Accueil > Le diocèse > Mgr Dominique Lebrun, ancien évêque de Saint-Etienne > Communiqués de Mgr Dominique Lebrun
Que fête-t-on à l’Ascension ?

Don en ligne

galet Discours de Mgr Dominique Lebrun à l’occasion de la commémoration des 60 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme, le 10 décembre 2008.

Discours de Mgr Dominique Lebrun à l’occasion de la commémoration des 60 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme, le 10 décembre 2008.

- A Saint-Etienne, le 10 décembre 2008, dix associations regroupées autour de la ligue des Droits de l’homme, ont commémoré en présence de Mgr Dominique Lebrun les 60 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Monsieur le Maire,
Mesdames et messieurs les élus,
Mesdames et messieurs les présidents des associations,

Monsieur le Maire, vous m’avez proposé de prendre la parole. J’ai accepté avec joie, pour fêter les 60 ans de la déclaration universelle des droits de l’homme. J’ai accepté avec crainte aussi, devinant que vous me faisiez l’honneur de penser que je parlerai non pas seulement au nom de ma propre foi mais d’abord comme un croyant parmi d’autres.

Oserais-je dire qu’il y a aussi en moi une part d’incroyance ? Celle-là même que les hommes d’Eglise entendent si souvent résonner devant la dureté de la vie ou l’acharnement du mal : Si Dieu existe, pourquoi tant de haine, tant de mal ? Devant nombre de cas concrets, j’ai dû me résoudre à l’évidence : la question est pertinente.

Laissons de côté cela et, ce soir, réjouissons-nous !

Réjouissons-nous de cet élan provoqué par cet anniversaire et manifesté par votre initiative, M. le Maire, vous qui assurez la charge du bien commun et celle, symbolique mais ô combien importante, de l’unité de la population dans la recherche de ce bien commun. Lire l’intégralité du document.

PDF - 22.6 ko
Discours de Mgr Lebrun





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 17.12.2008 20:01 - Mis à jour le : 20.05.2010 10:56