Accueil > Actualités > Reportages et photos
Inscription Pélé du Puy 2017

Don en ligne

galet Diaconia, retour en images sur la journée diocésaine du 10 novembre 2012

Une merveilleuse après-midi fraternelle autour de Diaconia 2013

Trois cents personnes ont participé au rassemblement diocésain "Diaconia 2013 servons la fraternité" samedi 10 novembre 2012 à l’ensemble scolaire Valbenoite à Saint-Etienne. Présentation du livre des Merveilles et des Fragilités du diocèse, témoignages, conférence et temps d’échange ont ponctué cette après-midi qui s’est achevée par la célébration eucharistique présidée par Mgr Dominique Lebrun.

« Le service de la charité est au cœur de la vie chrétienne ».

Diaconia doit permettre une transformation dans la vie de la communauté chrétienne avec la prise en compte de l’autre

Monseigneur Lebrun a ouvert la rencontre La démarche de l’Eglise Catholique de France Diaconia 2013 servons la fraternité est coordonnée sur notre diocèse par la délégation aux "Questions sociales et solidarité" sous la houlette de Alain Arnaud, Anne-Marie Subtil, Marie-Pierre Hollowacz autour d’une équipe de pilotage composée de bénévoles. Elle a débuté le premier dimanche de l’Avent 2011 et se terminera par un grand rassemblement national à Lourdes les 8, 9, 10 et 11 mai 2013. L’objectif de Diaconia 2013 est d’inviter les chrétiens à resituer le service de la charité au cœur de leur vie de foi. Pour cela, durant toute la première année, ils se sont réunis en petit groupe pour échanger sur la fraternité et repérer les merveilles et les fragilités autour d’eux.

Merveilles et les Fragilités ….des témoignages qui changent le regard

Les livres des Merveilles et Fragilités des paroisses a permis de constituer le grand livre diocésain

JPEG - 18.2 ko
Marie-Pierre Hollowacz au premier plan chargée du secrétariat de Diaconia 2013

Une vingtaine de livres des Merveilles et des Fragilités a été recueillie par l’équipe de pilotage auprès des paroisses, soit environ 200 pages de fragilités et merveilles centralisées sous la forme d’un diaporama projeté en ouverture de rencontre. Ce grand livre diocésain sera présenté à Lourdes et mis à la disposition des paroisses. Merveilles et fragilités ont été tous lues et regroupées en six thèmes : la fraternité au sein de nos communautés ; la fraternité avec les personnes en difficulté ; la fraternité et le Vivre ensemble ; la fraternité au sein des mouvements et services engagés dans la solidarité ; la fraternité au sein de nos équipes ; la fraternité avec les enfants et les jeunes.

Voici quelques phrases-clés :
  • "Quand je participe à la messe, je porte dans ma prière tous ces gens qui ne sont pas là "
  • " La peur des différences, de l’étranger, du sans-papier paralysent les initiatives et freinent les relations".
  • "Sachons faire le bien à la manière de Jésus. Choisissons la vie. Témoignons de notre foi. Agissons."
  • "Faisons confiance en faisant fi des préjugés"
  • "Il est difficile d’avoir un regard bienveillant, non moralisateur".
  • "Accepter l’aide offerte est aussi un signe de fraternité".
  • "Les équipes vieillissantes n’ont pas toujours les moyens humains et matériels de remplir leur mission".
  • "Il est difficile de recruter et d’inviter, notamment les jeunes. Sans doute ne sommes-nous pas assez visibles !".
  • « Nous apprenons à nous connaître dans les partages de vie ».
  • "Comment concilier ces appels avec notre vie de famille ?"
  • "Il faut savoir accueillir celui que je ne trouve pas aimable ; ceux qui ne vont pas spécialement à l’église"
  • "La fraternité, c’est vivre ensemble comme une grande famille".

