Accueil > Actualités > Toutes les actualités
Chaîne d’Adoration eucharistique continue pour le diocèse

Don en ligne

Rejoindre le Monastère Invisible

galet Les martyrs d’Otrante, Mère Laura Montoya Upegu, Sainte Guadalupe García Zavala canonisés en mai 2013

Le Pape François a canonisé 3 nouveaux saints. Le saint Père affirme que les nouveaux saints nous enseignent "la fidélité au Christ et à son Evangile, pour l’annoncer par la parole et la vie, en témoignant de l’amour de Dieu par notre amour et par notre charité envers tous".

Regardons les nouveaux saints à la lumière de la Parole de Dieu que nous venons de proclamer. Une parole qui nous a invités à la fidélité au Christ, même jusqu’au martyre. Elle nous a rappelé l’urgence et la beauté de porter le Christ et son Evangile à tous, et nous a parlé du témoignage de la charité, sans laquelle le martyre et la mission perdent leur saveur chrétienne". C’est par ses mots que le Pape François a présenté les martyrs d’Otrante (Italie), Laura Montoya Upegui et María Guadalupe García Zavala, canonisés à Rome, le 12 mai 2013.

Les martyrs d’Otrante, presque 800 personnes, survivants du siège et de la prise de leur ville par les Turcs, furent décapités pour avoir refusé de renier leur foi, et moururent en confessant le Christ ressuscité. "Où trouvèrent-ils la force de rester fidèles ?", s’est demandé le Pape : "Justement dans la foi qui fait voir au-delà des limites de notre regard humain, au-delà des limites de la vie terrestre... Conservons la foi que nous avons reçue et qui est notre vrai trésor... Dieu ne nous laissera jamais manquer de force et de sérénité. Alors que nous vénérons les martyrs d’Otrante, demandons à Dieu de soutenir tous les chrétiens qui, justement à notre époque et partout dans le monde, souffrent encore aujourd’hui de violences, et de leur donner le courage de la fidélité et de répondre au mal par le bien".

La deuxième sainte, Mère Laura Montoya Upegui "a été un instrument d’évangélisation d’abord comme enseignante, ensuite comme mère spirituelle des indigènes, auxquels elle transmis l’espérance, en les accueillant avec l’amour appris de Dieu et en les menant à Lui avec une efficacité pédagogique qui respectait leur culture et ne s’y opposait pas...Cette première sainte née sur la belle terre colombienne nous enseigne à être généreux avec Dieu, à ne pas vivre la foi seuls -comme s’il était possible de vivre sa foi de façon isolée- mais à la communiquer, à apporter la joie de l’Evangile par la parole et le témoignage de vie dans le milieu où nous nous trouvons... Elle nous enseigne à voir le visage de Jésus reflété dans l’autre, à vaincre l’indifférence et l’individualisme qui corrodent les communautés chrétiennes et qui corrodent notre coeur, et nous enseigne à l’accueil de tous sans préjugés, sans discriminations, sans réticence, avec un amour sincère, en leur donnant le meilleur de nous-mêmes et surtout en partageant avec eux ce que nous avons de plus précieux, qui ne sont pas nos œuvres ou nos organisations, non ! Ce que nous avons de plus précieux, c’est le Christ et son Evangile".

Sainte Guadalupe García Zavala (photo) "renonçant à une vie confortable -combien de dommage peut causer une vie confortable, le bien-être, l’embourgeoisement du cœur qui nous paralyse-... pour suivre l’appel de Jésus, enseignait l’amour de la pauvreté pour pouvoir aimer davantage les pauvres et les malades... Les pauvres, les abandonnés, les infirmes, les marginaux sont la chair du Christ. Et Mère Lupita touchait cette chair du Christ et nous a enseigné cette façon d’agir : ne pas avoir honte, ne pas avoir peur, ne pas éprouver de répugnance à toucher la chair du Christ... Cette nouvelle sainte mexicaine nous invite à aimer comme Jésus nous a aimés, et cela implique de ne pas nous renfermer sur nous-mêmes, sur nos problèmes, sur nos idées, nos intérêts, dans ce petit monde qui nous cause tant de dommages, mais de sortir et d’aller à la rencontre de ceux qui ont besoin d’attention, de compréhension, d’aide, pour leur apporter la chaleureuse proximité de l’amour de Dieu, à travers des gestes de délicatesse, d’affection sincère et d’amour".

En conclusion, le Pape a affirmé que les nouveaux saints nous enseignent "la fidélité au Christ et à son Evangile, pour l’annoncer par la parole et la vie, en témoignant de l’amour de Dieu par notre amour et par notre charité envers tous".

Source : VIS du 12 mai 2013.





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 14.05.2013 11:38