Accueil > Actualités > Toutes les actualités
Rejoindre le Monastère Invisible

Don en ligne

galet Fin de vie : assumer ensemble « une assistance socialisée en fin de vie »

Un billet de Emmanuel Hirsch sur le blog "Fin de vie".

Assumer ensemble « une assistance socialisée en fin de vie »

Emmanuel Hirsch [1] revient sur le processus de concertation nationale, engagé en 2012 et conclu vendredi dernier avec la publication du rapport et de la proposition de loi d’Alain Claeys et Jean Leonetti. Si l’heure n’est pas encore venue d’analyser ce texte dans le détail, il convient d’affirmer, dès maintenant, la nécessité d’un supplément d’humanité qui nous permette d’assumer ensemble une « assistance socialisée en fin de vie ».

Un débat élargi et exemplaire

La concertation nationale sur la fin de vie engagée par François Hollande le 17 juillet 2012 s’est conclue le 12 décembre 2014 par une « Proposition de loi modifiant la loi 2005-370 du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie ». Ce temps d’écoute, de dialogue et d’approfondissement était nécessaire : il témoigne d’une exigence de respect, de prudence et de rigueur qui honore notre vie démocratique.

Au-delà de la saisine de compétences convenues dans le champ de la santé et de la réflexion éthique, l’intelligence de cette approche politique aura été de favoriser l’émergence d’expressions trop souvent négligées dans le débat public. Au cours de ces deux années les postures se sont estompées, chacun prenant conscience de l’opportunité qu’il y avait à renoncer aux positions par trop marquées par l’idéologie ou des convictions réfractaires à l’analyse justifiée d’une réalité qui a évolué depuis 2005. Car contrairement aux idées reçues, la loi du 22 avril 2005 s’est implémentée dans le cadre des pratiques soignantes et a, plus qu’on ne l’admet, contribué à une pédagogie sociétale. Son évolution mesurée s’impose aujourd’hui comme le nécessaire ajustement de principes intangibles inspirés par les valeurs que nous partageons.

Il me semble donc important de reconnaître la signification de ce processus de délibération qui a été mené dans la transparence, avec pour souci d’associer, dans un esprit d’ouverture, le pluralisme des expériences, des expertises et des points de vue, sans concession, sans soumission, avec courage : de manière exemplaire.

La suite de l’article sur le blog http://findevie.catholique.fr/assis...

Le blog "Fin de vie", édité par le Groupe de travail des évêques de France sur la fin de vie, est un espace de dialogue, ouvert aux internautes qui souhaitent éclairer leur réflexion sur les questions éthiques liées à la fin de vie.
Lien du blog : www.findevie.catholique.fr


[1] Emmanuel Hirsch Professeur d’éthique médicale à l’université Paris Sud Auteur de Fin de vie. Le choix de l’euthanasie ?, éditions le Cherche midi




Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 10.12.2014 14:15 - Mis à jour le : 18.12.2014 10:10