Accueil > Actualités > Toutes les actualités
Rejoindre le Monastère Invisible

Don en ligne

galet Mgr Mounir Khairallah, nouvel évêque de Batroun

Mgr Dominique Lebrun a assisté à l’ordination épiscopale de Mgr Mounir Khairallah samedi 25 février 2012. Le Diocèse de Batroun au Liban est jumelé avec celui de Saint-Étienne depuis l’an 2000. Notre évêque était accompagné par Isabelle Marcuzi et Eliane Bento, représentant le comité de jumelage, et le maire de Chavanay, Edouard Roche.

Le 25 février 2012, le nouveau patriarche maronite a consacré trois nouveaux évêques pour le service de cette Église orientale fortement enracinée dans la terre libanaise, mais également présente dans le monde entier grâce à une diaspora nombreuse. Le Père Dominique Lebrun était présent à Bkerké au siège patriarcal pour cette célébration, et le lendemain pour l’installation du nouvel évêque dans sa cathédrale à Batroun. Le Père Mounir Khairallah est venu saluer l’évêque de Saint- Étienne et la commission du jumelage le lundi 23 janvier.

Le Père Mounir Khairallah sera à nouveau à Saint-Etienne les 17 et 18 mars pour la fête de Saint Maroun. Il présidera une messe maronite samedi 17 mars 2012 à 18 heures à l’église Saint Pierre et le dimanche 18 mars à la cathédrale Saint Charles. Il concélébrera avec le Père Dominique Lebrun.

MOUNIR Khairallah

Mounir est né dans une famille maronite profondément croyante, dans un petit village de la montagne libanaise à quelques kilomètres du monastère où a vécu Sainte Rafqa. Son grand père était un homme religieux, prêtre, comme la coutume de cette Église l’autorise. Il a su partager sa foi et sa vocation, enracinées dans la terre libanaise, à son petit fils.

Le jeune Mounir va être marqué dès l’âge de cinq ans par un drame terrible : ses deux parents, de modestes paysans, sont assassinés par un travailleur syrien. Grand émoi dans toute la montagne libanaise devant ce drame, d’autant qu’il a eu lieu la veille de la fête de l’Exaltation de la Sainte Croix, le 13 septembre 1958. Mais le jeune Mounir et ses frères sont très vite accueillis au monastère de Sainte Rafqa où une des soeurs de leur maman venait d’entrer… et c’est vers la prière et le pardon que les quatre enfants vont être orientés dès leur plus jeune âge. La vocation de Mounir va s’affermir progressivement, il sera formé au petit séminaire de Ghazir tenu par les jésuites, puis à Rome et ensuite à Paris. La formation intellectuelle est une des clefs de la survie et de l’avenir des chrétiens du Liban...

Il est ordonné prêtre en septembre 1977 et célèbre sa première messe dans le village de ses parents le jour anniversaire de leur assassinat... Après une année de pastorale, il est envoyé à Paris pour poursuivre des études supérieures en théologie à la Faculté Catholique, et en Science des religions à la Sorbonne. Il restera à Paris jusqu’en 1984, s’investissant auprès de la communauté maronite. Il retourne au Liban où il exercera de multiples responsabilités dans la vie du diocèse de Batroun, aux côtés de son évêque, le Père Émile Saadé. Le Père Mounir est un pasteur inventif, un chercheur passionné, un témoin de la foi exigeant.

Le diocèse de Saint-Étienne se réjouit de cette ordination épiscopale. Elle marque une nouvelle étape dans la vie de cette Église. La continuité sera assurée, puisque le Père Mounir était vicaire général de Mgr Émile Saadé. Le jumelage prend encore un autre élan. Les liens spirituels de nos deux diocèses se renforcent, pour le même service de l’Évangile, ici et là-bas et pour le développement de l’amitié séculaire de la France pour le Liban.

Père Louis Tronchon - vous trouverez l’intégralité de l’article dans la revue Eglise de Saint-Etienne de février 2012

L’un des fruits marquant du jumelage a été la présence dans notre diocèse de prêtres venus de Batroun, le Père Boutros Khalil à Notre-Dame de la Joie, le Père Raymond Bassil à Saint Ennemond en Gier puis à Sainte Marie entre Rhône et Pilat et, depuis cet automne, le Père Sami Nehmé à Saint Ennemond en Gier.

Temps de prière finale à Marie

Le nouvel évêque dont le nom "Mounir" signifie "lumière" a donné la lumière aux prêtres

L’entrée du nouvel l’évêque dans sa ville aux sons de la musique a été l’occasion d’un accueil dans la joie

Délégation du diocèse de Saint-Etienne





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 27.02.2012 06:05 - Mis à jour le : 31.01.2017 10:40