Accueil > Agenda diocésain
Fête de l’éveil à la foi

Don en ligne

galet Dimanche de la miséricorde dimanche 3 avril 2016

Horaires des célébrations à la cathédrale Saint Charles et chez les Clarisses de Montbrison dimanche 3 avril 2016.

Fête de la Miséricorde chez les Clarisses de Montbrison

Dimanche 3 avril 2016, les Clarisses de Montbrison célébreront la fête de la Miséricorde à partir de 14 heures avec prières, louanges, intentions pour les personnes en souffrance, sacrement du pardon.
Site Internet des Clarisses de Montbrison

Dimanche de la Miséricorde à la cathédrale Saint Charles

A 17 heures, méditation à partir d’œuvres d’art (Rembrandt, Le Caravage, Fra Angelico) à la maison Paroissiale de Saint Charles. A 18 heures, office des Vêpres chanté en grégorien à la Cathédrale Saint Charles.

**D’où vient le dimanche de la miséricorde ?

Le premier dimanche après Pâques le, 22 avril 2001 a été célébrée pour la première fois le Dimanche de la Miséricorde. Cette Fête de la Divine Miséricorde pour toute l’Eglise – fut instituée par Jean-Paul II le 30 avril 2000 à l’occasion de la canonisation de Soeur Faustine -. Cette fête est depuis célébrée tous les ans, conformément aux demandes du Seigneur, le premier Dimanche après Pâques.

Jésus-Christ, se manifeste parfois à des âmes élues pour donner un message actualisé à son Eglise. Voici donc le résumé de son message à Sainte Faustine dans les années 30 : " Ma fille, parle au monde entier de mon inconcevable Miséricorde. Je désire que la Fête de la Miséricorde soit le recours et le refuge pour toutes les âmes, et surtout pour les pauvres pécheurs. En ce jour les entrailles de ma Miséricorde sont ouvertes, je déverse tout un océan de grâces sur les âmes qui s’approcheront de la source de ma miséricorde ; toute âme qui se confessera (dans les huit jours qui précèdent ou suivent ce Dimanche de la Miséricorde) et communiera, recevra le pardon complet de ses fautes et la remise de leur peine ; en ce jour sont ouvertes toutes les sources divines par lesquelles s’écoulent les grâces ; qu’aucune âme n’ait peur de s’approcher de moi, même si ses péchés sont comme l’écarlate. [...] La Fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire qu’elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques. Le genre humain ne trouvera pas la paix tant qu’il ne se tournera pas vers la source de ma Miséricorde ». Jésus dit encore à Sr Faustine « Aujourd’hui, je t’envoie vers toute l’humanité avec ma miséricorde. Je ne veux pas punir l’humanité endolorie, mais je désire la guérir en l’étreignant sur mon coeur miséricordieux. » -

Plus étonnant, Jésus demanda que l’on peigne son effigie de Ressuscité tel qu’il apparaissait à Sr Faustine et Il exigea que ce tableau soit exposé à la vénération publique, avec cette promesse : « Je donne aux hommes un vase, avec lequel ils doivent venir puiser la grâce à la source de la miséricorde. Ce vase, c’est ce tableau, avec l’inscription : Jésus, j’ai confiance en Toi » ... « Par cette image j’accorderai beaucoup de grâces ; que chaque âme ait donc accès à elle ». Notre région du Forez possède te un tableau ayant les mêmes grâces que l’original, béni par le cardinal de Cracovie en 2002. Il est mis à la vénération des fidèles dans la chapelle des Soeurs Clarisses de Montbrison. Tout le monde peut venir le vénérer. En cette année de la Miséricorde vous être invités à poser un acte de confiance en venant à Montbrison, prier et déposer vos fardeaux et intentions devant le Christ Ressuscité !

Patrick Scherrer





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 27.03.2016 10:06 - Mis à jour le : 29.03.2016 11:22