Accueil > Actualités > Reportages et photos
Chaîne d’Adoration eucharistique continue pour le diocèse

Don en ligne

Rejoindre le Monastère Invisible

galet Mission de Vie, au Liban, au service des plus pauvres parmi les pauvres.

A Antélias au Liban, une communauté de chrétiens maronites a été fondée en 2000, elle accueille actuellement 10 novices par an. Des prêtres, des frères et des sœurs, choisissent de vivre l’enseignement du Christ concrètement, au service des plus pauvres parmi les pauvres.



Témoigner de l’amour de Dieu en annonçant sa Parole dans le monde, surtout parmi les jeunes ; et ceci en servant les plus pauvres parmi les pauvres sans discrimination aucune. La communauté réunit aussi des Volontaires qui, selon leurs localisation et leurs moyens, aident dans la mission et constituent un très grand support. Des dames, des familles, des jeunes, à qui il est demandé de suivre aussi une formation spirituelle et humaine, pour vivre avec épanouissement leur foi en respectant tous les hommes.

J’ai rencontré Sœur Juliana, venue avec Sr Nour et Fr Paolo passer une dizaine de jours à Saint-Etienne, pour faire connaitre cette communauté, et soutenir ici l’association Volontaires Mission de Vie en France, qui a vu le jour en 2014. Au programme également au cours de cette visite : initier une mission de rue à Saint-Etienne, où les Volontaires vont aller rendre visite à des personnes en difficulté. Elle me raconte l’histoire de cette communauté.
Au début, en 1993, quelques jeunes en fin de scolarité ne pouvaient pas financer leurs études. Accompagné par le fondateur et le Père Général Wissam Maalouf, ils ont décidé d’écrire un journal et de le vendre. De fil en aiguille, ils réussissent à se rendre à l’université, tout en logeant dans un garage. Puis ils habitent une maison, qui peut accueillir d’autres jeunes. Et là commence une expérience de vie de service et de prière. En 2000, un nouvel ordre nait, Mission de Vie, pour se consacrer totalement à Dieu, au service des pauvres, et des jeunes. Une grande part est accordée à la formation humaine et spirituelle, à l’université et à l’école de Vie des frères et sœurs. En 2005, cette communauté reçoit l’approbation du Patriarcat des chrétiens maronites.

Temps de formation, de prière et de services jalonnent les journées. Au sein d’une maison d’accueil, et par des missions de rue, il s’agit de recueillir et prendre soin de bébés abandonnés, de jeunes délaissés, de personnes âgées (soins palliatifs), de personnes qui n’ont pas d’abri. Organiser des missions dans les villages éloignés, aidés par des jeunes volontaires. Publier un magazine pour faire connaître ces actions.

Ces services sont possibles grâce à beaucoup d’aides concrètes : de la nourriture, des médecins, des infirmières, bénévolement. Les hommes et les femmes qui rejoignent Mission de Vie font vœux d’obéissance, de chasteté et de pauvreté. Cette communauté accueille actuellement 10 novices par an. Les jeunes sont attirés par un travail auprès des pauvres.

Depuis 1 an et demie, une association « Volontaires Mission de vie » a vu le jour en France. Le fruit d’un cheminement fait de rencontres, de partage, d’expériences et de prière. En union avec Mission de Vie au Liban, l’objectif est de travailler à la dignité de tout homme et en particulier des jeunes et des plus pauvres, en France, là où des personnes voudront se mettre en route. Une trentaine de jeunes ont rejoint l’association.

Un chemin, pour que, peut-être, à terme, une communauté naisse en France.





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 02.11.2015 08:51 - Mis à jour le : 16.11.2015 13:45