Accueil > Lecture en continu de l’Évangile selon saint Luc : et si Jésus-Christ avait quelque chose à nous dire ?
Chaîne d’Adoration eucharistique continue pour le diocèse

Don en ligne

Rejoindre le Monastère Invisible

galet Des clefs pour aborder la lecture continue de saint luc

Le père François Reynard, donne les clefs pour aborder la lecture continue de l’évangile de Saint Luc. Entretien.

D’où vient cette initiative ?

François Reynard : Repartir du Christ a été l’invitation du pape Jean Paul II au début du nouveau millénaire. Pour vivre cette démarche, il faut revenir à l’Evangile.

Dans le souffle du Concile Vatican II, on peut dire que la Parole de Dieu a pris une place plus centrale dans la vie des communautés chrétiennes : ainsi, dans la liturgie, un grand choix de lectures, tant de l’Ancien Testament que du Nouveau, donne au plus grand nombre accès à ce trésor qu’est la Bible ; de même, ce qui traditionnellement est au cœur de la démarche de l’Action catholique - chercher à relier sa vie à la Parole de Dieu - a un retentissement bien plus large que les mouvements qui la composent, et la Parole de Dieu est de plus en plus au cœur de la démarche des mouvements et associations de fidèles, dans leur diversité.
Mais il y a une approche de l’Ecriture qui est relativement peu expérimentée : celle de la lecture continue d’un évangile.

Quelle est la proposition ?

Comme cela se fait déjà dans d’autres diocèses en France, le Père Dominique Lebrun, notre Evêque, invite tous les chrétiens du diocèse, et même plus largement tous ceux et celles qui le désirent, à entrer dans cette démarche, au cours des mois qui viennent.

Nous voici conviés à nous réunir par petites équipes, appelées équipes locales, en nous invitant les uns et les autres, pour lire ensemble l’évangile de Luc, qui sera l’évangile de l’année liturgique, du premier au dernier verset, chaque groupe trouvant son rythme propre (rencontre mensuelle, week-end…).

Cette lecture nous rendra plus familiers de la figure de Jésus et du témoignage des premières communautés chrétiennes. Elle nous accoutumera à suivre Jésus et ses disciples, pas à pas, depuis la Galilée jusqu’à Jérusalem, à percevoir quel a été son chemin, comment sa mission s’est accomplie, comment s’est noué le conflit qui le conduira au don total de sa vie, et à sa Résurrection…

Existe-t-il, pour cette proposition, une méthode de lecture ?

Pour chaque chapitre, deux questions seront proposées, en vue de faciliter l’attention au récit lui-même. Formulées de manière diverse, elles peuvent se résumer ainsi : « Dans le chapitre qu’on vient de lire, qu’est-ce que je découvre, qu’est-ce que nous découvrons de la figure de Jésus ? Qu’est-ce que nous pouvons partager autour de nous de cette découverte ? »

Nous serons invités ensuite à poursuivre la démarche, avec le second tome de l’œuvre de Luc, le livre des Actes des Apôtres, nous rendant davantage contemporains de l’aventure des premières communautés chrétiennes, au premier siècle ; dans un contexte différent du nôtre, bien sûr, nous nous découvrirons proches de ces communautés.

Pensons à ce qu’a vécu la toute première communauté de Jérusalem : lorsqu’après la mort d’Etienne, des disciples sont arrivés à Antioche de Syrie, ils se sont retrouvés petit nombre dans une grande ville ; leur situation était-elle, de ce point de vue, bien différente de la nôtre ? Poussés par l’Esprit de Pentecôte, certains, dont nous ignorons les noms, ont eu l’audace d’annoncer aussi à des païens, cette Bonne Nouvelle, « Jésus est le Seigneur. ». N’est-ce pas à cette même audace que nous sommes invités ?

Il s’agit moins d’une étude technique de la Bible, que d’une lecture méditée, au long des versets et des chapitres, avec deux questions comme point d’attention, et l’écoute profonde de ce que l’Esprit suggère à chaque membre de l’équipe, dans cette lecture en commun.

Pour autant, existe-t-il un cadre d’accompagnement ?

Le Père Jo Epalle et le père Bruno Cornier ont accepté d’être correspondants de cette initiative au plan diocésain : ils l’animeront, notamment par le biais de la radio diocésaine, selon des modalités qui sont en train d’être précisées. Dans les paroisses, cette démarche sera confiée à la responsabilité des équipes d’animation pastorale. Elles mettront en place un correspondant local, ayant une certaine culture biblique ; son souci sera d’aider les personnes ayant accepté d’animer une petite équipe à comprendre le sens de la démarche, en leur proposant aussi quelques clefs d’animation. Jo Epalle et Bruno Cornier réuniront les correspondants de paroisse et de mouvement, le vendredi 12 octobre de 9 h 30 à 11 h 30, à la Maison Saint Antoine. Les groupes bible existant localement pourront être aussi une aide précieuse pour donner à tous le goût de cette lecture.

Une initiative missionnaire donc ?

Je le pense vraiment. Si de nombreuses petites équipes, diverses et animées par ce même désir, se mettent peu à peu en place, notre Eglise diocésaine sera sans doute moins préoccupée par les questions d’organisation pastorale, aussi importantes qu’elles soient, et davantage recentrée sur la figure du Christ, pour en vivre aujourd’hui et en devenir témoin. Elle deviendra ainsi davantage missionnaire.

Faisons confiance à la Parole de Dieu, pour poursuivre sa course aujourd’hui encore, au milieu de nous, comme au premier siècle, en nous rendant plus familiers de Jésus et de son chemin, et davantage désireux de partager autour de nous, de manière très concrète, cette Bonne Nouvelle aujourd’hui.

Propos recueillis par Jean-Pierre Jusselme

Lancement officiel dimanche 14 octobre 2012 à la cathédrale Saint Charles à Saint-Etienne

14 h : animation sur le parvis de la cathédrale par la pastorale des quartiers populaires : un signe de l’Eglise servant « les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps » (Gaudium et spes n°1)

15 h 30 : évocation visuelle à l’occasion du 50ème anniversaire du Concile Vatican II sur écrans dans la cathédrale, suivie de la célébration d’ordination de trois diacres permanents.

Et Lancement officiel de la lecture de l’Evangile en continue de saint Luc en équipe : engagement de notre Eglise diocésaine dans l’année de la foi et vers la mission.





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 27.09.2012 10:30 - Mis à jour le : 12.04.2017 08:33