Accueil > Le diocèse > Mgr Dominique Lebrun, ancien évêque de Saint-Etienne > Homélies de Mgr Dominique Lebrun ancien évêque de Saint-Étienne
Que fête-t-on à l’Ascension ?

Don en ligne

galet Noël 2009, homélie de Mgr Dominique Lebrun :"Noël est là, ce soir, pour vous, pour moi, pour le monde"

Veillée de Noël : homélie de Mgr Dominique Lebrun

Noël est là, ce soir, pour vous, pour moi, pour le monde.

JPEG - 28 ko

Noël est là, voyez : l’atmosphère inhabituelle et pourtant rituelle des guirlandes et des lumières ; les familles se rassemblant autour d’un sapin, d’une crèche ou d’une table ; les messes dites dans la nuit.

Noël est là : pour la première fois peut-être, pour la dixième ou la cinquantième fois, vous entendez, dans la nuit, le récit pudique de la naissance de Jésus : Et elle mit au monde son fils premier-né.

Il n’y a pas, dans le monde, d’autre événement semblable : une naissance, une naissance comme il y en a eu des milliards, et, pourtant, une naissance fêtée chaque année non pas comme un anniversaire mais comme une nouvelle, un aujourd’hui, un bouleversement. Il n’y a pas dans la famille humaine, d’autre fête semblable à notre fête de Noël.

Et pour vous, y a–t-il d’autre événement semblable ? La réponse est dans le secret de vos cœurs, le secret de vos vies, le secret de votre prière.

Dans mon coeur, résonne ce conseil de saint Paul à Timothée, peut-être parce que nous fêtons les 2000 ans de la naissance de cet apôtre :

Proclame la Parole, interviens à temps et à contretemps.

Jésus naît à temps et à contretemps.

Oui, il était temps. Cela faisait 24 siècles que la tribu d’Abraham avait été choisie pour être le peuple de cette naissance ; cela faisait 7 ou 8 siècles que le peuple qui marchait dans les ténèbres pressentait que la lumière viendrait d’un enfant ; cela faisait neuf mois que Marie attendait avec amour l’enfant, l’enfant conçu de l’Esprit Saint …

Jésus est né à temps. En fait, Jésus naît à temps car il est à contretemps, à contretemps du mal qui ronge nos jours et nos années, à contretemps du péché qui maltraite nos corps et nos âmes.

Aujourd’hui vous est né un Sauveur dit l’ange du Seigneur aux bergers qui passaient la nuit dans les champs.

Aujourd’hui, voilà le contretemps !

Aujourd’hui vous est né un Sauveur, dit la Parole du Seigneur aux hommes qui, dans les champs du monde, connaissent la nuit de la finance, de la violence, ou de la désespérance.

Aujourd’hui ! Aujourd’hui, notre vie reprend sens car aujourd’hui est manifestée la grâce de Dieu, celle qui entre dans l’humanité pour lui révéler son vrai visage, le visage de l’amour. Le sein de la Vierge Marie a été fécondé par l’Esprit Saint, Dieu amour. L’Esprit Saint est le souffle de vie qui se joue des nuits et des peurs, de la finance et de la violence. L’Esprit Saint est le contretemps du temps qui meurt. L’Esprit Saint contracte l’hier et le demain dans l’éternité de l’amour.

Pour la première fois peut-être, pour la dixième ou la cinquantième fois, vous participez à la grâce de l’enfantement du bonheur sans fin, à la grâce de l’enfantement de l’espérance. Prenez le temps de la foi et de la joie, prenez le temps de l’aujourd’hui du Sauveur. Comme les bergers qui ont cessé un instant leurs travaux des champs pour chanter, et pour visiter cet enfant venu à temps et à contretemps.

Y a-t-il, dans votre cœur, un événement semblable à celui-ci ? Sans doute pas car, sinon, vous ne seriez pas là ! Mais la réponse est dans le secret de votre cœur, de vos vies, de votre prière.

Cette nuit répondez généreusement à l’appel des bergers : Ne craignez pas ! Ne craignez pas de renouveler votre foi en Dieu fait homme, en l’Esprit Saint qui vous donne, par la Vierge Marie, le Sauveur, en Dieu Père qui révèle sa tendresse.

Cette nuit osons être à contretemps du monde qui meurt en tournant nos regards, nos cœurs et nos voix vers la Gloire de Dieu : Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime !

Le monde veut la paix. Les familles veulent le bonheur. Les hommes, les femmes, les enfants veulent la joie. Cherchons donc la Gloire de Dieu ! La paix, le bonheur, la joie sont en Dieu. Et, aujourd’hui, Dieu nous prend la main en nous prenant le cœur, par un enfant. C’est sa Gloire.

Laissez-vous faire cette nuit.

Laissez-vous faire aujourd’hui.

Et demain ?

Laissez-vous faire à temps et à contretemps … au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit !

+ Dominique Lebrun
Évêque de Saint-Étienne





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 24.12.2008 11:31 - Mis à jour le : 30.11.2010 20:41