Accueil > Actualités > Reportages et photos
Rejoindre le Monastère Invisible

Don en ligne

galet Retour en images sur la veillée pascale à la cathédrale 2014

Homélie de Mgr Dominique Lebrun et retour en images.

RETOUR EN IMAGES

Photos © Laurence de Magneval

Photo © Laurence de Magneval

Veillée pascale

- Cathédrale Saint-Charles – le 19 avril 2014

Mt 28, 1-10

Homélie

L’Eglise est en fête. Quelle joie de vous voir rassemblés ce soir ! Quelle joie de voir au premier rang de notre assemblée JANE, originaire de Corée, IRIS avec sa sœur LEONORE, MATHILDE, LISON, AURELIE, BASTIEN et CHRISTOPHER. Vous êtes chrétiens catéchumènes. Dans quelques minutes vous serez des nouveaux baptisés, enfants de Dieu, frères et sœurs de JESUS.

Je pense surtout à la joie de Dieu lui-même. Il envoyé son Fils JESUS pour vous, pour vous sauver, pour vous apprendre l’amour qui fait grandir, comme nous l’avons chanté. Et ce soir, vous dites « oui » définitivement à cet amour de JESUS. Comment direz-vous « oui » ? Vous direz « oui » en disant avec nous « Je crois ». Vous serez baptisés dans la foi en JESUS mort et ressuscité. Vous direz trois fois « oui-je crois » : au Père, au Fils, à l’Esprit Saint.

En fait, vous êtes déjà des disciples de JESUS. Vous avez fait le choix d’être chrétien. Qu’est-ce que cela veut dire ? Vous avez fait le choix de l’Evangile. Vous aimez découvrir et apprendre la vie de JESUS. Vous savez que l’Evangile est plus que cela : Il est votre livre de vie. Vous habitez l’Evangile.

Ce soir, vous ressemblez aux deux femmes de l’évangile entendu : MARIE-MADELEINE et l’autre MARIE. Elles sont disciples de JESUS. Elles font leur visite au tombeau. Alors que JESUS est mort, elles restent fidèles ; dans leur cœur, JESUS est encore vivant. Et lorsque vient l’ange du Seigneur, elles écoutent : « soyez sans crainte ! Je sais que vous cherchez JESUS le crucifié. Il n’est pas ici, car il est ressuscité, comme il l’avait dit » (Mt 28, 5-6).

Etre disciple de JESUS, c’est écouter JESUS dans son cœur et écouter ceux qui témoignent de JESUS Ressuscité. Vous aussi, vous écoutez votre cœur et vous écoutez des témoins de JESUS. Chers catéchumènes, vous écoutez votre cœur. Je sais que vous avez fait un coin prière dans votre chambre. Il vous aide à prier. C’est très important de prier JESUS dans son cœur chaque jour. C’est aussi une joie très profonde, surtout quand on est triste comme MARIE-MADELEINE et MARIE devaient l’être en se rendant au tombeau. Frères et sœurs baptisés, comment nous aussi nous écoutons JESUS dans notre cœur ? Je ne connais pas tous ceux qui sont témoins de JESUS autour de vous. Pour certaines, je sais qu’il y a votre sœur aînée. L’une est aujourd’hui marraine. Merci aux parrains et marraines d’être pour vos filleuls comme l’ange du Seigneur. Pour JANE, il y a aussi MARTINE et CHRISTIAN ; pour les plus jeunes JOSEPHINE et AURELIE. Il y en a eu bien d’autres. Frères et sœurs baptisés, comment nous aussi nous choisissons d’écouter les témoins de JESUS ? Photo © Laurence de Magneval

Etre disciple, c’est aussi se mettre en marche dans la bonne direction. MARIE-MADELEINE et MARIE écoutent l’appel de l’ange : « Vite, allez dire à ses disciples : JESUS est ressuscité d’entre les morts ; il vous précède en Galilée : là vous le verrez » (Mt 28, 7). Je sais que l’un d’entre vous a renoncé à des entraînements de tennis pour écouter la parole de Dieu et se préparer au baptême. Oui, plus que jamais, être disciple c’est choisir JESUS et renoncer à d’autres choses qui ne sont pas forcément mal en soi, en particulier le dimanche matin. C’est bien sûr renoncer au mal, aussi.

MARIE-MADELEINE et l’autre MARIE choisissent d’écouter leur cœur et d’écouter l’ange du Seigneur : « Elles courent porter la bonne nouvelle aux disciples. Et voici que Jésus vient à leur rencontre et leur dit : Je vous salue » (Mt 28, 8-9). Voilà ce que vous vivez ce soir, chers catéchumènes : la rencontre avec JESUS. JESUS vous salue et vous reconnaît. Il vous reconnaît comme ses disciples. Mais ce n’est pas un diplôme de bon chrétien qu’il vous donne, c’est plus que cela. Apparemment, il dit la même chose que l’ange : soyez sans crainte, allez en Galilée trouver les autres. En fait, il y a un mot qui change, un mot très important. L’ange dit : « allez dire à ses disciples » ; JESUS dit : « Allez annoncer à mes frères » (Mt 28, 10). Les disciples deviennent ses frères.

Dans quelques instants, chers catéchumènes, vous allez être adoptés par Jésus et devenir sa sœur ou son frère. Et si vous devenez frères et sœurs de JESUS, vous serez bien les enfants du Père de JESUS qui devient votre Père. Vous entrez définitivement dans la famille de Dieu. Nos familles vivent parfois de fortes turbulences. Aucune famille de la terre n’est comparable à celle des cieux. Les nôtres subissent le poids de nos fautes et celui de la mort, depuis ADAM et EVE, qui ne tardèrent pas à pécher. Les familles de la terre mettent cependant déjà dans notre cœur le désir d’un amour plus fort, invincible, la soif d’un amour vrai : « Vous tous qui avez soif, venez, voici de l’eau » Is 55, 1). Cette nuit, tous ensemble, nous rencontrons, avec les catéchumènes, l’amour invincible du Seigneur. Il nous comblera de bonheur. Ce bonheur n’a pas de nom sur terre sinon le chant de l’Alleluia, en particulier lorsqu’il est chanté par notre maîtrise ! En recevant l’aspersion, frères e sœurs, soyez fous du bonheur d’être de la famille de Dieu. Alleluia !

Frères et sœurs, cette nuit, la famille de Dieu s’agrandit. C’est une grande joie, une très grande joie. Alleluia ! Laissons cette joie entrer dans le profond de notre cœur pour qu’elle guide nos pas et nos pensées au milieu du monde, dans votre école, dans votre collège, dans notre vie de tous les jours. Alleluia !

† DOMINIQUE LEBRUN

Photo © Laurence de Magneval

Photo © Laurence de Magneval





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 21.04.2014 19:01 - Mis à jour le : 28.04.2014 14:43