Accueil > Agenda diocésain
Inscription Pélé du Puy 2017

Don en ligne

galet Journée des migrants 2012

Chaque année au mois de janvier, la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié offre l’occasion, pour toutes les communautés chrétiennes dans le monde, de réfléchir sur un thème lié au phénomène croissant de la migration, de prier afin que les coeurs s’ouvrent à l’accueil chrétien de l’autre différent, et d’oeuvrer afin que croissent dans le monde la justice, la charité et la paix.

A la suite du Christ qui a dit : "J’étais un étranger et vous m’avez accueilli" (Mt 25,35), l’Eglise a toujours eu le souci de celui que l’éloignement de sa terre natale fragilise

Le thème choisi cette année par le pape Benoît XVI est : "Migrations et nouvelle évangélisation" "Annoncer Jésus Christ unique Sauveur du monde constitue la mission essentielle de l’Eglise". (Message de Benoît XVI) Dans un monde où les flux migratoires ne cessent de progresser, les chrétiens, quelles que soient leurs origines, leur culture, doivent réveiller en eux l’enthousiasme et le courage des premières communautés chrétiennes pour annoncer et témoigner de l’Evangile.

"Les migrants eux-mêmes peuvent jouer un rôle précieux et devenir à leur tour messagers de la parole de Dieu "(Benoît XVI). Ils deviennent une chance pour notre Eglise ancienne. Ils nous décentrent de nos habitudes, nous invitent au partage, à la rencontre profonde dans le respect de nos différences.

L’évangélisation, dans une rencontre avec les migrants et les réfugiés, n’est pas à sens unique : nous avons mutuellement à nous évangéliser.

Dimanche 15 janvier 2012, chaque paroisse du diocèse de Saint-Étienne est invitée à vivre la proximité avec les migrants présents sur son territoire, à leur donner la parole. bA vivre cette journée en communion de partage, de prière, d’action, avec l’ensemble des communautés chrétiennes, signe que nous formons une grande famille. Personne n’est étranger, chacun est invité à rencontrer l’autre dans sa richesse, son histoire, son devenir. Pour vous aider à préparer cette journée, plusieurs livrets élaborés par le Service National de la Pastorale des Migrants ont été distribués dans les paroisses.

La réflexion peut être poursuivie bien au-delà de ce dimanche, car elle est une composante de la démarche "Diaconia 2013 - Servons la Fraternité". Le Service Diocésain de la Pastorale des Migrants vous invite tous à vivre cette fraternité, cette convivialité entre chrétiens d’ici et chrétiens venus d’ailleurs, le dimanche 15 avril 2012 à Villars (Paroisse Bienheureux Antoine Chevrier) pour la Fête des Peuples !

Bernadette Cygan Responsable diocésaine de la Pastorale des Migrants.

Les migrations constituent une occasion providentielle d’annoncer le Christ**


La pastorale des migrants

- La Pastorale des migrants sur notre diocèse

- Une mission d’Église auprès des gens du voyage et des migrants.


Service National de la Pastorale des Migrants

Le Service National de la Pastorale des Migrants (SNPM) est un service de la Conférence des Evêques Catholiques de France. La mission confiée par la conférence à notre service est quadruple :

  • Accueillir les Chrétiens d’origine étrangère et leur permettre de vivre leur foi comme ils le souhaitent.
  • Etre à l’écoute de la réalité du vécu des hommes et des femmes vivant la migration.
  • Faciliter la rencontre entre les Catholiques d’ici et ceux venus d’ailleurs.
  • Etre ouvert à la rencontre des croyants et croyantes autrement.

Service National des migrants


Journée mondiale 2012 du Migrant et du Réfugié : message de Benoît XVI

Les migrations constituent une occasion providentielle d’annoncer le Christ, explique Benoît XVI dans son Message pour la Journée mondiale 2012 du Migrant et du Réfugié, qui sera célébrée le 15 janvier 2012 sur le thème « Les Migrations et la Nouvelle Evangélisation ».

Chers frères et soeurs !

Roms /©Eglise de Saint-Etienne Annoncer Jésus Christ unique Sauveur du monde « constitue la mission essentielle de l’Eglise, tâche et mission que les mutations vastes et profondes de la société actuelle ne rendent que plus urgentes » (Exhort. apost. Evangelii nuntiandi, n. 14). Aujourd’hui, nous ressentons même l’urgence de promouvoir, avec une force nouvelle et des modalités renouvelées, l’oeuvre d’évangélisation dans un monde où l’élimination des frontières et les nouveaux processus de mondialisation rendent les personnes et les peuples encore plus proches, soit grâce au développement des moyens de communication, soit grâce à la fréquence et à la facilité avec lesquelles les déplacements de personnes et de groupes sont rendus possibles. Dans cette nouvelle situation, nous devons réveiller en chacun de nous l’enthousiasme et le courage qui poussèrent les premières communautés chrétiennes à être des annonciatrices intrépides de la nouveauté évangélique, en faisant retentir dans notre coeur les paroles de saint Paul : « Annoncer l’Evangile en effet n’est pas pour moi un titre de gloire ; c’est une nécessité qui m’incombe. Oui, malheur à moi si je n’annonçais pas l’Evangile ! » (1 Co 9, 16).

Le thème que j’ai choisi cette année pour la Journée mondiale du Migrant et du Réfugié . Lire l’intégralité du message de Benoît XVI





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 09.01.2012 07:33 - Mis à jour le : 16.10.2013 11:10