Accueil > Actualités > Toutes les actualités
Inscription Pélé du Puy 2017

Don en ligne

galet Dieu aime-t-il les femmes ? Une réponse apportée par Anne Soupa

Une conférence organisée par Chrétiens Dans l’Enseignement Public et cinq associations (ACI, ACO, Amis de la vie, CEL42 et CVX), dans le cadre des formations diocésaines, qui a réuni près de 200 personnes jeudi 26 mars 2015 à Saint-Etienne.

Accueil chaleureux du Père Jubert et d’Anne Soupa à l’entrée du centre St Augustin. Chaleureux mais déroutant.... « - Penses tu que que Dieu aime les femmes ?" me demandent ils sourire aux lèvres....« -euh oui .... je n’ai aucun doute.... » « -ah bon, alors pourquoi viens-tu ?... » Bonne question, peut-être parce que j’ai besoin d’arguments, de fondements, que l’Eglise au fil du temps aurait eu tendance à oublier, à interpréter de manière très ... masculine....
Et les réponses viennent vite, elles sont limpides dans la bouche d’Anne Soupa. Elles s’enracinent dès le récit de la Création, et pourraient se résumer ainsi : Au commencement Dieu crée l’Homme, un Homme avec un grand H, un Homme générique, asexué..... mais rapidement il se repent, réalise la détresse de cet être seul à qui il « offre » un compagnon, une altérité, signe que notre richesse se trouve dans l’altérité, la rencontre avec l’autre, que Dieu vit dans le visage de l’autre quel qu’il soit.... Au fil des évangiles, les rencontres de Jésus avec les femmes sont nombreuses, des femmes certes mais dont le caractère sexué est relégué au second plan derrière l’importance de chaque rencontre et la richesse de la différence.
Au travers des questions, plutôt portées sur le fonctionnement actuel de l’Eglise, Anne Soupa soulignera l’inégalité de la place des femmes dans les instances décisionnaires de l’Eglise, fruit de centaines d’année d’exégèse très « masculine » !.... Loin des habituelles revendications féministes égalitaires à tout prix et à la lumière des textes fondateurs, elle pointe avec justesse l’immense richesse à laquelle renonce l’Eglise en se privant de toute altérité.... notamment féminine !

Juliette Colas

- Dieu aime-t-il les femmes ?. Si nous croyons au dieu révélé en Jésus, Il n’y a qu’à ouvrir les évangiles, c’est plus qu’évident, Jésus aime les femmes. Il a des rencontres privilégiées avec les femmes, il noue de vraies liens d’amitié avec elles, et parfois elles l’aident même à avancer : c’est la Samaritaine qui lui fait comprendre que c’est « en esprit et en vérité » qu’on adore Dieu,et non dans un lieu précis C’est la cananéenne qui lui fait vivre qu’il y a mieux à faire qu’à se préserver de l’impur, c’est Marie de Magdala qui a été la première à le voir ressuscité. Oui, Jésus aime les femmes. Ce qui est bien dommage c’est que l’église ne paraît pas vraiment les aimer, allant jusqu’à oublier qu’homme et femme ont été créés en même temps, à partir du premier être vivant indifférencié. Et aujourd’hui encore, l’église aime si peu les femmes que, par exemple, au synode sur la famille pas une femme n’a le droit de vote...

Hélène Laurenceau, de l’association Chrétiens dans l’enseignement public

Anne Soupa est bibliste. Elle a fondé le « Comité de la Jupe », puis la Conférence catholique des baptisé (e)s, pour défendre la dignité des femmes et promouvoir une meilleure écoute des baptisés - hommes et femmes - dans l’Église.





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 01.04.2015 15:46 - Mis à jour le : 20.04.2015 08:49