Accueil > Actualités > Toutes les actualités
Fête de l’éveil à la foi

Don en ligne

galet Quel est l’impact de la collecte du Secours catholique ?

Cette année, plus que jamais, les chrétiens sont invités à participer à la collecte du Secours Catholique samedi 15 et dimanche 16 novembre 2014. Rencontre avec Suzanne Perrin, référente communication pour la délégation de La Loire.

Cette collecte permet de faire découvrir les activités de l’association, mais aussi les visages de ceux qui la font vivre au quotidien et bien sûr de collecter des fonds, afin de financer ses actions.

Rencontre avec Suzanne Perrin, référente communication pour la délégation de La Loire.

Quel est l’impact de cette collecte ?

Suzanne Perrin : une dimension financière bien sûr, mais cette campagne permet au Secours Catholique de s’afficher, s’expliquer et attirer de nouveaux bénévoles. La visibilité du Secours Catholique au moment de la collecte est essentielle pour toucher de nouveaux donateurs et faire naître des vocations de bénévoles. Les fonds collectés servent à des secours d’urgence mais de plus en plus à accompagner les gens pour les rendre acteurs et les amener à faire évoluer leur situation par eux-mêmes. Cet accompagnement fraternel est l’une des grandes caractéristiques du Secours Catholique.

A quoi servent précisément les dons ?

Au niveau national, 82 % reviennent aux missions sociales, répartis de la façon suivante : 74 % en France : accueil et secours (attributions d’aides), urgences (sociales, techniques, climatiques), hébergement (personne sans domicile hébergée), accompagnement auprès des familles (séjour en vacances, chercheur d’emploi…), animation des missions, formation. 8 % sont affectés à l’étranger : (animations, développement), 9 % aux frais de fonctionnement, 6 % aux frais de recherche de fonds (appel au bénévolat – collecte), 2 % aux fonds en réserve (utilisés en cas de besoin), 1 % divers.

Est-ce une nécessité ?

Oui ! Pendant les mois de novembre et de décembre, le Secours Catholique réalise approximativement 60 % de la collecte annuelle. Pour la délégation de la Loire les chiffres sont : collecte 60 %, legs et donations 10 %, subventions 7 %, divers 23 % (participation des équipes, produits financiers, autres produits de la générosité du public).

Des chiffres en baisse ou non ?

En mai 2014, dans un courrier adressé aux membres des bureaux des délégations, le président national alertait sur la situation des collectes du 1er trimestre 2014 qui connaissait un démarrage très difficile. Les chiffres restent stables mais soyons attentifs.

La délégation de la Loire en quelques chiffres ?

On compte 700 bénévoles, 36 équipes locales, 9047 situations de pauvreté rencontrées (personnes ou familles rencontrées, accueillies, visitées, accompagnées ou qu’on nous adresse).

Des projets pour 2015 ?

Oui, notamment tournés vers la solidarité familiale et les liens humains, par la mise en oeuvre par exemple d’un cycle de trois journées de recherche-action mis en place autour de la famille Ces trois journées auront pour thème :

  1. Comprendre les relations des familles avec leur environnement : journée construite avec une anthropologue de la société française, spécialiste des interventions en situation de précarité.
  2. Faire évoluer les relations entre familles et bénévoles : les bénévoles du Secours Catholique et les familles accompagnées réfléchiront à la façon dont leur relation pourrait évoluer demain, au regard des enseignements de la première journée de travail.
  3. Formuler des propositions pour passer à l’action : cette dernière étape devra conduire les participants à formuler une série d’engagements dans leurs pratiques relationnelles quotidiennes.





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 14.11.2014 09:00 - Mis à jour le : 17.11.2014 09:40