Accueil > Agenda diocésain
Rejoindre le Monastère Invisible

Don en ligne

galet La crèche de Sainte-Croix-en-Jarez à visiter durant les fêtes

C’est la 11ème édition pour cette crèche provençale mise en place par Adrien et un groupe de passionnés. De belles nouveautés en perspective !
Ouverte chaque week-end et durant toutes les vacance scolaires jusqu’au 25 janvier 2015
.

La crèche de l’ancienne Chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez sera visible durant les fêtes. Des santons exceptionnels, mis en scène dans un décor toujours renouvelé, garantissent l’émerveillement de tous en période de fêtes.

Adrien TIDJARIAN : un créateur passionné

« La formule qui dit : j’y suis tombé dedans quand j’étais petit, s’applique tout à fait à la passion que j’ai pour la crèche. Tout petit, ma maman travaillait dans une maison mariste. Chaque année, un frère faisait une crèche et je n’avais qu’une envie : la reproduire. Mes crèches ont grandi en même temps que moi ! Oui. Mais la famille n’a pas pu indéfiniment pousser les murs du salon. Alors, depuis décembre 2004, la crèche fait pétiller l’église de la Chartreuse de Sainte-Croix. »

Un écrin de choix pour ce jeune homme pétris de talent : Adrien, vingt et un ans, habitant du village. L’œuvre s’étale sur une vingtaine de mètres carrés. Un village provençal au grand complet. Il y a presque deux cents personnages. Derrière la magie, il y a des heures de labeur. « L’installation de la crèche m’a demandé plus d’un mois de travail ».

Impressionnant. Mais en fait, l’histoire entre la crèche et Adrien ne s’arrête jamais. « C’est une passion. En dehors des santons tout est de ma fabrication, les maisons, les paysages, les décors et tous les objets. Un copain électrotechnicien m’a fabriqué un automate. L’ensemble est commandé par ordinateur, retraçant la journée de Noël de l’aube jusqu’à la nuit ».

Chaque année, la crèche provençale d’Adrien Tidjarian a fait le bonheur de plus de 6000 personnes. Le jeune homme adore quand les yeux brillent, quand les visiteurs replongent dans la magie de l’enfance en redécouvrant les crèches d’antan. Certains connaisseurs viennent même de très loin. C’est une des plus belles récompenses pour le jeune passionné.

Une crèche dans un site exceptionnel

Au Pilat, le Massif central a rendez-vous avec la Méditerranée : les essences se modifient ; les chênes, châtaigniers et pins sylvestres annoncent les chênes verts et les micocouliers aux parfums méditerranéens. L’architecture locale nous rappelle que la Provence est à quelques pas.

Après quelques kilomètres à travers vallons et collines du massif du Pilat, vous arrivez enfin à Sainte-Croix-en-Jarez. Classée parmi les plus beaux villages de France. Ce village est également appelé "ancienne Chartreuse". En effet, c’est un monastère du XIIIe siècle dans lequel vécut une communauté de pères et frères de l’ordre des chartreux jusqu’en 1792. Suite à la révolution, les moines furent chassés et les bâtiments vendus aux laïcs. Aujourd’hui il est devenu un village à part entière.

La magie de Noël plane sur la Chartreuse

Dans l’actuelle église paroissiale, la crèche occupe une grande niche latérale. Impressionnante. Immobile. Figée jusqu’à ce que le visiteur glisse une pièce de deux euros dans l’ancien monnayeur. Place à la féerie. Les fontaines se mettent à couler, l’eau de la rivière dégringole des collines. Chant du coq. Volée de cloche. Les lumières s’allument doucement, le jour se lève sur un village de Provence. Puis la vie s’empare du bourg tout entier. La farandole démarre au son des tambourinaires et galoubets. Les troupeaux de moutons franchissent les ponts en carillonnant, braiment d’un âne emporté par le mistral. Les cloches à la volée annoncent la tombée du jour. Les fenêtres de maisons s’éclairent, trouant la nuit provençale. La musique enfle. La crèche s’allume sur l’enfant. Fin du son et lumière.
Une dizaine de minutes de pur enchantement.

- Pour tout renseignement : www.creche-provencale.com
- Adrien : 06 59 54 10 07





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 08.12.2014 12:10 - Mis à jour le : 17.12.2014 15:57