Accueil > Mouvements > Scouts et Guides de France > Le père Jacques Sevin, fondateur du scoutisme en France, en chemin vers la béatification
Chaîne d’Adoration eucharistique continue pour le diocèse

Don en ligne

Rejoindre le Monastère Invisible

galet Le père Jacques Sevin, fondateur du scoutisme en France, en chemin vers la béatification

Le père Jacques Sevin, fondateur du scoutisme catholique en France, franchit une nouvelle étape vers la béatification.

Réunis dans la matinée du 10 janvier 2012 au Vatican, les évêques et cardinaux membres de la Congrégation pour les causes des saints ont reconnu l’héroïcité des vertus du Père Jacques Sevin (1882-1951), a appris I.MEDIA, l’agence de presse spécialisée dans les actualités du Vatican.
Le statut de « vénérable » sera probablement accordé fin juin, lorsque le pape autorisera la publication du décret reconnaissant les ‘vertus héroïques’ du Père Sevin.

L’Église catholique accueille le scoutisme

En 1913, le jésuite Jacques Sevin rencontre Lord Robert Baden-Powell, fondateur du scoutisme. De ce jour naissent entre les deux hommes une véritable amitié et admiration réciproques qui iront croissantes avec les années et feront dire à Baden-Powell : « la meilleure réalisation de ma pensée est celle d’un jésuite français ».

Le Père Sevin, en fondant en 1920 les Scouts de France, premier mouvement scout français, se dépense sans compter pour partager au plus grand nombre la richesse du scoutisme et toute sa valeur éducative et évangélique. Pour la prière scoute, il choisit la prière attribuée à St Ignace de Loyola, « Seigneur Jésus apprenez-nous à être généreux… » et comme insigne la Croix de Jérusalem.

En 1924, il va lui-même à Rome, rencontrer le Pape Pie XI, pour défendre le scoutisme, fondé par un général anglais protestant. Grâce à cette intervention, le scoutisme participe activement au renouvellement liturgique.

La spiritualité du don de soi

Aujourd’hui, les Scouts et Guides de France comptent plus de 70 000 adhérents. Mouvement catholique de jeunesse et d’éducation populaire, ils permettent aux jeunes de construire leur personnalité, de participer à une monde plus juste et plus fraternel. La spiritualité du Père Jacques Sevin, celle du don de soi, rayonne donc encore aujourd’hui.

Sans distinction de nationalité, de culture et d’origine sociale, l’association propose de découvrir l’Evangile à tous ceux et celles désireux de vivre le scoutisme. Les racines chrétiennes du scoutisme permettent de dépasser la barrière des cultures.

http://www.sgdf.fr


Version imprimable de cet article Version imprimable