Accueil > Actualités > Reportages et photos > Visite Ad Limina de Mgr D. Lebrun à Rome
Fête de l’éveil à la foi

Don en ligne

galet Homélie du Cardinal Barbarin : « Nous sommes les pierres vivantes »

A l’occasion de la visite Ad limina, le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, a célébré le samedi matin la messe en la Basilique Saint-Pierre, dans la crypte, à l’autel de la confession de saint Pierre. Dans son homélie, le cardinal a commenté le passage de l’Évangile où Jésus déclare à l’apôtre Pierre : « Pierre, tu es Pierre, et sur cette pierre, je bâtirai mon Église » (Mt 16,18 ). Le parcours de vie de l’apôtre Pierre doit inspirer et porter tous les évêques aujourd’hui, a souligné l’archevêque de Lyon.

Du 23 novembre au 3,décembre 2012, les 35 évêques des provinces de Clermont, Lyon, Marseille, Montpellier et Toulouse étaient en visite ad limina.

Le cardinal Barbarin a présidé, dans les Grottes vaticanes, au sous-sol de la basilique Saint-Pierre, la messe ad caput , sur la tombe de Pierre, qui marque traditionnellement le début de toute visite ad limina.


Cardinal Barbarin : « Nous sommes les pierres... par KTOTV

www.ktotv.com

Le primat des Gaules a notamment invité chacun des évêques présents à s’appuyer sur « l’exemple extraordinaire » que représente l’apôtre Pierre qui a « intériorisé le cadeau que le Christ lui a fait et n’a (eu) de cesse, ensuite, de le donner à tout le monde ». Chacun a ainsi reçu dans son ministère apostolique une « grâce » qui est « unique », « car Dieu a une infinité d’amour pour chacun de ses enfants et donc pour chacun des évêques », a poursuivi le cardinal Barbarin avant d’affirmer : « Notre mission à nous est de comprendre qui nous sommes, comment il nous aime, comment il nous veut, qu’est-ce qu’il a fait de particulier pour nous et, ayant reçu cela du mieux que nous pouvons, alors, le donner et le transmettre aux autres ».

Complétant cette démarche, une partie des évêques a suivi, dans l’après-midi de samedi, une visite guidée des fouilles réalisées à proximité des Grottes vaticanes. Là, ils ont pu se recueillir sur les restes de la tombe de Pierre, exhumée au milieu d’une cité des morts ancienne de vingt siècles, juste à l’aplomb de l’autel de la Confession de la basilique. (Frédéric Mounier - la Croix.com)





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 03.12.2012 13:47 - Mis à jour le : 03.12.2012 14:04