Accueil > Le diocèse > Mgr Dominique Lebrun, ancien évêque de Saint-Etienne > Homélies de Mgr Dominique Lebrun ancien évêque de Saint-Étienne
Que fête-t-on à l’Ascension ?

Don en ligne

galet Homélie du mercredi des Cendres de Mgr Dominique Lebrun

Messe du mercredi des Cendres
Paroisse Saint-Jean sur Onzon – 18 février 2015

Homélie

Homélie au format pdf

Jl 2, 12-18 ; Ps 50
2 Co 5, 20-6, 2 ; Mt 6, 1-6.16-18

« Ce que vous faites pour devenir des justes, évitez de l’accomplir devant les hommes pour vous faire remarquer », dit JESUS (Mt 6, 1).

Qu’est-ce que devenir des justes ? Lorsque nous parlons de « justice » dans la bible, donc dans notre foi, que disons-nous ? Nous disons qu’il y a un projet de Dieu, un bon projet pour l’humanité toute entière et que sa non-réalisation est une injustice. La justice a un critère, un fondement : c’est le projet de Dieu, ce projet a un nom, c’est la création et il est décrit, symboliquement bien sûr, dans la Genèse. Comme le dit le Pape FRANÇOIS dans sa première homélie de Pape : « Nous sommes gardiens de la création, du dessein de Dieu inscrit dans la nature, gardiens de l’autre, gardien de l’environnement ». Ce pourrait être une première résolution de carême : relire les premiers chapitres du livre de la Genèse.

Dans les trois conseils que nous entendons dans l’Evangile (aumône, prière et jeûne), JESUS donne à Dieu l’un de ses noms qui en dit encore plus, celui de « Père ». La justice consiste à donner à Dieu le nom de Père … et aux hommes le nom de « frères ». Si tous les hommes sont nos frères, alors nous reconnaissons vraiment que nous habitons une même maison qui est la terre. Elle n’est pas la maison définitive mais elle est notre maison commune de passage. Ensemble, nous sommes appelés à la vie éternelle.

Devenir des justes, c’est être ajustés, s’ajuster à ce grand projet de fraternité : habiter la même maison pour en faire une maison qui conduit au Royaume de paix et d’amour. Ce que nous appelons « injustice » blesse donc gravement le projet de Dieu et donc Dieu lui-même. Il le déforme.

Que faisons-nous pour devenir des justes, pour participer à la justice divine ? Le CCFD propose un chemin et des actions pour une terre solidaire et fraternelle. Cette année, nous sommes invités à « sauvegarder la terre ». J’apprécie ce verbe « sauvegarder ». Il y a l’idée de « garder », mieux de « re-garder » mais aussi celle de « sauver ».

Comment regardons-nous la terre ? A qui appartient-elle ? Est-elle bien, dans notre cœur, la terre de Dieu et, donc, la terre de tous pour Dieu ? La sauver, signifie qu’elle est en perdition. Ouvrir les yeux sur les méfaits et les inquiétudes de l’humanité est le premier pas pour sauvegarder la terre. Le carême est bien ce temps de pénitence pour cela.

JESUS ne fait pas de listes de ce que nous avons à faire. Le CCFD ne s’y risque pas non plus sinon à titre d’exemples, comme les projets proposés par les partenaires. Mais il invite simplement à « habiter la terre » et à « revenir à l’essentiel », selon le thème choisi pour cette année. Habiter la terre, c’est ne pas rêver d’une terre inépuisable ; c’est aussi ne pas se construire son petit univers qui n’aurait pas d’une manière ou d’une autre la dimension de la planète et de son environnement. Revenir à l’essentiel, c’est ni plus ni moins revenir à Dieu comme le prophète JOËL l’a dit en son nom : « Maintenant - oracle du Seigneur - revenez à moi de tout votre cœur, dans le jeûne, les larmes et le deuil » (Jl 2, 12).

L’Evangile indique trois attitudes. La prière qui nous relie au Créateur ; l’aumône qui nous relie aux plus petits d’entre les siens ; le jeûne qui nous relie à JESUS qui jeûne de sa divinité pour nous sauver.

Ce soir, prenons au sérieux ce temps de grâce du carême. Ouvrant tout grand notre cœur à l’Esprit Saint pour qu’il nous rende ferme et courageux dans nos décisions de carême et capables d’évoluer, de changer tout au long du carême. Ouvrons notre cœur à cet Esprit qui planait sur les eaux au début de la création et qui nous a été envoyé par le Sauveur.

+ DOMINIQUE LEBRUN





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 20.02.2015 21:24