Se remettre debout grâce au soutien des autres

Témoignage de la pastorale des quartiers populaires

JPEG - 17.9 ko
Marionnettes avec la pastorale des quartiers populaires

La pastorale des quartiers populaires, qui fête cette année ses vingt ans, a choisi le théâtre de marionnettes pour parler de la fraternité qui se vit au sein des quartiers et zup grâce aux rencontres qui permettent de parler de ses joies et des ses "galères", mais aussi grâce aux temps-forts, pique-niques, sorties, pèlerinages, retraites spirituelles.... "Des moments de joie qui remettent debout " souligne une marionnette ; tandis qu’une deuxième renchérit : "On nous accueille comme nous sommes". Et la troisième de conclure : "on se rend compte ici que Dieu est au cœur de nos vies".

Livre des merveilles et des fragilités : des paroles et des écrits précieux

Témoignage de Monique Peyrard, membre du comité diocésain

JPEG - 18.3 ko
Monique Peyrard, membre du comité diocésain Diaconia

"De rencontres en rencontres, de petites feuilles ont donné vie aux livres des merveilles et des fragilités des paroisses. En équipe diocésaine, nous avons tout lu et tout classé. Toutes seront gardées, car toute parole est importante. Bien sûr certains témoignages se regroupent, mais un même évènement n’est pas forcément vécu de la même manière par chacun. Que de souffrances plus ou moins secrètes ont été exprimées ! Que de difficultés à être, de difficultés à vivre avec ceux qui ne pensent ou ne vivent pas comment nous ! Mais aussi et surtout combien de richesses, de solidarités, de gestes d’amour gratuits. En lisant ces livres j’ai vu que l’Amour et l’Espérance sont bien présents dans le coeur des chrétiens".

Découvrir le potentiel d’amour de chaque personne

Témoignage de Philippe Bouteille, diacre

JPEG - 16.5 ko
Philippe Bouteille, diacre

"Diaconia me donne du souffle pour ma mission auprès de ceux et celles que je rencontre dans mon ministère de diacre et aussi dans ma vie personnelle. J’essaye de vivre le plus possible cette proximité fraternelle dans les rencontres. L’accueil bienveillant de l’autre est la porte d’entrée qui permet de marcher côte à côté, de faire un bout de chemin plus ou moins long avec cette humanité souvent blessée. C’est être aussi porteur d’une espérance, c’est être plus humain dans une société souvent très déshumanisée, afin de laisser entrer la lumière du Christ ressuscité. C’est être témoin de la joie qui m’habite auprès des personnes malades ou âgées. Diaconia me fait découvrir ce potentiel d’amour qu’il y a en chaque personne et souvent chez les plus fragiles. "

Regarder les plus fragiles avec le regard du Christ

Témoignage de Robert Laval, diacre

JPEG - 16.2 ko
Robert Laval, diacre

"Diaconia 2013 m’a fait prendre conscience de cette attention aux autres, notamment auprès des plus fragiles que je retrouve dans l’accompagnement des familles en deuil. Je suis particulièrement sensible aux personnes qui vivent le veuvage comme moi, certaines avec une grande difficulté familiale relationnelle, financière. Cette attention, je la rencontre aussi auprès des malades et leurs proches. Je pense également aux couples qui se séparent, à mes collègues paysans dont un certain nombre éprouvent de graves difficultés, à ces personnes qui se sentent rejetées par l’Eglise, qui ne peuvent s’approcher des sacrements (à tord ou à raison). Ce que j’essaye modestement de faire, c’est déjà de mieux leur témoigner de l’intérêt, de la compassion, de les regarder avec le regard du Christ. Je les porte dans ma prière".

Mêler sa foi à un agir chrétien pour aider à rompre la solitude

Jeunes de l’aumônerie Saint Michel représentés par Nathalie (accompagnatrice) et Annie (Secours Catholique)

JPEG - 16.1 ko
Annie et Nathalie témoignent pour les jeunes de l’aumônerie Saint Michel

"Treize jeunes de troisième qui se posaient la question de savoir comment mêler leur foi à un agir chrétien, ont réfléchi à la définition de la diaconie avant de voir comment ils pouvaient vivre de cette diaconie. Ils ont compris que la Diaconie ce n’est pas seulement faire quelque chose pour les autres mais surtout avoir besoin des autres. Ils ont choisi de rencontrer des personnes accueillies par le Secours Catholique et d’apprendre le tricot pour confectionner des couvertures pour les plus démunis. La joie a été partagée, par les jeunes (qui pour certains n’ont plus de mamies) et les personnes (souvent âgées) du Secours Catholique qui ont pu transmettre un talent. La solidarité a été dans les deux sens".

