Accueil > Célébrer et prier > Sanctuaires, lieux de pèlerinages > Notre-Dame du Genêt d’Or à Valfleury
Rejoindre le Monastère Invisible

Don en ligne

galet Découvrir le sanctuaire de Valfleury

Le sanctuaire de Valfleury, situé sur un rebord de la vallée du Gier, à l’extrémité des Monts du Lyonnais, est un lieu favorable au repos et à la réflexion auprès de la Vierge Marie. Il offre au pèlerin plusieurs lieux de prière et promenade.

Le sanctuaire de Valfleuryop

Son histoire légendaire

« Un jour aux environs de Noël, vers l’an 800, un berger de la Goutelle conduisant son troupeau avait vu avec étonnement, à la source même de la Dureyze, un genêt tout en fleurs ; il en avait doucement écarté les branches, et, ô merveille, il y avait, au milieu, une statue de la Sainte Vierge assise sur un trône et tenant son petit enfant sur les genoux. Chacun voulut voir là, un prodige. On en informe le curé voisin, messire Rimaud (…) ; celui-ci, tout heureux, fit transporter la statue miraculeuse dans son église, à Saint-Christo.. Les gens du pays arrivèrent en foule pour la vénérer, et à la nuit les portes de l’église furent soigneusement fermées. Grand émoi le lendemain ! La statue n’était plus là, et les portes étaient restées fermées ! C’étaient certainement les anges qui avaient repris leur Reine pour la déposer à nouveau à la source de la Dureyze, non sans s’être arrêtés un instant en chemin, car l’on voyait et l’on voit toujours la place où elle reposa sur le rocher qu’on appelle la Chaise de la Vierge. On la retrouva avec admiration là où le berger de la Goutelle l’avait découverte la veille, et on comprit qu’elle voulait être honorée en ce lieu.
On lui éleva vite une chapelle, à l’endroit qu’elle avait choisi ; trop vite même, car cette chapelle s’écroula bientôt, un jour de Noël, après la sortie des Vêpres, sans faire aucune victime. C’est pourquoi l’on chantait à Valfleury le Te Deum aux vêpres de Noël. » (Cf. récit fait par le Chanoine Berjat, Notre Dame de Valfleury, Lyon, 1931).

La statue de la Vierge au genêt d’or

La statue de la Vierge sculptée dans du hêtre qui mesure 68 cm est gravement endommagée suite à l’effondrement de la chapelle primitive. Elle sera grossièrement restaurée à la fin du XIème siècle (tête de la Vierge, Enfant Jésus).

La Vierge au genêt d'or La Vierge est représentée « assise sur un trône dans une attitude frontale ; figée et grave, présentant au monde, de la main droite ouverte, son Fils Jésus-Enfant, assis sur ses genoux, qui bénit de la main droite et tient un livre dans la main gauche ; il est vêtu d’une tunique et d’un manteau ». (Bernadette CARCEL, La Vallée Fleurie », p. 21). La Vierge foule aux pieds l’Hydre à deux têtes, laquelle possède des grandes griffes et ses deux têtes ouvrent une gueule aux dents énormes.Cela évoque peut-être la lutte entre la femme et le dragon dans le livre de l’Apocalypse (Ap 12,1-6) : Marie terrasse le dragon (symbole du mal).

Un lieu de pèlerinage

Le pèlerinage prend son essor sur le règne d’Henri I. Vers 1052, le sanctuaire est desservie par des religieux bénédictins qui donnèrent au prieuré le nom de Vallis Florida (Vallée Fleurie, Valfleury), en souvenir du récit merveilleux de la découverte de la statue de Marie. Depuis 1687, les Lazaristes (Congrégation de la Mission fondée par St Vincent de Paul) ont la charge du sanctuaire avec deux périodes d’absence (pendant la Révolution [1792-1807] et pendant les années qui suivirent la Loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat [1903-1918]). En 2002 ils quittent le Sanctuaire mais y reviennent le 8 septembre 2008, à la demande de Mgr Dominique Lebrun, évêque de Saint-Etienne.

Visite guidée du sanctuaire

La croix Cochet et la croix du pont Le Sanctuaire de Valfleury offre au pèlerin plusieurs « lieux » de prière et promenade. Outre l’église et la statue de Notre Dame, dans cette marche le pèlerin trouve à Valfleury les suivants lieux de dévotion :
- adossée au « Jardin des Pères », en face de l’abside de l’église de Valfleury, en forme de portique, avec niche et autel, se trouve la statue de l’Immaculée Conception.

- En descendant sur le chemin sur lequel est élevé le monument de l’Immaculée Conception, on trouve à sa droite le monument du Purgatoire. Son auteur, le père Forestier a voulu faire une représentation en relief du purgatoire, sur laquelle tombe un rayon de feu.

- En longeant le mur de clôture du jardin de Pères, on arrive au Calvaire. Ce monument est une montagne en rocailles au dessus de laquelle se dressent les trois croix des évangiles. Au pied de la croix de Jésus se tiennent sa Mère et le disciple bien-aimé, dans une attitude de surprise et émotion. En contrebas de la croix de Jésus se trouve une Pietà. Au pied de la montagne on aperçoit deux grottes, la première, représentant l’agonie, la deuxième, le saint sépulcre. Un chemin en lacets aide les pèlerins à escalader la montagne.

- A quelques pas du Calvaire, et sur la rive droite du petit ruisseau qui descend de la montagne, se trouve l’Allée des Pères, avec son chemin de croix..

- A mi-chemin sur la droite se trouve la « croix Cochet ». Elle évoque la mémoire de M. Louis Cochet, qui succombe à une apoplexie à son retour de Saint Chamond. La chronique dit qu’il fut pasteur aimable et d’une vertu charmante.

- Presque Parallèle à la « croix Cochet », sur la route qui monte du Calvaire et qui communique avec la route départementale qui monte de Cellieu, se trouve « la croix du pont » en pierre et d’une belle auteur.

- A quelques centaines de mètres au-dessus du Sanctuaire de Valfleury s’élève la Chaise de la Vierge, un aride rocher. Sa renommée lui vient du fait que, lors de la découverte de la Statue de Notre Dame de Valfleury, auprès d’un genet fleuri, et par la suite quand elle fût emportée, contre son gré à Saint Christo, elle revint sous le genêt d’or où elle voulait son sanctuaire, s’arrêtant un instant sous le rocher, appelé depuis « la chaise de la Vierge ».

Vous pourrez aussi découvrir l’Hermitage et « Notre Dame de Saint-Cri » (Saint-Christ) ; la croix de Sain Chamond ; la croix de l’ermite ; le Fléchat ; la croix de la Gachet et le cimetière.

Pour en savoir plus consulter le site internet du sanctuaire de Valfleury.

F.D, source sanctuaire de Valfleury

Nouveau DVD disponible au sanctuaire de Valfleury

HORAIRE DES MESSES :

  • Dimanche : 10H30
  • Lundi, mercredi, jeudi, samedi : 09H00 (à la Crypte)
  • Mardi et vendredi : 11H00 (à la Crypte)
Liste des contacts
Renseignements auprès de :
Sanctuaire Notre Dame de Valfleury - 3, rue du Genet d’or - 42320 Valfleury - 04 77 20 85 73 <
Recteur du sanctuaire : Père Pierre-Jean CAPOMACCIO

Galerie photos

photos ©F. Défrade





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 05.08.2016 10:00 - Mis à jour le : 08.08.2016 11:32