Accueil > Actualités > Reportages et photos
Fête de l’éveil à la foi

Don en ligne

galet Le père François Reynard, administrateur diocésain, participait à l’assemblée des évêques à Lourdes début novembre

En tant qu’administrateur diocésain, le père François Reynard a participé à l’assemblée annuelle de évêques à Lourdes, du 2 au 8 novembre 2015.

"Pour notre diocèse, en attente d’un nouvel évêque, il est important de rester partie prenant de l’Eglise de France, et pour moi, c’était une chance de participer à cet événement.
J’ai rencontré une assemblée fraternelle ; chacun a le souci des habitants de son diocèse. Tous sont très marqués par les questions de notre société, soucieux d’annoncer la Bonne nouvelle au cœur même de leur complexité. On sent de fortes différentes, mais une profonde communion dans le désir d’annoncer l’Evangile. (Je connaissais une dizaine d’évêque environ).
Trois grands sujets ont été abordés : les phénomènes actuels d’immigration, la COP21 et les deux synodes sur la famille. Pour le premier sujet, présenté par le Cardinal Montenegro, je retiens ces versets d’Evangile qui nous ont aidé à réfléchir :
Dans la parabole du Bon Samaritain, que raconte Jésus : le prêtre et le lévite se demandent : « que va-t-il nous arriver si on s’arrête auprès du blessé ».
Le Samaritain se demande : « que va-t-il lui arriver si je ne m’arrête pas ». Quelque soit la complexité, les difficultés et les risques, l’accueil et la générosité doivent primer pour les disciples de Jésus.
La COP21 est un événement unique qui rassemble tous les pays, fait rare, dont l’enjeu est triple : l’urgence climatique, les relations entre les pays (notamment la question de l’aide des pays riches vers les pays pauvres pour utiliser d’autres énergies que l’énergie fossile), et les religions. J’en profite pour inviter largement à la prière oecuménique pour le climat, le 3 décembre à 12h30 au Temple de Saint-Etienne.
Tous les évêques ont noté l’audience inédite et éclectique de l’encyclique Laudato si. Un pape qui nous dit que le respect de la création et la lutte contre la pauvreté participent du même combat. Et qui nous invite avec empressement « à vivre la conversion écologique pour sauver la maison commune. »
Comment dire la Bonne nouvelle de la famille et de l’indissolubilité du mariage au cœur de la complexité et de la diversité des familles actuelles ? Le maître mot : « Accompagner », écouter, en s’inspirant de la pédagogie de Dieu avec son peuple.
Cette semaine à Lourdes m’a donné plus conscience de la réalité des diocèse en France, et de l’importance des questions traitées. Je suis encore plus désireux que ce temps d’attente d’un évêque soit habité par ces chantiers."

Propos recueillis par Chantal de Rosemont
Photo N. Becquart





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 24.11.2015 09:57 - Mis à jour le : 14.12.2015 16:23