Accueil > Agenda diocésain
Chaîne d’Adoration eucharistique continue pour le diocèse

Don en ligne

Rejoindre le Monastère Invisible

galet Notre-Dame de Pitié : conférence sur les chrétiens d’Orient avec de Mgr Gollnisch

Dans le cadre du pèlerinage à Notre-Dame de Pitié à Sant-Genest-Lerpt, Monseigneur Gollnisch, directeur de l’Oeuvre d’Orient, animera une conférence sur le thème : « Chrétiens d’Orient, résister sur notre terre », vendredi 15 septembre 2017.

Mgr Pascal Gollnisch est prêtre du diocèse de Paris, directeur général de l’œuvre d’Orient.

En 1856, à l’initiative d’un groupe de laïcs autour du baron Cauchy (célèbre mathématicien) naissait l’Œuvre des écoles d’Orient, association destinée à venir en aide aux enfants du Liban.
En 1858, elle est reconnue « œuvre d’église par le pape Pie IX.
En 1860 le massacre des chrétiens par les Druzes lui impose d’élargir son action en ouvrant des hôpitaux et des dispensaires et devient l’Œuvre d’Orient.

Cette organisation française vient en aide aux chrétiens orientaux par le biais des évêques, des prêtres et des communautés sur le terrain.

L’Œuvre se concentre sur trois missions :

  • éducation
  • soins et aide sociale
  • action pastorale
  • _ dans 23 pays, notamment au Moyen-Orient. Son action s’inscrit dans la durée mais son organisation et ses contacts sur le terrain lui permettent une très grande réactivité en cas d’événements dramatiques.

L’œuvre d’Orient considère avec force et conviction l’importance pour les chrétiens d’Orient de rester dans leur pays d’origine et soutient également l’accueil social et humain des réfugiés chrétiens d’Orient.

Dans un Moyen-Orient bouleversé par la barbarie la guerre n’épargne pas les minorités chrétiennes chassées par la force de cette terre qui est la leur. Mgr P. Gollnisch veut nous mobiliser face au fléau qui frappe la Syrie, l’Irak ou la Libye. Fort de son expérience du terrain sur ces zones menacées, il dresse un état des lieux.

L’œuvre d’Orient qu’il dirige est active auprès des populations. L’avenir de cette région ravagée ne se fera pas sans les chrétiens. Et pas seulement parce que c’est dans cette terre que le christianisme trouve son origine, mais parce que chaque chrétien d’Orient est un citoyen arabe, syrien, irakien, libanais, égyptien, iranien profondément lié à son pays.

« Les Eglises d’Orient ont l’expérience du dialogue avec l’Islam. Utlisons‐la ! ». Mgr Gollnisch propose une laïcité à l’orientale, réaffirme le droit à la citoyenneté et se bat pour le retour chez elles des populations chrétiennes. Bulletin le Lizeron ,n°151, paroisse Sainte Anne de Lizeron





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 10.09.2017 11:55 - Mis à jour le : 11.09.2017 16:46