Accueil > Actualités > Toutes les actualités
Inscription Pélé du Puy 2017

Don en ligne

galet Pourquoi Roanne appartient au diocèse de Lyon ?

L’archidiacre Jean-Luc Darode explique pourquoi Roanne reste rattaché au diocèse de Lyon.

>> Jean-Luc Darode, pourquoi l’archidiaconé [1] du Roannais est-il rattaché au diocèse de Lyon et pas à celui de Saint-Etienne ?

Il faut remonter à la Révolution et à la création des départements en 1790. À cette époque, la Loire et le Rhône ne formaient qu’un seul département. Mais durant l’été 1793, Lyon se soulève contre la Révolution. Afin d’affaiblir la rébellion, le département est scindé en deux et la Loire est créée en novembre 1793. Mais l’évêque de Lyon a continué d’exercer son autorité religieuse sur les deux départements jusqu’en 1971 date de la création du diocèse de Saint-Etienne auquel les Roannais ont refusé d’être rattachés.

>> Pourquoi cette volonté de ne pas être rattaché à Saint-Etienne ?

Là aussi il faut se replonger dans l’histoire. En effet, le Roannais a toujours voulu se démarquer par rapport au sud du département. Il a sa propre chambre de commerce et, jusqu’à l’année dernière, a eu sa propre chambre des métiers. De par l’industrie textile, les liens ont toujours été très forts entre Lyon et le Roannais. D’ailleurs, si on remonte les arbres généalogiques, on trouvera un ancré lyonnais dans chaque famille de notables roannais. Et de l’autre côté, Roanne a toujours été un peu jalouse d’avoir été supplantée par Saint-Etienne au XIX e siècle qui a connu une prospérité rapide grâce à la révolution industrielle. C’est ce qui explique sans doute que les Roannais, consultés lors de la création du diocèse de Saint-Etienne, ont refusé assez nettement d’y être rattachés.

>> Est-ce que cet éventuel rattachement est un sujet récurrent ?

Lors de mon arrivée, il y a six ans, le cardinal Barbarin et l’évêque de Saint-Etienne Pierre Joatton se sont à nouveau posé la question. J’ai donc enquêté et consulté bon nombre de personnes et plusieurs institutions. Au final, il m’est apparu qu’une immense majorité de Roannais souhaitait rester au sein du diocèse de Lyon. Je pense que le Roannais se penche sur lui-même. Et Dominique Lebrun, l’actuel évêque de Saint-Etienne n’en fait pas un sujet prioritaire.

>> Les diocèses de Lyon et Saint-Etienne vont donc rester sur leurs frontières actuelles ?

Je pense qu’il n’y a pas de frontières qui vont bien. Pour preuve, l’archidiaconé du Roannais s’occupe de trois villages proches de Balbigny qui sont rattachés au diocèse de Saint-Etienne. D’ailleurs, le diocèse de Lyon est en réflexion pour restructurer son territoire et notamment l’agglomération lyonnaise.

article Le progrès.fr


[1] (Un archidiaconé est une circonscription religieuse, subdivision d’un diocèse)




Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 14.06.2011 12:59