Accueil > Mouvements > Pax Christi > Mgr Louis Sako, évêque en Irak, Prix de la Paix Pax Christi International 2010
Que fête-t-on à l’Ascension ?

Don en ligne

galet Mgr Louis Sako, évêque en Irak, Prix de la Paix Pax Christi International 2010

Mgr Louis Sako, Archevêque chaldéen de Kirkouk (Irak) a reçu mardi 7 décembre 2010 à Paris le Prix de la paix 2010 de l’association Pax Christi international : « C’est un encouragement, pas pour moi, mais pour tous les Irakiens, chrétiens et musulmans, pour travailler pour la paix et encourager la culture du dialogue ».

Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes et Président de Pax Christi-France, et Claudette Werleigh, Secrétaire Générale de Pax Christi International, ont remis à Mgr Louis Sako, archevêque des Chaldéens à Kirkouk (Irak), le Prix de la Paix 2010. Ardent défenseur de la démocratisation et de la réconciliation en Irak, il était à Paris le 8 décembre 2010.

Pays martyrisé », « Eglise persécutée ». Mgr Louis Sako, archevêque des Chaldéens à Kirkouk (Irak) n’a pas mâché ses mots en recevant le Prix de la Paix 2010. La distinction est attribuée chaque année « à une personne ou un groupe qui incarne les idéaux du mouvement » catholique international pour la paix.

JPEG - 26.9 ko
Mgr Louis Sako (photo /©AED)

Pour le lauréat 2010, « la paix, c’est le dessein de Dieu pour l’homme ». Il faut la demander dans la prière et « Dieu nous la donnera » a-t-il assuré. En ce temps de l’Avent, « temps de prière et de conversion » qui prépare Noël, Mgr Sako a invité les chrétiens de France à renouveler leur engagement auprès de leurs frères persécutés.

Claudette Werleigh, Secrétaire Générale de Pax Christi International, a salué les « efforts inlassables » et la « foi inébranlable dans le pouvoir de l’amour fraternel » de l’archevêque de Kirkouk qui « ont donné à votre communauté, à votre pays et au monde, l’espoir qu’un jour les minorités en Irak trouveront à nouveau la paix et l’harmonie et que le violence, en Irak et au-delà, sera un jour surmontée ».

L’Eglise en Irak, par la voix de Mgr Sako, réclame une place pour les chrétiens

Président de Pax Christi-France, Mgr Marc Stenger, évêque de Troyes, a comparé le combat pour la paix à une « toile de Pénélope », sans cesse à refaire. Il a souligné que la remise du prix à la maison des évêques de France à Paris manifestait le soutien des chrétiens de France, des politiques et des associations, aux chrétiens d’Irak et à toutes les minorités menacées, « pour un monde réconcilié ».

Vieille de 19 siècles de christianisme, l’Eglise en Irak, par la voix de Mgr Sako, réclame une place pour les chrétiens, a expliqué Herman Teule, professeur de christianisme oriental aux Universités de Louvain (Belgique) et Nimègue (Pays-Bas). Il a rappelé les liens que le catholique et archevêque a noués avec les responsables musulmans. Celui-ci a récemment publié un recueil de textes anciens qui témoignent du dialogue interreligieux en Irak. L’enseignant a conclu en évoquant la « lutte à contre-courant » de Mgr Sako contre l’immigration massive : « Merci de ne pas vous résigner à la disparition des chrétiens de votre pays ! »

Source Site de la CEF
- Interview de Mgr Louis Sako sur KTO

A lire aussi

- « Les chrétiens de Bagdad et Mossoul n’ont plus de vie. Ils ont peur, même chez eux ».


Version imprimable de cet article Version imprimable