Accueil > Agenda diocésain
Inscription Pélé du Puy 2017

Don en ligne

galet Homélie de Mgr Lebrun : clôture du stage d’orgue à Montbrison

Le 30ème stage d’orgue s’est déroulé du 17 au 25 août 2013 à Montbrison. Cette semaine de formation, organisée par les Amis des orgues de Montbrison, s’adressaient à tous les musiciens d’église, qu’ils accompagnent sur un orgue à tuyau ou un harmonium.
A lire l’homélie de Mgr Dominique Lebrun lors de la messe de clôture du stage.

Homélie de Mgr Dominique Lebrun

Messe de clôture du stage d’orgues de Montbrison
21ème dimanche du temps ordinaire (C)

25 août 2013
Is 66, 18-21 ; Ps 116
He 5-7.11-13 ; Lc 13, 22-30

Homélie au format.pdf

Homélie

« Je suis un chercheur de Dieu. »

Avec les jeunes participants aux JMJ de Rio, j’ai entendu ERIC GUYADER affirmer tranquillement : « Je suis un chercheur de Dieu ». Je repense à cela ce matin à cause du début de l’évangile : « Dans sa marche vers Jérusalem, JESUS passait par les villes et les villages en enseignant » (Lc 13, 22).

ERIC était étudiant à Saint-Etienne. Parti en coopération au Brésil, il ressent l’appel de Dieu à vivre en pèlerin, en pèlerin de la Trinité. Il s’est mis en marche physiquement. Habituellement, nous nous mettons en pèlerinage vers Valfleury, Noirétable, Cotatay, Bonson … Rocamadour, Lourdes, Fatima, ou Rome. ERIC, lui s’est mis en marche, vers la Trinité, oui la sainte Trinité : Dieu, Père, Fils et Esprit, Saint.

ERIC s’est mis à marcher, vivant et dormant dans la rue. Il a fondé une communauté avec des gens de la rue, et quelques-autres. Bien qu’établi dans une église désaffectée de Salvador, il continue à marcher plusieurs mois par an avec quelques amis de la rue. Plusieurs, parmi vous, ont mis à profit les vacances pour se rendre en pèlerinage. Ceux qui sont venus au stage d’orgue ne sont-ils pas eux aussi dans une sorte de pèlerinage ? Ne sommes-nous pas un peu tous des pèlerins, chaque jour, si nous cherchons Dieu. Qui, ici, peut dire qu’il a trouvé Dieu et qu’il n’a plus besoin de le chercher ?

JESUS a marché à la rencontre des chercheurs de Dieu et il les enseignait, dit l’évangile (13, 22). Les stagiaires ont accepté d’être enseignés. J’ai été frappé aussi par les questions des jeunes sur Dieu -mais qui est Dieu -, sur la foi- comment puis-je savoir si j’ai la foi ? -, sur le comportement chrétien, en particulier dans le domaine de la sexualité. J’ai été encore plus frappé de leur joie d’avoir des réponses, y compris des réponses qui les invitent à changer de vie. Le Pape FRANÇOIS y est allé de bon cœur !

JESUS est questionné, aussi : Seigneur, n’y aurait-il que peu de gens à être sauvés ? (13, 23) Mais JESUS ne répond pas toujours à la question qui lui est posée ou, du moins, ne répond pas directement. Car JESUS sait que nos questions sont parfois gauchies, tordues par notre péché. JESUS répond en invitant : efforcez-vous d’entrer par la porte étroite (13, 24). Comme aux JMJ, ce n’est pas le nombre qui compte. C’est le chemin que JESUS invite à faire.

Qu’est-ce qui empêche d’entrer par la porte étroite ? Que dit le maître de la maison quand il refuse à certains d’entrer ? Je ne sais pas d’où vous êtes (13, 25). Oui, ce qui compte c’est de recevoir notre véritable patrie, notre véritable origine. Etes-vous de Montbrison ou de Saint-Etienne, de Roumanie ou d’Algérie : ce qui compte c’est de se rappeler que nous sommes de Dieu et que nous allons à Dieu, que nous sommes des pèlerins de la Trinité.

Stagiaires, vous n’êtes pas des techniciens de l’orgue mais des serviteurs de la prière, qui est le cœur de notre voyage vers Dieu ! Professeurs, vous n’êtes pas des super-techniciens, vous êtes des serviteurs des serviteurs du Royaume de Dieu ! Vous anticipez pour nous le chant des anges. Ce n’est pas un hasard si la messe grégorienne la plus connue - pas assez peut-être - s’appelle la « messe des anges ».

Chacun d’entre nous a des occupations. Comment sont-elles au service de grand pèlerinage de l’humanité vers l’amour infini de Dieu ? Certains vont retourner à l’école au collège, au lycée, d’autres à leur travail, ou à leurs engagements habituels … la question que nous avons à nous poser à la fin de l’été est bien celle-ci : comment nos occupations sont au service du grand voyage de l’humanité vers l’amour infini ?

Dieu nous envoie, nous les « rescapés du peuple de Dieu », comme dit le prophète ISAÏE, annoncer à tous qu’ils sont en chemin vers Dieu, vers le grand rassemblement de toutes les nations. Les JMJ comme tous les rassemblements chrétiens sont une petite préfiguration de ce rassemblement de l’orient et de l’occident, du nord et du midi (13, 29).

Il y a des derniers qui seront premiers et des premiers qui seront derniers, conclut JESUS. Je ne crois pas qu’il y ait un classement à la fin du stage d’orgues. Je ne suis pas sûr que JESUS veuille en rabaisser certains et en privilégier d’autres. Il veut plutôt nous rappeler que nos classements humains n’ont pas d’importance et peuvent être trompeurs. ERIC GUYADER le comprend jour après jour avec les gens de la rue. L’important est d’être dans le rassemblement, l’important est d’entendre l’appel de Dieu. C’est pourquoi Dieu ne cesse de nous appeler à transmettre son appel. Soyons heureux de vivre la mission, avec ou sans un clavier sous les doigts. Soyons heureux d’être en marche avec JESUS.

+ DOMINIQUE LEBRUN

Ce stage est organisé tous les ans. En savoir plus sur le site des Amis des orgues de Montbrison : Formation proposée





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 25.08.2013 10:00 - Mis à jour le : 26.08.2013 15:41