Accueil > Le diocèse > Mgr Dominique Lebrun, ancien évêque de Saint-Etienne > Homélies de Mgr Dominique Lebrun ancien évêque de Saint-Étienne
Don en ligne

galet Retour en images sur la messe chrismale du 17 avril 2014

Messe chrismale du mardi 15 avril 2014 à la cathédrale Saint-Charles
- Homélie de Mgr Dominique Lebrun
- Retour en images.

Homélie

Is 61, 1-3a.6a.8b-9 ; Ps 88
Ap 1, 5-8 ; Lc 4, 16-21

« Il m’a envoyé porter la Bonne nouvelle ».

Frères et sœurs, l’Evangile - la Bonne nouvelle - poursuit son chemin. C’est la grande joie dont témoigne notre belle assemblée : « Il m’a envoyé porter la Bonne nouvelle aux pauvres, annoncer aux prisonniers qu’ils sont libres, et aux aveugles qu’ils verront la lumière, apporter aux opprimés la libération, annoncer une année de bienfaits accordés par le Seigneur ».

Notre mission commune prend sa source dans cette mission prophétique : porter la bonne nouvelle aux pauvres. Nos amis non voyants ou mal voyants de Voir ensemble sont présents ce soir d’une manière particulière en proclamant la lecture, en apportant les offrandes. En fait, ils apportent la foi et l’espérance de tous les aveugles, comme celles des prisonniers ou des opprimés. Eux aussi, ils entendent la Parole de JESUS : « Cette Parole de l’Ecriture, que vous venez d’entendre, c’est aujourd’hui qu’elle s’accomplit ».

Quelle est-elle cette Parole qui s’accomplit ? Beaucoup parmi nous ont dans leur cœur des visages de pauvres, de prisonniers, d’aveugles, d’opprimés de toutes sortes. JESUS, envoyé par le Père, oint par l’Esprit Saint, les a rencontrés et les a aimés. Vous aussi, envoyés en mission depuis votre baptême, vous les rencontrez en son nom, vous les aimez. Ainsi, vous faites de chaque année une année de bienfaits accordés par le Seigneur. Je le constate à chaque visite pastorale. Et la Parole s’accomplit.

Il y a quelques mois, nous étions rassemblés dans notre cathédrale pour y ensevelir le Père JOATTON. Permettez que je dise quelques mots à ce sujet. J’ai été étonné de la forte émotion ressentie personnellement. Je ne l’ai connu que par quelques rencontres espacées, même si elles furent parfois intenses. PIERRE JOATTON était celui qui, avant moi, avait reçu l’onction, celui qui avant moi confectionnait et consacrait le Saint-Chrême chaque année afin que toute la communauté des disciples participent de l’onction du Fils de Dieu et porte, en son nom, la Bonne nouvelle aux pauvres.

Mon ministère s’en est trouvé étonnement renouvelé. L’évêque, dans la succession apostolique qui le constitue, est bien le passeur de générations. Il reçoit et transmet l’onction de l’Esprit Saint pour le peuple. En rendant grâce pour l’œuvre accomplie par le Père JOATTON, je prends davantage conscience de ma place malgré ma pauvreté. Je rends grâce pour la foi avec laquelle je suis accueilli de visite pastorale en visite pastorale. Malgré mes défauts de plus en plus connus, malgré ma vision pastorale nécessairement partielle, vous m’accueillez dans la joie de l’Evangile. Je vous en remercie vraiment. Je crois que cela me fait devenir ce que je suis, et vous aussi : la communion dans la mission s’enracine dans le don de la succession apostolique jointe au don de l’Onction.

Frères et sœurs, prions les uns pour les autres. Nos vocations sont indispensables les unes aux autres, pour que la Parole s’accomplisse. Aucun d’entre nous n’est JESUS à lui tout seul, ni même à nous tous. Il est le bon Pasteur qui nous conduit, nous précédant et nous accompagnant. Nous avons à suivre son chemin, en disciple missionné et missionnaire. Ainsi va l’Eglise lorsqu’elle ne se regarde pas elle-même mais continue, comme JESUS, d’ouvrir le livre et de sortir à la rencontre des aveugles, des prisonniers et des opprimés.

Ouvrir le livre et aller à la rencontre des pauvres sont inséparable, comme la liturgie et la mission. L’huile des malades sera bénie au cours de la prière eucharistique, dans la grâce de la présence de JESUS sur l’autel, Lui qui est venu pour guérir et sauver. Elle indique la mission que nous recevons d’aller vers nos frères et sœurs malades. L’huile des catéchumènes sera bénie après la communion, signe de notre mission d’annoncer le Sauveur à tous, puisqu’il est venu pour tous. Enfin, le Saint-chrême sera consacré : baptisés, confirmés, ordonnés, nous participons de l’onction prophétique, sacerdotale et royale : Et vous, vous serez appelez les « prêtres du Seigneur », on vous nommera « les serviteurs de notre Dieu » (Is), annonçait ISAÏE. Telle soit notre joie !

+DOMINIQUE LEBRUN

Retour en images

Photos Sr Sophie Richer

 messe chrismale





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 17.04.2014 09:36 - Mis à jour le : 28.04.2014 11:15