Accueil > Agenda diocésain
Rejoindre le Monastère Invisible

Don en ligne

galet Journée mondiale des lépreux les 28 et 29 janvier 2017

La journée mondiale des lépreux est traditionnellement organisée le dernier week-end de janvier, soit pour 2017 les 28 et 29 janvier. Deux associations oeuvrent conjointement pour assurer l’organisation matérielle de la journée mondiale des lépreux, l’association Raoul Follereau et l’Ordre de Malte.

Témoignages

La lèpre, c’est plus qu’une maladie

« A 12 ans, j’ai vu les premières taches sur mon corps. Malgré le recours à un guérisseur, mes mains et mes pieds commençaient à être rongés. A 16 ans, rendu insupportable par le désespoir, je fus mis à l’écart du village. C’est alors qu’un camarade, ancien lépreux, me parla d’un traitement. Je l’obtins d’un dispensaire après deux jours de marche à pied. Aujourd’hui, rien ne pourra me rendre mes doigts, mais je suis guéri. »
Lahibitaka, ancien malade à Madagascar

Boubé : Je serai infirmier moi aussi !

« Un matin à la récré, l’instituteur me regarda attentivement : « tu as une drôle de tache sur ta joue, Boubé ! » Au dispensaire, l’infirmier m’expliqua que j’avais la lèpre : « mais si tu prends chaque jour tes médicaments, tu lui échapperas. » J’ai eu peur. J’avais déjà vu dans le village des lépreux sans doigts et même sans mains. « Grâce à ce traitement qui ne coûtera rien à ta famille, tu ne seras jamais comme eux. » J’ai bien pris tous mes médicaments et aujourd’hui je suis guéri. Je serai infirmier moi aussi ! »

Boubé, petit enfant du Niger

Pourquoi une Journée Mondiale des Lépreux ?

La lèpre se soigne. Le traitement est efficace. Alors, pourquoi une Journée Mondiale des Lépreux ? Parce que, malheureusement, cette maladie d’un autre temps est toujours d’actualité. Elle frappe une personne toutes les trois minutes dans le monde. 15 000 d’entre elles sont déjà invalides lors de leur dépistage.

L’histoire de Boubé du Niger n’est pas un cas isolé. Il est possible de faire quelque chose pour endiguer la maladie et réparer ses conséquences.

Alors, quand supprimerons-nous la Journée Mondiale des Lépreux ? La réponse est simple : comme le disait Raoul Follereau, « quand il n’y aura plus un malade à soigner » !

Après avoir contribué à guérir plus de 14 millions de lépreux dans le monde, la Fondation Raoul Follereau aide ainsi aujourd’hui les 29 pays qu’elle soutient à réduire la charge de la lèpre en développant des activités centrées sur un dépistage et un traitement précoces, et sur la prise en charge rapide des complications de la lèpre pour prévenir les infirmités.

Envoyez vos dons à la Fondation Raoul Follereau - BP 79 - 75015 PARIS - Site Internet : www.raoul-follereau.org

Dépister, soigner et guérir les lépreux. Leur donner une chance de se réinsérer, c’est le rôle de la Fondation Raoul Follereau... avec vous.





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 23.01.2017 21:15