Accueil > Actualités > Reportages et photos
Inscription Pélé du Puy 2017

Don en ligne

galet L’ACAT témoigne au caté

Raymonde et André Barou, membres actifs de l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture et de la peine de mort sur notre diocèse, sont venus apporter leur témoignage aux enfants du caté de la paroisse Saint Vincent en Lignon, à quelques jours de la Nuit des Veilleurs.

Défendre la dignité de l’Homme

Raymonde et André Barou ont choisi consciencieusement leurs mots afin de ne pas heurter un jeune public sur un sujet délicat : les violations des droits de l’Homme à travers la torture. En France, si la torture est passible d’une condamnation pénale, la moitié des pays dans le monde la pratique encore en toute impunité. Qui dit torture, dit souffrances, souffrances physiques bien sûr en raison de mauvais traitements, mais aussi souffrances psychiques et morales qui visent à distiller la peur.

Pour commencer la rencontre, ils ont demandé aux enfants de définir ce qu’est une association : un groupe de personnes qui se donne un but. Pour l’ACAT, l’objectif est de défendre les droits de l’Homme conformément à la Déclaration des droits de l’Homme promulguée le 10 janvier 1948 et notamment l’article 1 (« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité ») et l’article 5 (« Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants »).

L’ACAT s’appuie aussi sur la Parole de Dieu pour défendre l’Homme : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Matthieu 25, 35) ; « Chaque fois que vous faites du bien ou du mal à quelqu’un, c’est à moi que vous le faites car c’est mon frère ou ma sœur » (Matthieu, 25-40) ; « J’étais en prison et vous êtes venu me rendre visite » (Matthieu, 25-36)....

Alors comment agit-elle ?

L’ACAT écrit aux gouvernements qui pratiquent la torture et mène des campagnes de sensibilisation auprès du public afin que ceux qui subissent la torture ne soient pas oubliés.

- En Algérie, où des millions d’hommes ont disparu durant la guerre (1962) puis dans les années 1980/1990 sans que les familles ne puissent s’appuyer sur la justice pour savoir ce qu’ils sont devenus.

- En Chine où les atteintes aux droits de l’homme sont nombreuses : paysans expulsés de leur terre sans indemnité ; mauvais traitements de certaines tribus ethniques ; persécution de journalistes ou d’étudiants opposés au régime ; emprisonnement de chrétiens…

- En Russie, qui, bien qu’ayant signé la Déclaration universelle des droits de l’Homme, ne la respecte pas.

- En Guinée, où les hommes sont emprisonnés, quelques fois arbitrairement, des années durant avant de pouvoir être jugés, et qui vivent dans des conditions d’hygiène déplorables.

- En Sierra Léone où les enfants sont embrigadés dans la milice pour devenir des enfants-soldats.

Ce ne sont que des exemples.

Si l’ACAT agit, dénonce et témoigne, la prière tient aussi un rôle très important dans son engagement. Ainsi, ses membres prient pour les victimes, mais aussi pour leurs bourreaux bien souvent victimes eux-mêmes d’un système. Jésus n’a-t-il pas dit sur la croix : « Père ; pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font ». ! Saul, devenu Paul ; de persécuteurs de chrétiens, il devient fervent missionnaire de la foi. Une preuve vivante que tout homme peut connaître une conversion.

Frédérique Défrade

La Nuit des veilleurs

Chaque année, à l’occasion de la Journée internationale des Nations unies de soutien aux victimes de la torture, les chrétiens du monde entier s’engagent à soutenir par leurs prières ceux qui souffrent aux mains des bourreaux. Cette année, la Nuit des veilleurs a eu lieu dans la nuit du 22 au 23 juin. Plusieurs temps de prières étaient proposés localement dans la soirée du samedi 22 juin 2013 sur notre diocèse.

Plus de renseignements sur l’ACAT ou apporter sons soutien  : les contacts sur notre diocèse





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 21.06.2013 09:00 - Mis à jour le : 24.06.2013 12:11