Accueil > Actualités > Reportages et photos
Que fête-t-on à l’Ascension ?

Don en ligne

galet Les prêtres du Prado ont élu le Père Philippe BRUNEL responsable pour la région France

UNE NOUVELLE EQUIPE POUR LE PRADO EN FRANCE

Le Père Philippe BRUNEL, prêtre du Diocèse de Saint Etienne, a été élu nouveau responsable du Prado de France le mercredi 12 mars 2014, avec l’accord de son évêque, Mgr Dominique LEBRUN.

Né en 1965, ordonné en 1995, il a d’abord exercé son ministère en rural durant quinze ans, avant d’être nommé curé à Saint Etienne, pour les paroisses Saint Luc et Saint Matthieu. Fidèle à l’esprit du Bienheureux Antoine Chevrier, fondateur de l’Institut du Prado dont il est membre depuis 1998, il a vécu une proximité particulière auprès des familles Roms et des associations solidaires des Roms, notamment depuis la semaine sainte 2011, où il est allé dormir sous la tente chaque soir au milieu d’eux, dans un bidonville de Saint Etienne.

L’Assemblée Extraordinaire du Prado a également élu comme premier assistant le Père Robert PELOUX (Diocèse de Marseille) et comme conseillers les pères Dominique BLANCHET (Angers), Emmanuel BLONDEAU (Chartres), Pierre MORIN (Limoges), Maurice BUBENDORFF (Strasbourg) et Michel DUQUET (Besançon).

Le Prado est un Institut Séculier de prêtres diocésains et de laïcs consacrés, auquel pourront bientôt s’associer des diacres. Ils vivent d’une « grâce d’union intime à Jésus-Christ » qui les rend particulièrement attentifs aux gens les plus simples des paroisses et de notre société, pour leur faire connaître l’Evangile. En France, il rassemble 449 prêtres et 19 laïcs consacrés, pour 1139 membres présents dans 50 pays.

Télécharger le communiqué :

PDF - 196.7 ko
"Le diocèse peut être fier que l’un des siens soit ainsi choisi pour aider ses frères prêtres ou laïcs consacrés, et prochainement des diacres, à être de « véritables disciples », comme disait le Bienheureux ANTOINE CHEVRIER, leur fondateur.

Le Prado a beaucoup donné au diocèse de Saint-Etienne, dont ses deux premiers évêques, et continue de donner.
La charge de supérieur pour la région France lui est confiée pour six ans. Il demeure curé des paroisses Saint Matthieu et Saint Luc jusqu’au 31 août prochain. Dans l’action de grâce, nous assurons le Père PHILIPPE BRUNEL de notre amitié et de notre prière pour sa nouvelle mission."

+ DOMINIQUE LEBRUN Lundi 17 mars 2014




Les prêtres du Prado ont élu le Père Philippe BRUNEL responsable pour la région France

Bonne chance à la nouvelle équipe et donc au Père Philippe BRUNEL.


Le compte titres est un compte pas comme les autres car celui ci a pour but de permettre à n’importe quelle personne d’investir en bourse et donc de faire le premier pas dans le marché boursier. Investir de l’argent grace à un compte titres c est bien évidemment prendre le risque d’en perdre aussi. Mais le compte titres à comme avantage d’offrir une large palette de valeurs mobilières comme des opcvm, des trackers, warrants et meme des actions.

Pourquoi un compte titres ?


Beaucoup de français sont de plus en plus concerné par ces comptes car avec la crises tous les prétextes sont bons pour chercher une solutions à long termes afin de gagner quelques euros de plus. Certains arrivent à gagner plusieurs centaines d’euros (plus values importantes) en investissant dans la bourse. Cela dit il faut etre conscient des dangers et connaitre la bourse un minimum.
Sinon il y a le PEA (Plan Epargne Action) qui est une autre solution pour investir en bourse. Un gérant pour s’occuper pour vous de votre compte et celui ci est plus avantageux fiscalement qu’un simple compte titres (en savoir + ici : comptetitres france .com). Le choix va donc se faire en fonction de deux paramètres. Le compte titres ordinaire pour la souplesse du compte ainsi qu’un large choix de valeurs mobilières et le PEA pour un portefeuille plus important et une fiscalité plus intéressante.
Le compte titres ordinaire existe sous trois formes qui sont le compte titres individuel, le compte titres joint et le compte titres indivis. Chacun se comportent différemment. Pour le premier il n’y a qu un seul titulaire et il est le seul a realiser des opération, le deuxieme concerne 2 titulaires et chacun peut réaliser des opérations et le dernier concerne plusieurs titulaires et chacun doivent etre d’accord pour qu’une opération puisse se faire.

Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 24.03.2014 10:15 - Mis à jour le : 12.05.2014 14:00