Vivre en chrétien est une très grande responsabilité

Antoine Carteron, laïc engagé

"La démarche Diaconia rappelle aux chrétiens qu’il est indispensable de prendre la société dans laquelle nous vivons comme elle est, dans sa diversité, pour que nous puissions réfléchir et agir modestement pour plus de charité et de fraternité. La liste des merveilles dans nos paroisses nous montrent de belles initiatives qui apportent joie à des familles en difficulté. Cela doit être pour nous l’occasion de savoir encourager ce qui se fait de beau autour de nous. Le livre des fragilités nous montre des choses un peu moins belles. A travers Diaconia l’Eglise Catholique nous dit : sort de ta bulle, regarde autour de toi et agit ! Se dire chrétien est facile ; vivre en chrétien est une très grande responsabilité".

La liturgie est l’extraordinaire de Dieu dans l’ordinaire

Conférence avec le père Jean-Sébastien Tuloup, ancien supérieur du Séminaire provincial Saint Irénée

JPEG - 17 ko
Le conférencier Jean-Sébastien Tullup

Le thème de la deuxième année de Diaconia 2013 est Le service des frères et le service de la liturgie. Ainsi, Jean-Sébastien Tullup a abordé dans sa conférence la place centrale de l’eucharistie source et sommet de la vie chrétienne, rappelant que la liturgie n’est pas facultative ou superflue mais indispensable dans la vie du chrétien qui vient y puiser la force nécessaire pour repartir et être visage du Christ autour de lui. On ne doit pas être toujours dans l’activisme, il est essentiel de faire mémoire et de célébrer le mystère pascal. Participer à la liturgie, c’est faire l’expérience que nous ne sommes pas abandonnés, que nous sommes aidés. C’est ne pas oublier les merveilles de Dieu et rendre grâce pour ces dons. Il ne faut pas dire "je dois aller" à la messe mais plutôt dire "parce que Dieu nous a donné ses bienfaits, je dois le remercier". Lorsque nous nous rassemblons, nous sommes l’Eglise il est donc indispensable de soigner nos liturgies pour manifester la tendresse de Dieu. Cela demande une conversion de chaque jour.

Au micro de RCF

Rencontre avec l’intervenant le Père Jean-Sébastien DULOUP.

Culture et FoiPère Jean-Sébastien TULOUP - Diaconia 2012 Liturgie et Service des frères

Un nouveau single pour Diaconia 2013

Groupe d'animation liturgique Jeunes et moins Jeunes Le groupe d’animation liturgique Jeunes et moins jeunes a ponctué l’après-midi de temps musicaux entonnant notamment le chant "Sur le chemin du serviteur", extrait du CD 4 titres « Donne moi ton regard » composé spécialement pour Diaconia 2013. Le single comprend deux titres inédits et deux chants très connus interprétés par Julien Buis, Steeve Gernez et Laurent Grzybowski.
Bon de commande du CD(4.90 €)

Le temps des questions /réponses

Temps d'échange avec les participants Après la conférence, les participants ont échangé en petit groupe autour de deux questions : "Est-ce que le mystère pascal est source dans nos vies ?" ; "comment vivons-nous la participation pleine et entière à l’eucharistie dans l’avant et l’après ?". Un temps de questions/réponses avec le conférencier a clos la rencontre. La célébration eucharistique célébrée à quelques pas à l’église de Valbenoîte était présidée par Mgr Dominique Lebrun entouré de plusieurs prêtres et diacres.

Frédérique Défrade

Galerie photos

/©photos F.D

Un clic sur l’icône pour ouvrir le l’album photos

Rassemblement diocésain Diaconia 2013





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 12.11.2012 22:56 - Mis à jour le : 22.09.2014 13:18