Accueil > Actualités > Reportages et photos > Dossier : les JMJ 2011 de Madrid
Inscription Pélé du Puy 2017

Don en ligne

galet JMJ 2011 : samedi, fête du pardon, de la foi et de la musique

La fête du pardon, une nouvelle vision de la confession

Le parc du Retiro a été transformé pour ces Journées Mondiales de la Jeunesse en véritable confessionnel géant. Dans un style très design (voir la photo ci contre), ils ont pour but de redonner sens à un sacrement trop souvent oublié et minimisé. Benoît XVI a donc tenu a en réaffirmer l’utilité mais également à en expliquer le véritable sens. La confession consiste à exprimer ses pêchés, ses peurs, ses inquiétudes mais aussi ses joies et ses surprises de la vie. La confession est donc un acte de foi et d’action de grâce. « Seigneur, je te confie mes joies et mes peines, mes facilités et mes difficultés ». Benoît XVI a confessé ce samedi pendant près d’une demi-heure quatre jeunes, dont l’identité et le contenu de la confession resteront bien évidemment secrets.

JPEG - 24.7 ko

L’après-midi, sous le signe de la musique.

Samedi, dès 16h, l’aérodrome de Cuatro Vientos, équivalent à 48 terrains de tennis, est noir de foule. Entre concerts, clips et chants improvisés, les animateurs de la soirée chauffent le public. Des « Les espagnols, vous êtes là ? Les français, faîtes du bruit… » sont proclamés entre quelques tubes de l’été repris en cœur. Sous cette chaleur caniculaire, les pompiers ont été réquisitionnés pour arroser la foule à coups de lance à incendie. Les hélicoptères survolent la zone, le service de sécurité est en place, un groupe de militaire prend la pose pour une photo de groupe, tout est prêt pour accueillir le Papa. Un petit mot d’introduction est dit aux pèlerins avant son arrivée : « N’ayez pas peur de votre foi, n’ayez pas peur de l’exprimer ». Ces mots mettent alors la foule en délire et la prépare à accueillir le Pape comme il se doit.

La fête de foi.

Les animateurs demandent alors le silence au public afin d’acclamer le Pape à son arrivée. L’impatience est palpable. A son arrivée, le Saint Père remercie la foule pour sa ferveur dans la foi. Cette foule qui d’un bout à l’autre de la terre s’est retrouvée pour fêter Dieu. Cette veillée a été marquée par un violent orage qui a stoppé le discours du Pape. Malgré la pluie et le vent, les jeunes ont continué à chanter et à danser. Les chaises qui s’écroulent sous la force du vent n’entament pas le moral des JMJistes. Ce qui a étonné et surtout réjouit le Saint Père. Benoît XVI a tenu à toucher chaque jeune en s’exprimant dans différentes langues. Ses messages d’encouragements et de persévérances dans la foi ont touché la foule. S’en est suivi une adoration du Saint sacrement (voir photo ci-contre). Dans un silence parfait, les jeunes ont prier et adorer accompagnés de Benoît XVI.

(source : site officiel des JMJ)


Vidéo : la veillée, apogée de la fête et de la prière





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 21.08.2011 12:08 - Mis à jour le : 22.08.2011 14:40