Accueil > Actualités > Toutes les actualités
Inscription Pélé du Puy 2017

Don en ligne

galet Secours catholique : Rapport Statistiques annuel 2014 sur la pauvreté en France

Le Secours catholique a publié jeudi 5 novembre son Rapport Statistiques annuel sur la pauvreté en France.
591 200 c’est le nombre de familles ou personnes seules en difficultés rencontrées en 2014 par les équipes du Secours Catholique. Les trois quarts de ces familles ou personnes font partie des 4% les plus pauvres de la population française.

Rapport Statistiques annuel 2014 sur la pauvreté en France

Lien sur le site du Secours Catholique

EXTRAIT

LES GENS SE BATTENT POUR S’EN SORTIR »

Laurent Seux, directeur de l’action France-Europe du Secours Catholique, revient sur les principaux enseignements du rapport statistique 2014 et démonte certaines idées reçues concernant les personnes qui vivent en situation de précarité.

« Pour les personnes rencontrées au Secours Catholique – Caritas France, le niveau de vie médian a péniblement augmenté de 35 euros (par mois) en quatre ans. Celles qui accèdent au travail voient leur pouvoir d’achat stagner et les autres voient les perspectives d’amélioration de leur situation se réduire. Enfin, la part des personnes sans ressources financières augmente.

Par ailleurs, ce rapport casse une idée fausse largement ancrée dans l’opinion selon laquelle les personnes inactives de moins de 60 ans se complaisent dans l’"assistanat". Nous constatons au contraire dans notre enquête que les personnes en précarité se battent pour s’en sortir.

Parmi celles qui n’ont pas d’emploi et n’en cherchent pas, près de 40 % ne peuvent travailler pour des raisons de santé ou de handicap ; 25% sont des étrangers qui n’ont pas le droit de travailler et qui, généralement, travaillent mais de manière informelle. Les autres sont pour la plupart à la retraite ou en préretraite, ou sont des femmes seules avec enfants sans solution de garde. »

- LIRE LE RAPPORT Véronique Fayet , Présidente du Secours Catholique - Caritas France revient sur les principaux enseignements du rapport statistique 2014.

Collecte nationale du Secours catholique dimanche 15 novembre 2015 / POUR AIDER LES PLUS PAUVRES, JE CHOISIS D’AGIR AVEC EUX

Message de Mgr Jacques Blaquart, évêque d’Orléans et président du Conseil pour la Solidarité, à l’occasion de la journée nationale de la collecte nationale du Secours Catholique, le 15 novembre 2015

Le dimanche 15 novembre prochaine sera le jour de la collecte nationale du Secours Catholique. La journée nationale du Secours Catholique-Caritas France du 15 novembre a lieu cette année au milieu de plusieurs évènements importants. Le synode sur la famille a réfléchi notamment sur l’engagement de l’Eglise auprès des familles qui vivent des difficultés financières et de tous ordres. Ce sont elles que le Secours Catholique accompagne dans toute la France et soutient dans de nombreux pays grâce aux Caritas La Conférence de Paris sur le climat est préparée par de nombreuses initiatives où les chrétiens sont en première ligne, motivés par l’Encyclique du pape François Laudato si. Là aussi les membres du Secours Catholique soutiennent les plus pauvres, qui luttent contre les conséquences du dérèglement climatique dans le monde, comme au Bengladesh ou en Afrique, mais aussi en France. Le jubilé de la Miséricorde va débuter dans quelques semaines. L’Action des membres du Secours Catholique fait partie des œuvres de miséricorde que Dieu suscite pour que tous puissent vivre dignement. Ce sont souvent des pauvres qui nous font découvrir le cœur miséricordieux du Père. Au cœur des épreuves qu’ils ont traversées, ils savent que Dieu leur a fait miséricorde. Le troisième dimanche de novembre est le rendez-vous habituel pour la collecte nationale du Secours Catholique. Celui-ci a, cette année plus que jamais besoin des dons de tous pour remplir sa mission d’aide aux plus démunis, d’accompagnement aussi, pour que tous puissent vivre dignement et participer à la vie sociale. N’oublions pas aussi de leur donner toute leur place et une vraie parole dans nos communautés, en vue d’une « Eglise pauvre pour les pauvres ». En tant que service d’Eglise, par son savoir faire le Secours Catholique peut y aider. Mais comme baptisé, tout membre de notre Eglise ne doit-il pas se sentir « secours catholique » ? Mgr Jacques Blaquart
Evêque d’Orléans
Président du Conseil pour la Solidarité

+ Jacques Blaquart, Évêque d’Orléans
Président du Conseil pour la Solidarité





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 11.11.2015 22:25 - Mis à jour le : 16.11.2015 13:43