Accueil > Actualités > Toutes les actualités
Chaîne d’Adoration eucharistique continue pour le diocèse

Don en ligne

Rejoindre le Monastère Invisible

galet Témoignage MCR : "Savoir jeter l’ancre" par Jacqueline Franc

Savoir jeter l’ancre

J’ai toujours été fascinée par les récits de ces bateaux au long cours qui partaient à la découverte de terres inconnues.

A Barcelone, j’ai pu visiter la Santa Maria, une des trois goélettes, dirigées par Christophe Colomb : allant chercher un passage pour aller aux Indes, il a découvert l’Amérique.

J’ai été stupéfaite devant la petitesse de ses embarcations, qui m’ont semblé bien fragiles. L’espérance qu’ils avaient en la réussite de leurs projets, m’a beaucoup interrogée !

JPEG - 30.3 ko
Jacqueline Franc au centre lors de la Journée de l’apostolat des laïcs 2010 (photo Christiane Lyonnet)

Ces voyages demandaient une très grande préparation, outre l’étude des cartes connues, ils devaient vivre pendant de longs jours sur les réserves du bateau : eau, farine, viande, haricots secs, médicaments, graisse... Au bout de quelques temps, l’escale devenait obligatoire. les provisions diminuaient, le bateau avait des avaries, l’équipage fatigué avait besoin de quelques jours de repos.

Il fallait jeter l’ancre au plus vite dans quelque port. A l’abri des vagues déferlantes, ils avaient la possibilité de faire le point, de s’arrêter, avant de repartir plus avant.

"Jeter l’ancre", ce mot à fait tilt dans mon esprit.

Reprendre des forces, se refaire une santé, réfléchir, à la façon d’affronter la fin du voyage, fort de l’expérience acquise au cours des jours passés. Je pense que les marins devaient aussi faire le bilan de leur vie.

Jeter l’ancre, ce terme est pour moi parlant.

J’ai tout de suite pensé aux retraités. La retraite n’est-elle pas une escale dans notre vie.

Ne doit-on pas faire le point, le bilan de notre vie ! Savoir où nous allons, vers quoi nous allons.

Savoir ce qui fait la valeur de notre vie et ce qui nous rend heureux, avant que d’aller plu loin, tête baissée.

De nombreuses associations sont là pour nous aider à réfléchir. Le mouvement chrétien des retraites, le MCR, est de ceux là.

Chaque année, un thème est proposé par le bureau de Paris (ce mouvement étant national). Pour cette année, il est : "La retraite, un temps qui nous est donné".

Des équipes se réunissent une fois par mois, et réfléchissent sur un sujet ayant un rapport avec le thème d’année. L’aide d’un livret est bien précieuse et permet d’approfondir les questions. Des liens d’amitié se créent et l’on échange en toute confiance.

Le MCR est aussi un mouvement d’action catholique.

Pendant les années d’activité, pour de nombreux chrétiens, il a été difficile de suivre l’évolution de l’Église depuis Vatican II.
Il semble bon aussi de faire le point sur ce que nous croyons, sur ce que nous attendons de l’Église et sur ce que l’Église attend de nous. La plupart d’entre nous avons été baptisés, nous sommes membres de cette Église.

Le MCR nous aide à la lumière de l’Évangile à approfondir nos croyances, et à nous apprendre à voir, juger et agir dans le monde qui nous entoure.

Nous allons, comme Saint Basile au IVe siècle, nous adresser à Dieu, pour qu’il nous conduise à bon port : "Conduis le navire de ma vie, Doux Seigneur,
jusqu’à ton port tranquille, où je suis à l’abri des tempêtes,
du péché et des conflits ; montre moi le cap que je dois suivre".

Jacqueline Franc, vice présidente diocésaine du Mouvement Chrétien des Retraités (MCR)

GIF - 33.2 ko
Site national du MCR





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 24.02.2010 21:59 - Mis à jour le : 14.04.2014 11:13