Accueil > Le diocèse > Mgr Dominique Lebrun, ancien évêque de Saint-Etienne > Homélies de Mgr Dominique Lebrun ancien évêque de Saint-Étienne
Inscription Pélé du Puy 2017

Don en ligne

galet Homélie de Mgr Dominique Lebrun pour la semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2010

JPEG - 16.3 ko

Homélie de Mgr Dominique Lebrun

Célébration œcuménique avec les responsables des Eglises et communautés ecclésiales de la Loire à l’église protestante baptiste (rue Denis Epitalon à Saint-Étienne) dimanche 24 janvier 2010

Homélie Lc 24 Vous en êtes témoins (Lc 24, 48).

Nous ne serions pas ici, réunis, si nous n’avions pas entendu des témoins, si nous n’avions pas entendu la Parole de Jésus nous appeler à être à notre tour des témoins.

Vous savez peut-être que ce thème choisi par un groupe œcuménique d’Écosse. En effet, nous fêtons le centenaire de la conférence mondiale d’Edimbourg qui portait sur quelques questions en relation avec le monde non-chrétien. Parmi les problèmes discutés, il y eut celui de la difficulté objective de proposer de manière crédible la Bonne nouvelle au monde non chrétien de la part de chrétiens divisés entre eux.

Rendons grâce à Dieu pour ce vingt-quatrième chapitre de l’évangile selon St Luc. Il est comme un itinéraire de la foi naissante, un itinéraire fondateur de la foi à travers les siècles. L’évangéliste nous présente successivement les prémices de la foi pour quelques femmes trouvant le tombeau vide, quelques femmes suivies par Pierre qui vint vérifier ; ce sont ensuite les prémices de la foi de deux disciples sur le chemin que nous connaissons bien, le chemin de celui qui, abattu, rentre chez lui ; enfin, il y a le groupe des onze apôtres et de leurs compagnons qui reçoivent la visite de Celui qui peut dire en vérité : La paix soit avec vous.

L’expérience des femmes n’est pas celle des onze comme ce que fait et vit Pierre n’est pas semblable à ce qui arrive aux disciples d’Emmaüs. Quatre expériences bien différentes dont nous pourrions nous demander si elles ne sont pas aussi annonciatrices ou préfiguratrices de notre diversité voire de nos divisions. Nos Églises et nos communautés ecclésiales ont des chemins divers pour rencontrer le Ressuscité. Mais cela est vrai aussi au sein de nos communautés. Du moins, puis-je le dire pour l’Église catholique : bien des groupes ou des personnes font une expérience de foi si différente des autres qu’ils ou elles peuvent s’interroger sur leur unité profonde. Mon ministère est un ministère de communion comme celui qu’exerce chacun des responsables d’Église ou de communautés. Il est bon que nous ayons la joie de prier ensemble. Frères et sœurs, puis-je vous demander de prier pour chacun d’entre nous afin que vivions intensément ce ministère d’unité qui nous est confiée. L’unité des chrétiens est une recherche inter-Église et intra-Église. - Lire la suite >>, télécharger le document au format PDF


Le thème de la Semaine de prière pour l’unité chrétienne est : "C’est vous qui êtes témoins"(Lc 24, 48)

Semaine marquée par les 100 ans de la Conférence d’Edimbourg considérée comme le point de départ du mouvement œcuménique

- 1910 : Les délégués officiels de sociétés missionnaires anglicanes et protestantes se réunissent à Édimbourg. Cette conférence veut aider les missionnaires à se forger un esprit commun et à coordonner leurs entreprises. En effet, dans la fraîcheur des commencements, les nouvelles Églises locales sont saisies par le décalage entre le message d’amour dont elles veulent vivre, et la séparation effective des disciples du Christ. Comment faire comprendre la réconciliation offerte en Jésus Christ si les baptisés eux-mêmes peuvent s’ignorer ou se combattre ? Comment des groupes chrétiens vivant dans l’hostilité mutuelle pourraient-ils – de manière crédible – prêcher un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême ?

JPEG - 17.1 ko

- 2010 : Pour faire mémoire de ce jalon important dans l’histoire du mouvement œcuménique, le Conseil œcuménique des Églises (Genève) et le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens (Rome) confient la préparation de la Semaine de prière pour l’unité chrétienne 2010 aux Églises chrétiennes d’Écosse. Celles-ci proposent comme thème : c’est vous qui êtes témoins (Lc 24, 48).

- 1910… 2010 : Un même sentiment d’urgence habite le cœur des chrétiens : l’Évangile n’est pas un luxe dans notre humanité blessée par les divisions ; l’Évangile ne peut être annoncé par des voix discordantes. Avec le Christ, ceux que la haine habitait peuvent trouver un chemin de réconciliation. Avec le Christ, ceux que tout séparait peuvent trouver la joie de vivre en frères… de tout cela, c’est vous qui êtes témoins.

En 1910, interpellés par les nouvelles Églises, surprises du décalage entre l’annonce du message d’amour et de réconciliation de Jésus le Christ et la séparation effective des chrétiens, les délégués officiels de sociétés missionnaires anglicanes et protestantes se réunissent à Édimbourg. Cette conférence veut aider les missionnaires à se forger un esprit commun. Comment des groupes chrétiens vivant dans l’hostilité mutuelle pourraient-ils, de manière crédible, prêcher un seul Seigneur, une seule foi.

La préparation de la Semaine de prière a été confiée aux Églises Écosse


Semaine de prière pour l’unité chrétienne : origine et préparation

- Elle aura lieu cette année du 18 janvier 2010 au 25 janvier 2010

- C’est en janvier 1933 que l’abbé Paul Couturier organisa pour la première fois à Lyon des rencontres au service de l’unité entre chrétiens avec quelque hésitation sur la durée : il fut question de « triduum », puis d’« octave ». Actuellement, la « semaine de prière » dure huit jours : traditionnellement, du 18 au 25 janvier.

- Actuellement, la Semaine de prière pour l’unité chrétienne est préparée chaque année par une commission internationale (et bien entendu interconfessionnelle) qui émane à la fois du Conseil œcuménique des Églises et du Conseil Pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens. Cette commission choisit un thème pour l’année (souvent formulé à travers un verset biblique). Elle sélectionne des textes de l’Écriture et des formules de prière susceptibles de nourrir la prière individuelle et les célébrations, pour chacun des jours de la Semaine de l’Unité. >> En savoir plus

JPEG - 192 ko





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 27.01.2010 10:15 - Mis à jour le : 28.04.2011 14:05