Accueil > Actualités > Toutes les actualités
Rejoindre le Monastère Invisible

Don en ligne

galet Les chrétiens de Bagdad et Mossoul n’ont plus de vie. Ils ont peur, même chez eux.

Les familles qui fuient les persécutions à Mossoul et à Bagdad ont reçu une aide d’urgence en provenance de l’Aide à l’Église en Détresse.

Irak : l’AED aide les chrétiens qui fuient la persécution

Les victimes du massacre du 31 octobre 2010 en l’église catholique Notre-Dame du Perpétuel Secours de Bagdad, qui avait fait 58 morts et plus de 70 blessés, ont été aidées à hauteur de 15 000 €.

10 000 € supplémentaires vont être débloqués pour les chrétiens de Bagdad aujourd’hui réfugiés à Kirkouk et Sulaymaniyah. Dans le diocèse de Zakho, dans l’extrême-nord du pays, des paquets de nourriture seront distribués aux familles par les Sœurs Chaldéennes des Filles de Marie Immaculée.

Soit un montant total de 25 000 €.

JPEG - 84 ko
Aide aux réfugiés /photo ©AED

Environ 500 familles chrétiennes - soit plus de 2 000 personnes - ont fui Bagdad et Mossoul ces dernières semaines, à la suite des différentes attaques et intimidations. Le 6 décembre encore, on apprenait l’assassinat d’un couple de chrétiens âgés dans le district de Bealdeyat, à Bagdad. Hekmet Jaboure Samak et sa femme, Samira, étaient chez eux lorsqu’ils ont été surpris par leurs agresseurs. Leur maison a ensuite été pillée, tout a été emporté (lire la dépêche de l’AED).

Du nord de l’Irak, l’Archevêque Bashar Warda d’Erbil a remercié l’AED pour son action de soutien en faveur des chrétiens d’Irak, lesquels sont aujourd’hui dans une situation d’effroi sans précédent : « Les chrétiens de Bagdad et Mossoul n’ont plus de vie. Ils ont peur, même chez eux. Ils ne peuvent pas se déplacer librement. Ils doivent y penser à deux fois avant d’aller à la messe le dimanche ».

Et il a ensuite déclaré : « Les gens partiraient sans plus attendre s’ils le pouvaient. La seule chose qui les arrête, c’est qu’ils sont pauvres et qu’ailleurs ils devraient se battre pour trouver du travail, une école pour leurs enfants et une maison pour y vivre. » En ce sens, l’Archevêque ajoute que les agents immobiliers de Bagdad ont diminué la valeur des propriétés appartenant aux chrétiens, ce qui ajoute à la difficulté de trouver une alternative décente à leur habitation actuelle.

Aider les chrétiens du Moyen-Orient est une priorité pour l’Aide à l’Église en Détresse. Le pape Benoît XVI a récemment souligné à ses membres l’importance de soutenir la foi dans la région, où « l’Église locale est menacée dans son existence profonde ».

Source www.aed-france.org


Pas d’autre issue que fuir ?

Une dépêche indique que plusieurs centaines de chrétiens d’Irak se sont rués, ce weekend, au consulat français d’Erbil, dans le Kurdistan. "Sur la foi d’une rumeur affirmant que cette mission diplomatique délivrerait à tous des visas pour la France." Qui ne serait bouleversé à cette information ? Fuir l’enfer serait la seule issue ? Fuir, tant est précaire, sur le terrain, la capacité de ceux qui osent accueillir et soutenir. Fuir, tant semble vaine l’attente de résultats internationaux.

Ignominie que celle de tuer un frère dans l’exercice pacifique de sa liberté de croire ! Saluons ceux qui, de toutes confessions et philosophies, condamnent et agissent. Efforts géopolitiques, humanitaires et religieux indéniables. On voudrait tant qu’ils se démultiplient afin de connaître des répercussions tangibles...en Orient !

Dans l’amnésique zapping de l’actualité, ne les oublions pas ! Si une indigne résignation à leur exil inhibait notre conscience, non seulement l’Orient leur manquerait cruellement. Mais ils manqueraient aussi cruellement à l’Orient !

Mgr Bernard Podvin
Porte-Parole de la conférence des évêques de France
Le 29 novembre 2010

(source Conférence des Evêques de France)

2A lire également

2
- Mgr Louis Sako, évêque en Irak, Prix de la Paix Pax Christi International 2010





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 06.12.2010 09:55 - Mis à jour le : 12.01.2015 11:36