Accueil > Mouvements > Voir Ensemble > "Handicap visuel, un combat de tous les jours" : entretien avec Marie-Claude Gouilloud, vice présidente de l’association "Voir ensemble"
Inscription Pélé du Puy 2017

Don en ligne

galet "Handicap visuel, un combat de tous les jours" : entretien avec Marie-Claude Gouilloud, vice présidente de l’association "Voir ensemble"

Pour la première fois, Saint-Étienne accueille le 26e congrès national de l’association Voir ensemble les 19-20 et 21 juin 2010. Marie-Claude Gouilloud, vice présidente, a accepté de répondre à nos questions.

- Pour ceux qui ne connaissent pas votre association, pouvez-vous rappeler ce qu’est Voir Ensemble ?

"Fondée en 1927 par le père Yves Mollat, lui-même non-voyant, la Croisade des Aveugles, est devenue l’association Voir Ensemble en 2003. Elle regroupe mal-voyants et personnes handicapées de la vue mais aussi guides nationaux, soit environs 160 personnes. Pour le groupe Loire Sud de notre diocèse, nous sommes 75 personnes".

- Plus qu’une association, c’est une petite famille ?

"Oui ! Nous organisons de nombreux temps de rassemblement entre la journée de rentrée en septembre, celle de Noël, une journée crêpes. On essaie de varier. Cela permet de se retrouver, de rigoler, de s’instruire même dans le cadre de conférences par exemple".

- Un congrès national à Saint-Etienne, une première ?

"Voir ensemble se rencontre en congrès tous les ans, une année à Paris pour le renouvellement du conseil d’administration, et une année en province. Il y a deux ans, c’était à Reims, cette année à Saint-Etienne. Il durera trois jours, car une est consacrée au tourisme".

- Le thème est centré sur la personne âgée handicapée visuelle ?

"Le thème du colloque est Être personne âgée et handicapée visuelle. Vivre le handicap au quotidien n’est pas facile, il faut se faire des repères que cela soit à la maison, pour des trajets, dans le cadre d’une vie associative.... Cela devient plus difficile encore quand la personne est plus âgée et moins mobile. La politique privilégie le maintien à domicile avec des aides humaines et une prise en charge financière par des organismes tels que l’APA (Aide Dépendance) pour des personnes ayant perdu la vue après 60 ans ou l’ACTP ( une allocation compensatrice pour tierce personne). Dans ce contexte, il nous semblait intéressant que notre colloque s’intéresse à ce sujet.

- Avec l’appui de témoignages et une intervention du Père Dominique ?

JPEG - 40.3 ko
Gouilloud Marie-Claude /©Défrade

"Oui le colloque s’appuiera sur le témoignage de trois mal-voyants et l’intervention de professionnels : Philippe Gervot, directeur du FAM Notre Dame de Terreneuve en Loire Atlantique, un établissement géré par Voir Enesemble.
Alain Villez, conseiller technique à l’UNIOPSS [1] qui dressera la situation réglementaire française actuelle.
Chantal Lécolier, professeur à l’université de Mons en Belgique, proposera une réflexion sur les personnes handicapées vieillissante avec Serge Portailler, psychologue chercheur au laboratoire "santé individu société" à l’université Lyon II.

Le dimanche matin, le père Dominique viendra apporter le regard de l’Eglise sur cette personne âgée handicapée visuelle. Il célébrera l’eucharistie à 10 h 30 à la cathédrale Saint Charles. Des personnes de Vivre Ensemble participeront à la liturgie, notamment lors de la procession des offrandes. Ils seront accompagnés par les servants d’autel. Un partage, ensemble. Tout un symbole !"

Propos recueillis par Frédérique Défrade

***

Le bureau de l’association Voir Ensemble :

  • René Marconnet : président
  • Christian Puissant : co-vice président
  • Marie-Claude Gouilloud : co-vice présidente
  • Lucienne Marconnet : trésorière
  • Ilda Guérin : secrétaire
  • Catherine Giral : secrétaire pour le braille

Version imprimable de cet article Version imprimable

[1] L’Union nationale interfédérale des œuvres et organismes privés sanitaires et sociaux