Accueil > Le diocèse > Mgr Dominique Lebrun, ancien évêque de Saint-Etienne > Communiqués de Mgr Dominique Lebrun
Inscription Pélé du Puy 2017

Don en ligne

galet Message de Pâques 2009 : Ressuscitons le travail....

Par Mgr Lebrun Dominique, évêque de Saint-Étienne

- Télécharger le message en PDF Message de Pâques de Mgr Lebrun dimanche 12 avril 2009

Ressusciter le travail

Vous qui êtes sans travail, laissez-vous inviter et aimer.

Les chrétiens croient en la résurrection. Cela commence par des faits : Jésus est crucifié aux portes de Jérusalem. Après avoir travaillé le bois de charpente, il meurt sur une croix fabriquée de mains d’hommes. Et il est mis au tombeau.

Et après ? Après, quelques femmes viennent : elles trouvent le tombeau vide. Alors commence à courir la bonne nouvelle : Jésus est ressuscité. Pour les chrétiens, ce n’est pas une idée. Ce sont des faits. Ce sont des témoignages.

Et depuis ? Depuis, des chrétiens - hommes et femmes pas plus malins que les autres - cherchent à vider les tombeaux, et à remplir notre terre de bonheur. Ils ne sont pas seuls. Tous les hommes de bonne volonté s’y mettent. Les chrétiens ont l’espérance au coeur et au corps : même ce qui est prisonnier du tombeau ressuscitera. Ressuscité, Jésus montre le chemin, le chemin de l’amour, le chemin du Père. Il a dit qu’il attirerait à lui tous les hommes.

Ces temps-ci, la liste du chômage se remplit, comme le tombeau s’est rempli du corps de Jésus. Le travail est comme crucifié. Un cortège de pauvretés et de dépressions se forme. Les communautés catholiques le savent et le vivent en leur sein.

En l’honneur de la résurrection, je suis heureux de demander aux trente paroisses du diocèse de Saint-Etienne d’inviter les chômeurs de leur communauté, et aussi d’autres. Qu’ensemble, ils vivent une rencontre fraternelle et amicale, pendant le temps de Pâques, si possible avant la Pentecôte. Je leur demande d’aider à vider le tombeau du chômage. Que les communautés catholiques écoutent ce que les chômeurs ressentent, qu’elles les entourent d’affection et d’espérance !

Vous qui êtes sans travail, laissez-vous inviter et aimer. Nous ne pouvons donner ce que nous n’avons pas -le travail- mais nous voulons vous témoigner de notre amitié. Cela nous engage à lutter ensemble pour que le travail ressuscite pour tous.

Et maintenant ? Maintenant, par amour de Dieu, par amour des hommes, ressuscitons le travail crucifié !
Joyeuses fêtes de Pâques.

Dominique Lebrun
12 avril 2009





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 11.05.2009 18:00 - Mis à jour le : 20.05.2010 10:56