Accueil > Actualités > Reportages et photos
Fête de l’éveil à la foi

Don en ligne

galet Retour en image sur le Vendredi Saint

Retour en images sur le Vendredi Saint avec le chemin de croix jusqu’à la colline du Bon Secours et la célébration de la passion à la cathédrale Saint Charles.

Célébration de la Passion du Seigneur
Cathédrale Saint-Charles – le 29 mars 2013

Is 52, 13 - 53, 12 ; Ps 30
He 4, 14-16 ; 5, 7-9 / Jn 18, 1 – 19, 42

Frères et sœurs,

Ce soir, Jésus a rendez-vous avec la mort. Et nous avons rendez-vous avec lui. Dans quelques instants, nous viendrons vénérer la croix qui le fit mourir. Les disciples, à commencer par le premier d’entre eux, Pierre, voudraient manquer ce dernier rendez-vous. Jésus lui dit : Remets ton épée au fourreau. Est-ce que je dois refuser la coupe que le Père m’a donnée à boire ? (Jn 18, 11). Cela n’empêche pas Pierrede renier : Non, je n’en suis pas (18, 17 .25).

Pilate ne fait pas mieux. Il cherche une porte de sortie en proposant Barabbas mais la foule anonyme crie : Pas lui !(18, 40) La mort devient certaine. Mais les chefs des prêtres ne veulent pas en porter la responsabilité. Pilate se débat.

L’heure approche et Jésus ne fuit pas, malgré le mensonge et la souffrance. Pourquoi ? Parce qu’il sait qu’il a surtout rendez-vous avec la vie en abondance, avec la miséricorde, avec la joie éternelle. Ayant pris sur lui tout notre péché, Jésus le crucifie pour obtenir à notre place le pardon. En nous approchant de la croix, avançons gravement mais avec une joie profonde vers l’instrument de notre salut, vers Jésus dont le cœur n’a jamais cessé de nous aimer et ne cesse de se dépenser pour nous : Un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt il en sortit du sang et de l’eau (19, 34).

Seuls la Vierge Marie et le disciple que Jésus aimait n’ont pas manqué ce rendez-vous avec l’amour infini. Sur la croix, Jésus trouve la force de s’unir encore un peu plus à tous les hommes par sa Mère : Femme, voici ton fils (19, 26). A chacun de nous, il dit ce soir : Voici ta mère (19, 27). Frères et sœurs, prenons la main de Marie que Jésus nous tend pour avancer à travers les pièges de la vie. On comprend pourquoi notre Je vous salue Marie nous fait lui demander de « prier pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort ». Marie était présente à l’heure de la défaite de la mort.

Tout est accompli (19, 30). Le tout de l’amour, le tout de nos vies, le tout de nos passages de la mort à la vie sera présent sur l’autel. Goûtons avec intensité à la communion avec Jésus dans le sacrement de l’eucharistie. Qu’il soit vraiment notre seule nourriture ce soir. Amen !

+DOMINIQUE LEBRUN

ALBUM PHOTOS

Photos Sr Sophie Richer





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 02.04.2013 15:16 - Mis à jour le : 02.04.2013 15:24