Accueil > Le diocèse > Mgr Dominique Lebrun, ancien évêque de Saint-Etienne > Homélies de Mgr Dominique Lebrun ancien évêque de Saint-Étienne
Chaîne d’Adoration eucharistique continue pour le diocèse

Don en ligne

Rejoindre le Monastère Invisible

galet La recherche de la justice humaine ne peut suffire si elle n’est pas fécondée par la grâce, l’amour et la charité

Homélie de Mgr Lebrun, 17ème dimanche du temps ordinaire, dimanche 29 juillet 2012.

Dix-septième dimanche du temps ordinaire (B)
Cathédrale Saint-Charles – le 29 juillet 2012

2 R 4, 42-44 ; Ps 144 Ep 4, 1-6 ; Jn 6, 1-15

Homélie Il n’y a qu’un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, un seul Dieu et Père de tous (Ep 4, 5-6).

Cette affirmation de Paul résonne peut-être de manière particulière aujourd’hui. Dans notre cathédrale où, probablement, nous accueillons quelques baptisés de passage ; dans des lieux de villégiature plus réputés que Saint-Etienne où nombreux sont ceux qui se retrouvent –sans se connaître- pour prier d’un cœur unanime ; peut-être aussi en font-ils l’expérience, sans toujours en connaître la source, les participants aux Jeux olympiques si l’argent et l’âpreté des compétitions ou de l’organisation ne viennent pas gâcher la fraternité humaine qui s’y déploie. A contrario, comment cette affirmation résonne-t-elle en Syrie et dans la Turquie voisine où elle a été reçue en premier ?

Personnellement, j’ai été heureux de prier dimanche dernier dans la cathédrale de Chisinau, capitale de la Moldavie. Nous avons utilisé le russe, le grec et le latin – pour moi plus le latin que le russe ! Mais j’ai ressenti une profonde joie en m’unissant de cœur à cette petite communauté catholique qui renaît depuis 20 ans seulement, se jouant des frontières diverses de la langue et de la culture.

L’expérience de la foi qui franchit les frontières s’est intensifiée lorsque nous nous sommes rendus en Transnytrie, petit pays soutenue par la seule Russie, l’Ossétie du nord et l’Abkhasie. Un pays oublié de l’Europe orientale, coincé entre l’Ukraine et la Moldavie et qui semble être surtout un organe témoin de l’ex-URSS. Lénine et Staline y sont, sinon triomphants, encore bien présents.

Sur ce territoire, un prêtre sert d’agent à l’ambassade d’Italie. Nous l’avons accompagné : il est chez lui d’un côté et de l’autre d’une frontière surréaliste à plusieurs points de vue humains. L’ambassadeur de France a exprimé son étonnement que nous puissions nous y rendre aussi facilement. Il y a de chaque côté de la frontière des chrétiens, il y a de chaque côté de la frontière des personnes humaines, bref des fils et des filles du même Père qui est notre Dieu, des personnes dont la vocation profonde est de devenir fils et filles du même Père.

Comment cela va-t-il se faire ? Question fondamentale de l’humanité et, singulièrement, du chrétien. Elle est présente dans les deux autres textes de la Parole de Dieu : « Comment donner cela à cent personnes ? » (2 R 4, 43), demande le serviteur à Elisée qui veut les nourrir avec seulement vingt pains d’orge. « Le salaire de deux cents journées ne suffirait pas pour que chacun ait un petit morceau de pain » (Jn 6, 7) affirme Philippe à Jésus qui veut nourrir cinq mille hommes - probablement cinq mille familles -, avec cinq pains et deux poissons.

Comment cela va-t-il se faire ? Question fondamentale de la foi que la Vierge Marie, notre modèle, exprima dès l’annonce de sa maternité.

En Transnytrie comme en Syrie ; à Saint-Etienne comme à Londres ; en Grèce comme en Espagne ou au Portugal, la recherche de la justice humaine ne peut suffire. Ou, du moins, elle ne peut suffire si elle n’est pas fécondée par la grâce, par l’amour, par la charité. Demandons au Seigneur de ne pas laisser notre raison raisonner sans accueillir l’amour révélé par Jésus, source de toute espérance : « Jésus prit du pain et, après avoir rendu grâce, il le leur distribua » (Jn 6, 11). Accueillons-le dans l’Eucharistie que nous célébrons ici, et sur toute la surface de la terre.

+ DOMINIQUE LEBRUN Evêque de SAINT-ETIENNE.

- Télécharger le fichier PDF





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 30.07.2012 10:59 - Mis à jour le : 14.08.2012 18:23