Accueil > Actualités > Toutes les actualités
Inscription Pélé du Puy 2017

Don en ligne

galet Message du pape pour la 45e Journée mondiale des communications sociales 5 juin 2011

Le Message du Pape aux médias pour la 45ème Journée mondiale des communications sociales intitulé "Vérité, annonce et authenticité de vie à l’ère numérique" contient cette année un avertissement :prendre garde à ne pas édulcorer le message de l’Évangile pour le rendre plus populaire sur la toile. Les nouvelles technologies de la communication doivent être mises au service du bien intégral de la personne et de l’humanité entière.

Le Message pour la 45ème Journée mondiale des communications sociales intitulé "Vérité, annonce et authenticité de vie à l’ère numérique" qui sera célébrée le 5 juin, a été présenté par Mgr Claudio Mario Celli, Président du Conseil pontifical pour les communications sociales, le 24 janvier 2011, en la fête de saint François de Sales, patron des journalistes. Dans son message, le pape évoque les défis fondamentaux posés notamment par les réseaux sociaux et se livre à une analyse serrée de la « vaste transformation culturelle » en cours.

Le message du Pape aux médias contient cette année un avertissement : prendre garde à ne pas édulcorer le message de l’Évangile pour le rendre plus populaire sur la toile. Mais il précise également : « Comme tout autre fruit de l’ingéniosité humaine, les nouvelles technologies de la communication doivent être mises au service du bien intégral de la personne et de l’humanité entière. Sagement employées, elles peuvent contribuer à satisfaire le désir de sens, de vérité et d’unité qui reste l’aspiration plus profonde de l’être humain. ».

"Les nouvelles technologies ne changent pas seulement le mode de communiquer, mais la communication en elle-même".

Le pape insiste sur la place des réseaux sociaux sur internet - on pense notamment à Facebook, Twitter ou encore les blogs - où la connaissance est partagée dans le contexte d’échanges personnels et de partage.

"Cette dynamique a contribué à une appréciation renouvelée de la communication, considérée avant tout comme dialogue, échange, solidarité et création de relations positives" souligne-t-il avant de modérer en relevant : "D’autre part, cela se heurte à certaines limites typiques de la communication numérique : la partialité de l’interaction, la tendance à communiquer seulement quelques aspects de son monde intérieur, le risque de tomber dans une sorte de construction de l’image de soi qui peut conduire à l’auto complaisance".

"Le contact virtuel ne peut pas et ne doit pas se substituer au contact humain direct avec les personnes".

Dans l’univers des réseaux sociaux, poursuit le pape, « on se trouve face au défi d’être authentique, fidèle à soi-même, sans céder à l’illusion de construire artificiellement son ‘profil’public ». D’où la question essentielle à ses yeux : « Qui est mon prochain dans ce nouveau monde ? ». N’y a-t-il pas le danger d’être moins présent à ceux que nous rencontrons dans notre vie quotidienne ordinaire ? N’y a-t-il pas le risque d’être plus distrait, parce que notre attention est fragmentée et absorbée dans un monde « différent » de celui dans lequel nous vivons ? Avons-nous le temps d’opérer un discernement critique sur nos choix et de nourrir des rapports humains qui soient vraiment profonds et durables ? Il est important de se rappeler toujours que le contact virtuel ne peut pas et ne doit pas se substituer au contact humain direct avec les personnes à tous les niveaux de notre vie.

"L’engagement pour un témoignage de l’Évangile dans l’ère numérique demande à tous d’être particulièrement attentif aux aspects de ce message".

Les chrétiens ont toute leur place dans ce monde numérique mais "Communiquer l’Évangile à travers les nouveaux media signifie non seulement insérer des contenus ouvertement religieux dans les plates-formes des divers moyens, mais aussi témoigner avec cohérence, dans son profil numérique et dans la manière de communiquer, choix, préférences, jugements qui soient profondément cohérents avec l’Évangile, même lorsqu’on n’en parle pas explicitement" rappelle Benoît XVI, invitant " les chrétiens à s’unir avec confiance et avec une créativité consciente et responsable dans le réseau de relations que l’ère numérique a rendu possible. Non pas simplement pour satisfaire le désir d’être présent, mais parce que ce réseau est une partie intégrante de la vie humaine. Le web contribue au développement de nouvelles et plus complexes formes de conscience intellectuelle et spirituelle, de conviction partagée. Même dans ce champ, nous sommes appelés à annoncer notre foi que le Christ est Dieu, le Sauveur de l’homme et de l’histoire, Celui dans lequel toutes choses trouvent leur accomplissement (cf. Ep. 1, 10)"

Qu’est-ce-que la Journée mondiale des communications sociales ?

Au cours de ces journées placées sous l’égide de la communication, les chrétiens sont invités à découvrir les médias et les supports de communication proposés par l’Eglise, à prier pour les hommes et les femmes professionnels de la communication, à récolter des fonds pour soutenir les services diocésains de l’information et de la communication. Le prochaine journée aura lieu le 5 juin 2011.

Message de Benoît XVI pour la 45ème journée mondiale des communications sociales : Vérité, annonce et authenticité de vie à l’ère du numérique.

- Lire l’intégralité du texte





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 25.03.2011 07:07 - Mis à jour le : 05.05.2011 13:51