Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Dossier : Élection du pape François
Inscription Pélé du Puy 2017

Don en ligne

galet Déclaration de Mgr Dominique Lebrun suite à la renonciation de Benoît XVI

A noter que l’évêque a célébré une messe d’action de grâce pour le pape Benoît XVI jeudi 28 février à la Cathédrale Saint Charles.

- Lire aussi le Message de Mgr DOMINIQUE LEBRUN aux communautés du diocèse de Saint-Etienne suite à la renonciation de BENOIT XVI.

Déclaration de Mgr Dominique Lebrun suite à la renonciation de Benoît XVI

Avec beaucoup d’émotion, nous apprenons la décision du Pape Benoît XVI : le 28 février au soir, JOSEPH RATZINGER ne sera plus le Pape. C’est un geste historique et un geste de serviteur. Benoît XVI aura servi l’Eglise comme Pape pendant sept ans. Je ne peux oublier que c’est lui qui m’a nommé évêque de Saint-Etienne. Nous pouvons admirer la lucidité de sa décision, sa foi et sa charité : il demande pardon pour ses manques et remercie pour tout l’amour qui a accompagné son travail. Il a décidé de continuer de servir l’Eglise par « une vie consacrée à la prière ». Je fais mienne la remarque d’un proche : « Cela me fait de la peine car je l’aimais bien ». Et, surtout, nous remercions Dieu pour cette mission unique au monde que JÉSUS a confiée à PIERRE, et à ses successeurs les papes : guider la barque de son Église et la garder dans la foi et l’unité. Je célébrerai la messe le jeudi 28 février à 18 h 45 à la cathédrale Saint Charles (Saint-Etienne) pour le Pape Benoît XVI en action de grâce. Le 11 février 2013.
+ DOMINIQUE LEBRUN

Démission du pape : déclaration de Benoît XVI

Le pape a annoncé lundi 11 février qu’il démissionnera à compter du 28 février 2013. Dans son annonce en latin traduite ensuite par le Vatican, Benoît XVI, âgé de 85 ans, a dit être "parvenu à la certitude que (ses) forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer de façon adéquate le ministère" de pape et évêque de Rome.

En quelques mots, au cours d’un consistoire public ordinaire, Benoît XVI a annoncé qu’il quittera ses fonctions le 28 février prochain.
Voici ses déclarations traduites en français :

"Frères très chers,

Je vous ai convoqués à ce Consistoire non seulement pour les trois canonisations, mais également pour vous communiquer une décision de grande importance pour la vie de l’Eglise. Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien. Je suis bien conscient que ce ministère, de par son essence spirituelle, doit être accompli non seulement par les œuvres et par la parole, mais aussi, et pas moins, par la souffrance et par la prière.

Cependant, dans le monde d’aujourd’hui, sujet à de rapides changements et agité par des questions de grande importance pour la vie de la foi, pour gouverner la barque de saint Pierre et annoncer l’Evangile, la vigueur du corps et de l’esprit est aussi nécessaire, vigueur qui, ces derniers mois, s’est amoindrie en moi d’une telle manière que je dois reconnaître mon incapacité à bien administrer le ministère qui m’a été confié.

C’est pourquoi, bien conscient de la gravité de cet acte, en pleine liberté, je déclare renoncer au ministère d’Evêque de Rome, Successeur de saint Pierre, qui m’a été confié par les mains des cardinaux le 19 avril 2005, de telle sorte que, à partir du 28 février 2013 à vingt heures, le Siège de Rome, le Siège de saint Pierre, sera vacant et le conclave pour l’élection du nouveau Souverain Pontife devra être convoqué par ceux à qui il appartient de le faire.")(La Croix)

Monseigneur Dominique Lebrun a rencontré le pape en novembre dernier lors de sa visite ad limina

Pour aller plus loin

- L’annonce de la renonciation à sa charge par le pape Benoît XVI avec le Vatican Player

- Cardinal André Vingt-Trois : « Un acte courageux »

- Déclaration du Conseil Permanent suite à l’annonce de la décision de Benoît XVI de renoncer à sa charge

- P. Lombardi (SJ, directeur de la Salle de Presse du Saint-Siège) : « Benoît XVI a montré sa sollicitude pour les problèmes qui se posent à l’Eglise et au monde »


117 cardinaux voteront au conclave 2013

A partir du 28 février 2013, les 117 cardinaux votants logeront reclus au Vatican. Le conclave qui élira le successeur du pape Benoît XVI sera régi par l’Ordo Rituum Conclavis de la Constitution apostolique "Universi Dominici Gregis", paragraphe 27.
Le Cardinal Camerlingue, qui préside aux sorts de l’Eglise durant la vacance du siège apostolique, est le Cardinal Tarcisio Bertone, nommé par le pape Benoît XVI le 4 avril 2007.
Les Cardinaux électeurs européens sont 61, latino-américains 19, nord-américains 14, africains 11, asiatiques 11, pour 1 seul provenant de l’Océanie. Le plus grand groupe est celui des Cardinaux italiens (21). Benoît XVI a créé 67 Cardinaux, les 50 restants ayant été nommés par son prédécesseur. Toutefois ces chiffres peuvent encore varier si certains décèdent d’ici le 28 février, date de vacance du Siège de Pierre.
Le 28 février 2013, les 117 Cardinaux votants logeront reclus dans la Domus S.Marthae du Vatican, selon la décision de Jean-Paul II, d’où ils gagneront la Chapelle Sixtine pour les votes. Durant tout le conclave ils sont absolument coupés du monde extérieur. Quant au poêle de la chapelle, il fonctionnera selon le système ancestral pour annoncer l’issue des votes.
- Avec VIS du 11 février 2013.





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 20.02.2013 07:25 - Mis à jour le : 01.03.2013 08:44