Accueil > Actualités > Toutes les actualités
Chaîne d’Adoration eucharistique continue pour le diocèse

Don en ligne

Rejoindre le Monastère Invisible

galet Echos de l’assemblée plénière 2013 des évêques de France

L’Assemblée plénière de printemps des 120 évêques de France s’est ouverte mardi 16 avril dans les locaux de la Conférence des évêques de France à Paris. Elle se terminée jeudi 18 avril 2013. L’assemblée a été notamment marquée par des élections, pour renouveler certaines instances de la Conférence des évêques de France, dont la Présidence et le Conseil Permanent. Le dossier, "le Statut de l’Enseignement Catholique" était à l’ordre du jour et les évêques ont réfléchi également à la présence des catholiques dans la société contemporaine.

DOSSIER spécial sur le site de la Conférence des évêques de France


Discours de clôture de l’Assemblée plénière d’avril 2013

Président de la Conférence des évêques de France, le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, a prononcé ce discours à la clôture de l’Assemblée plénière des évêques de France à Paris le 18 avril 2013. Lire l’article


Retour sur la journée de mardi et l’élection de la nouvelle présidence


Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseilles, élu président de la conférence des évêques de France

Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseilles, élu président de la conférence des évêques de France ainsi que deux nouveaux vices présidents : Mgr Pierre-Marie Carré, archévêque de Montpellier, et Mgr Pascal Delannoy, évêque de Saint-Denis Photo et article <<


Réactions sur Twitter le premier jour de l’ouverture

Toutes les réactions sur Twitter en suivant #apcefavril2013


Discours d’ouverture de l’Assemblée plénière d’Avril 2013

Président de la Conférence des évêques de France, le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, a prononcé ce discours à l’ouverture de l’Assemblée plénière des évêques de France à Paris mardi 16 avril 2013.
Lire l’article


Le président de la Conférence des évêques de France quitte son siège

Après deux mandats à la tête de la Conférence des évêques de France, le cardinal André Vingt-Trois n’est pas rééligible. Il dresse un état de l’Église de France, entre mobilisation contre le « mariage pour tous » et avenir des communautés chrétiennes.

Il y a un an, La Croix qualifiait l’Église en France  de « fragile mais vaillante » . Vous retrouvez-vous dans cette formule  ?
Cardinal André Vingt-Trois  : Jean-Paul II disait que la France était le pays de la sainteté. Cet héritage glorieux peut se révéler pesant si l’on a la mauvaise idée de se comparer au passé, en oubliant que cette profusion de sainteté était cantonnée dans une partie assez restreinte de la population. Frédéric Ozanam, dont nous fêtons le bicentenaire de la naissance, a certainement des héritiers méconnus et pas encore promus sur les autels  ! Je pense à ce groupe de jeunes professionnels parisiens qui a lancé un projet de cohabitation avec des personnes sans domicile fixe.
L’Église de France est-elle fragile  ?
Card. A. V.-T.  : Je l’espère  ! Sa ressource principale, ce n’est pas son patrimoine mais sa fragilité, le fait qu’elle repose sur la force de Dieu. Pour que la puissance de Dieu se manifeste en nous, il faut que nous éprouvions notre faiblesse. Celle-ci doit être apparente pour qu’il soit clair que ce n’est pas nous qui évangélisons, mais le Christ.

- Lire l’intégralité de l’interview sur le site de la croix

- Modalité des élections


L’assemblée plénière de la Conférence des évêques de France

La Conférence des évêques de France - ou Conférence épiscopale - est constituée de l’ensemble des cardinaux et évêques en activité exerçant leur charge pastorale en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer (D. O. M.), ainsi que des cardinaux français en retraite résidant en France.Font également partie de la Conférence épiscopale l’évêque placé à la tête de l’éparchie (diocèse) des Arméniens en France, l’exarque des Ukrainiens en France, les vicaires apostoliques et préfets apostoliques des départements d’outre-mer (D. O. M.) et les administrateurs apostoliques et administrateurs diocésains (dans les diocèses momentanément dépourvus d’évêques) exerçant leur charge en France. La Conférence des évêques de France compte environ 120 membre qui se retrouvent habituellement en Assemblée plénière à Lourdes au printemps et à l’automne.





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 23.04.2013 20:35 - Mis à jour le : 20.10.2014 14:28