Accueil > Actualités > Reportages et photos
Don en ligne

galet Le Centre d’Information Catholique de Saint-Étienne primé au concours du Design 2009 !

Dans le cadre du concours Commerce Design Saint-Étienne, le « nouveau » Centre d’Information Catholique a été distingué avec dix autres, parmi 48 candidatures.

Le jury, dont le président est Patrick Cazorla, directeur d’IKEA Saint-Étienne, a retenu dix enseignes dont les aménagements ont été confiés à des designers ou des architectes.

Un prix pour le CIC au concours du Design Pour le Centre d’Information Catholique, le jury a été « sincèrement "esbrouffé » (Nadine Fageol, Fana Presse) par la douceur qui se dégage du lieu : « Chez les cathos, le design, ça rentre par le haut », « Dieu est arrivé dans cet espace ! »

C’est le cabinet d’architecte Jérôme Tardy - Jérôme Dentressangle qui a réalisé l’aménagement du lieu.

C’était un pari ambitieux que de transformer un ancien local de la Police municipale, en forme de long couloir, en un espace d’informations et de vente de livres, une belle vitrine pour le diocèse. Une harmonie d’ensemble qui allie la pierre, le bois et la lumière ; d’où se dégage un sentiment de calme, de douceur et de beauté... De plus, les vitraux de l’église Saint-Louis mitoyenne ont été mis en valeur, pour le plus grand bonheur de ceux qui rentrent à présent dans cette église devenue plus claire. Découvrez ces dix commerces et gagnez un voyage au Québec !

En votant du 15 octobre au 15 novembre 2009 pour l’un des dix commerces sélectionnés par le jury, vous serez peut-être l’heureux gagnant d’un voyage d’une semaine pour deux personnes au Québec.

Des bulletins de vote sont disponibles dans les dix commerces sélectionnés.
Vous en trouverez donc au Centre d’Information Catholique, rue Léon Nautin, à Saint-Étienne.

Vous pouvez aussi voter par mail sur le site : www.commercedesign.saint-etienne.fr

Chantal de Rosemont

LE CONCEPT DU DESIGNER/ARCHITECTE
Rue Léon Nautin, le Centre d’Information Catholique a pris vitrine sur la Grand’Rue en prolongement de la façade de l’église Saint-Louis. Les deux baies sous arcades éclairent largement la boutique, attirant l’œil du passant vers l’intérieur. Vitrines en bois de chêne vernis, ouvertures re-calibrées en carrés, façade uniformisée par un enduit en harmonie avec la couleur des pierres, ont revisité le bâtiment adossé à l’église Saint-Louis qui a aussi été vidé de son contenu. Il en résulte un volume intérieur singulier : long, haut et étroit.

L’espace a retrouvé ses pierres apparentes et est « habité » par quatre grands vitraux : trois anciens nettoyés et restaurés et un contemporain qui a profité de la réouverture d’une baie qui était condamnée. A l’intérieur, on trouve des présentoirs « en peigne », des niches aux thématiques variées, un salon de lecture, des revues, une passerelle qui traverse l’espace et dessert la mezzanine privative à usage de bureau.

Les matériaux structurants sont simples, sans fard : pierres, chêne, acier ; les autres surfaces s’uniformisent dans un ton mastic. La couleur est apportée par ce qui est la raison de vivre du projet : les livres, les objets… et les personnes qui y passent ou y travaillent. Ce sont eux, associés aux quatre vitraux qui s’éclaireront la nuit depuis l’intérieur de l’église, qui donne la vie au lieu.

Jérôme TARDY, architecte (Concept proposé lors de la candidature)





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 13.10.2009 14:17 - Mis à jour le : 27.09.2014 03:30