Accueil > Le diocèse > Mgr Dominique Lebrun, ancien évêque de Saint-Etienne > Homélies de Mgr Dominique Lebrun ancien évêque de Saint-Étienne
Que fête-t-on à l’Ascension ?

Don en ligne

galet Homélie pour les obsèques d’Albert Gaulin, diacre

Célébrations des obsèques d’Albert Gaulin, diacre
jeudi 20 septembre2012 – Collégiale ND de Montbrison
1 Th 4, 13-18 ; Mt 25, 31-46.

Homélie

Frères et sœurs,

Il semble bien qu’il y ait deux chemins : Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle (Mt 25, 46). Albert Gaulin a choisi un chemin. Un chemin dont nous avons entendu l’essentiel, un chemin de service, celui de l’amour, celui de la justice, celui du Seigneur en qui il croyait, celui de la vie éternelle. Quel autre chemin y aurait-il ? Quels seraient les deux chemins ? Dans cet évangile, je ne suis pas certain que Jésus parle de deux chemins comme on parlerait de deux itinéraires. Jésus parle bien du même chemin, celui où se trouvent des affamés et des assoiffés, des étrangers et des gens nus, des malades et des prisonniers. Ce chemin, c’est le nôtre.

Mais, ce chemin, lorsque les yeux sont trop rivés sur l’instant présent – en fait sur nous-mêmes – n’apparaît pas toujours. J’ai apprécié la simplicité et la délicatesse avec les quelles vous avez exprimé le fait d’avoir eu parfois des désaccords avec votre papa qui vous laissait libre, tout en reconnaissant ensuite qu’il « avait souvent raison ». Vous étiez sur le même chemin, mais l’un voyait peut-être plus clair et plus loin que l’autre. Au moment où Albert a pris sa retraite, il s’est montré disponible pour devenir diacre. Des questions se sont posées, en famille comme dans la communauté. Et Albert a été ordonné : et Albert a été un bon diacre … et, je voudrais le dire avec force, il l’a été jusqu’au bout quelque soit son inactivité apparente. Les quelques visites que je lui ai rendus me laissent un souvenir impressionnant. Son regard, plus que tout, disait qu’il n’avait pas quitté le chemin intérieur qui l’animait depuis toujours. Certains diront qu’Albert est le premier diacre à avoir quitté notre terre ligérienne pour la maison du Père. Il sera surtout pour moi le premier à m’avoir enseigné combien l’ordination de diacre ne s’arrête pas aux activités de diacre. C’est un chemin intérieur.

Sans doute pouvez-vous dire la même chose, et encore plus, vous ses enfants, ses petits-enfants, son épouse qui l’avaient entouré pendant cette longue maladie, douloureuse pour Albert, pour vous. Ce qui nous est demandé est sans doute d’être sur le même chemin, celui qui regarde vers l’autre qui est toujours assoiffé, toujours un peu prisonnier, celui qui nous fait regarder vers le lointain, la vie éternelle. En fait, l’autre chemin n’existe pas. Car il n’existe pas un chemin sans malade, sans prisonnier, sans affamé. Ce serait un chemin sans humanité. Et si ceux-là s’en irons au châtiment éternel, c’est parce qu’ils ont déjà quitté l’unique chemin de la vie.

« Il ne faut pas que vous soyez abattus comme les autres, qui n’ont pas d’espérance »1 Th 4, 13), dit St Paul. Y aurait-il là aussi deux chemins ? Je ne crois pas qu’il faut entendre cette phrase par mode d’opposition : « Il ne faut pas que vous soyez abattus » … « comme les autres qui n’ont pas d’espérance ». Saint Paul nous dit qu’il ne faut pas que nous soyons abattus de la même manière que les autres. La mort nous abat tous, est une épreuve pour tous, mais la foi au Christ ressuscité nous donne de vivre l’épreuve autrement, avec Lui, en Lui, par Lui.

C’est cela le chemin proposé par Jésus. Un chemin d’humanité où nous reconnaissons sa présence jusque dans le plus pauvre et jusque dans la mort qu’Il a subi comme le dernier des derniers pour être le premier d’une très longue liste des vivants pour toujours. Demandons au Seigneur de croire vraiment que nous sommes ensemble sur le chemin de la Vie, de vivre vraiment sur ce chemin avec ses creux et ses pleins, d’espérer vraiment que la mort ouvre sur la dernière étape : « quand il n’y aura que l’amour » !

+DOMINIQUE LEBRUN Evêque de SAINT-ETIENNE.





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 27.09.2012 15:17