, c’est le plaisir de partager, grâce à un formidable travail d’équipe, qui permet, au-delà des compétences nécessaires, de répondre à tous ces défis » a souligné’intervenante

Nicolas Fouillant responsable de la Pépinière d’Entreprises de Montreynaud , zone franche avec 4Z (ZEP, ZUS, etc…), est arrivé à Saint-Etienne sans rien connaître donc sans aucun a priori sur ce quartier, accompagne sur une durée de trois ans des porteurs de projets d’entreprises. En introduction, il a fait part des similitudes avec le premier témoignage : gestion humaine, définition d’un cadre, accompagnement, convivialité, etc…

Le site comporte 34 espaces de bureaux, modulables, et trois grands ateliers : c’est un lieu d’accueil, d’hébergement et d’accompagnement pour :
- créer du lien à travers les espaces communs où les entrepreneurs vont se rencontrer : espace de convivialité qui permet de manger son panier repas avec les autres, échanger les bonnes pratiques, mutualiser les expériences, participer aux animations.
- accompagner individuellement, chaque semaine, le futur chef d’entreprise, d’abord en tant qu’homme puis en tant que responsable de ses futurs salariés (comment créer des liens avec eux) ; sensibilisation à la vie sociétale, à l’environnement, aux transports ; relations avec les clients et les fournisseurs…
- utiliser les dispositifs existants afin d’ aider les jeunes à créer

Ce témoignage passionnant sur la création d’entreprises (malgré les difficultés, les réglementations, les fragilités) a souligné la conviction et la volonté des porteurs de projets et l’engagement des accompagnants. C’est aussi cela mieux vivre ensemble !

Jean-Michel Peyrard, prêtre et curé de la Paroisse Sainte-Blandine(Saint-François, Saint-Jean-Bonnefonds, Terrenoire, Monthieu) a témoigné avec beaucoup d’humour et d’humanité de la mutation extraordinaire d’un quartier, celui de Chateaucreux (5000 salariés sur le site et 16000 voyageurs par jour sur les TER Saint-Etienne/Lyon), et ses impacts sur la paroisse.

Curé depuis trois ans de cette paroisse, il a vécu la transformation de ce quartier et vu la nécessité pour la paroisse d’aller de l’avant à partir d’un constat de différence notoire entre les quartiers de Châtaucreux - Saint François, l’un en expansion et extension (nouvelles entreprises et beaucoup de passage), l’autre plutôt en difficulté mais avec un passé industriel et commercial chargé d’histoire. D’où l’idée, avec le diocèse, de créer un lieu d’accueil et de ressourcement pour tous ces « passagers » quotidiens, qui a été inauguré en septembre 2013 et qui porte l’enseigne "En barque vers +". C’est un lieu qui se veut oecuménique et qui offre un parcours d’accueil, de convivialité, voire de prière, à l’écoute des personnes.

Ce sont 26 à 30 bénévoles qui se relaient du lundi au vendredi de 11h30 à 13h30 dans cette mission du mieux vivre ensemble. "Des jeunes y participent et pourtant, souvent, on n’ose pas les accueillir tels qu’ils sont et on n’ose pas les appeler : Accueillir l’autre, c’est se risquer" a souligné Jean- Michel Peyrard.

Extrait de "Marchons Ensemble", paroisse Sainte Clotilde - février 2014 - N°138





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 17.02.2014 14:35 - Mis à jour le : 20.02.2014 10:43