Accueil > Actualités > Reportages et photos
Rejoindre le Monastère Invisible

Don en ligne

galet Ordination diaconale de Robert Laval 24 mai 2009

Robert LAVAL, résidant à Fontanès, paroisse Saint-Jean Louis du Levant, a été appelé par Mgr Dominique Lebrun pour être ordonné diacre permament. La célébration de l’ordination s’est déroulée dimanche 24 mai 2009 en l’église de Saint Héand.

Son Témoignage sur RCF

Quelques jours avant ce grand événement, il avait témoigné sur les ondes de RCF au micro de Jean- Claude Duverger.

Son témoignage

Un clic droit sur la vignette pour télécharger l’image
CREDIT PHOTOS / MICHEL MANSUY

Homélie de Mgr Lebrun

"Il faut donc que l’un d’entre nous devienne avec nous témoin de sa résurrection" (Ac 1, 22). Cette phrase prononcée par l’apôtre Pierre quelques jours avant la Pentecôte, comment ne pas l’entendre en pensant à Robert ?

Pour devenir l’un des douze, Pierre a conscience qu’il faut être un compagnon de Jésus depuis les débuts, et qu’il faut ensuite que Dieu l’appelle. Nous venons de l’entendre dans les témoignages qui ont ouvert cette célébration ; Robert l’a écrit : « né dans une famille d’agriculteurs très croyants et très pratiquants, à Fontanès … je pense avoir toujours eu la foi, comme on dit ».

Ordonné diacre, vous devenez participant du ministère de l’évêque successeur des douze apôtres, témoins de la résurrection du Christ. Qu’est-ce qu’être témoin de la résurrection du Christ ? C’est dire aujourd’hui avec ses mots, ses gestes, sa vie que Dieu est amour, un amour qui sauve : Nous attestons, dit St Jean, que le père a envoyé son Fils Jésus comme Sauveur du monde (1 Jn 4, 14).

Pour nous sauver, Dieu n’a pas envoyé un message plus ou moins codé, Dieu n’a pas envoyé une corde pour nous sortir d’un trou, Dieu n’a pas envoyé des images virtuelles pour nous faire rêver. Dieu a envoyé son Fils, son Fils bien-aimé, Jésus, conçu de l’Esprit Saint, né de la Vierge Marie.

C’est pourquoi, le Fils, pour continuer son œuvre, n’a pas constitué une école pour décoder les messages, un atelier pour fabriquer des cordes, une entreprise pour dessiner des images de rêve. Pour continuer son œuvre, Jésus a appelé des disciples, il les a aimés, instruits et les a consacrés disciples dans la vérité. A vrai dire, il a, pour cela, prié son Père :

Père, consacre-les par la vérité : ta parole est vérité.
De même que tu m’as envoyé dans le monde,
moi aussi, je les ai envoyé dans le monde.
Et pour eux, je me consacre moi-même,
afin qu’ils soient eux aussi consacrés par la vérité
(Jn 17, 17).

Frères et sœurs, les diacres, les prêtres et les évêques sont des consacrés pour que la vérité de l’amour de Dieu continue de parcourir le monde. Ils sont au service de la vérité de l’amour et celle-ci concerne l’homme, la femme, l’enfant … bien au-delà des idées, des talents ou des comptes en banque.

Eux-mêmes ne sont pas parfaits : Jésus prie son Père de les garder du Mauvais (Jn 17, 15), et reconnaît que l’un de ceux qu’il avait choisis, Judas, s’en est allé à sa perte (Jn 17, 12). Mais il leur partage l’Esprit Saint afin que l’amour infini demeure en nous et au milieu de nous : Nous reconnaissons que nous demeurons en lui et lui en nous, à ce qu’il nous donne part à son Esprit, dit St Jean (1 Jn 4, 13).

Être témoin de la résurrection, c’est précisément accueillir l’amour de Dieu vainqueur du mal, en nous et autour de nous, vivre dans l’espérance que, quelques soient les blessures du passé, un homme, une femme, un enfant est fait pour l’amour.

Robert, avec Annie à vos côtés, vous avez ouvert tout grand votre cœur et votre porte, à vos enfants, aux enfants d’ici ou d’ailleurs, aux collègues agriculteurs, aux personnes dans la peine ... La maladie ne vous a pas épargné. Dans le secret de l’histoire du monde et de son salut, la prière de Jésus a été exaucée : Père saint, garde mes disciples dans la fidélité à ton nom que tu m’as donné en partage (Jn 17, 11).

Quand Pierre appelle le successeur de Judas, il n’y eut pas seulement le discernement du groupe des douze. Il y eut aussi la prière de l’assemblée : Toi Seigneur, qui connais le cœur des hommes, montre-nous lequel tu as choisi (Ac 1, 24).

Frères et sœurs, nous sommes réunis pour la prière, pour cette prière. Robert, vous savez quelle est la place de la prière, véritable oxygène de nos âmes et de nos communautés. Votre ordination se fait sous le signe de la prière de Jésus lui-même et de celle de la première communauté ! Frères et sœurs que notre prière soit fervente ! Amen.

† Dominique Lebrun
Evêque de Saint-Etienne

- Télécharger l’homélie de Mgr Lebrun au fichier PDF





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 26.05.2009 13:23 - Mis à jour le : 27.09.2014 04:31