Accueil > Le diocèse > Carnet officiel : les prêtres et diacres qui ont rejoint le Père
Rejoindre le Monastère Invisible

Don en ligne

galet Décès du père Pierre Durand

Décès de l’abbé Pierre Durand, prêtre du diocèse de Saint-Étienne, survenu le 27 mai 2017 à l’âge de 88 ans. Les funérailles ont eu lieu jeudi 1er juin à 14 heures à la cathédrale Saint Charles de Saint-Etienne.

"Je suis la résurrection et la vie " Jn 11, 25

LE P. PIERRE DURAND (1928-2017)

Pierre DURAND est né en 1928 dans les Vosges, près d’Epinal, de parents très chrétiens. Le petit garçon voyait souvent des prêtres à la maison ; il a avoué avoir eu envie d’être prêtre, à quatre ans, par admiration pour les souliers à boucle d’argent d’un prêtre ami de la famille – ce sont les cheminements inattendus de la grâce.

En 1939 le père, fonctionnaire, était muté à Anse. Le petit garçon, qui avait toujours envie d’être prêtre, entrait à l’école cléricale et à la maîtrise de Fourvière, début d’une solide formation musicale... Petit séminaire d’Oullins, service militaire au Maroc, Grand Séminaire. En 1954 il était ordonné prêtre.

Premier poste comme vicaire à Rive-de-Gier, alors ville ouvrière grouillante d’activité. Vicaire un peu hors norme, ayant passé son brevet de pilote d’avion et faisant, le dimanche après-midi, des baptêmes... de l’air.

En 1966 Pierre Durand était nommé premier vicaire à la paroisse Saint Charles, alors conduite par un curé d’envergure, le P. Etienne Garnier. C’étaient les années passionnantes et délicates de l’immédiat après-concile, de la réforme liturgique dont on avait, à Saint Etienne, des nouvelles au jour le jour par Dom Antoine Dumas... Période enthousiasmante pour Pierre Durand, scandée par la construction de l’orgue – ce musicien était aussi passionné de technique –la rénovation du chœur, et, plus encore, la création du nouveau diocèse dont Saint Charles devenait la cathédrale. S’y ajoutaient le scoutisme et la préparation au mariage, au niveau diocésain... Pierre a connu ici ses plus fécondes années, et c’est là qu’il a contracté ses amitiés les plus durables.

En 1976 départ pour Saint-Martin la Plaine et Saint-Joseph – autre type de ministère, avec la mise en route de beaucoup d’équipes de laïcs pour la prise en charge des réalités locales.

Douze ans plus tard il partait pour Unieux – deux années difficiles qui l’ébranlèrent durablement, puis de 1990 à 1996 à Saint-Jean Bonnefonds (et Terrenoire), années où il retrouva un peu d’équilibre, mais que les premiers ennuis de santé interrompirent. En 1996, avec l’accord du P. Joatton, il se retirait à Saint-Héand, à côté d’une maison et d’une famille amie. Jusqu’en

2012 il continua à y exercer un ministère, apportant son concours au secteur Chazelles Saint-Héand, puis, après 1999, à la paroisse « nouvelle » Saint Jean-Louis du Levant.

En 2013 de plus gros ennuis de santé – et peut- être aussi une part de retrait volontaire – l’amenaient à réduire de plus en plus son ministère. Mais la vie de l’Eglise le passionnait toujours ; adepte de toutes les techniques de pointe, Pierre faisait volontiers partager sur internet au réseau de ses correspondants ses enthousiasmes, et, plus fréquemment encore, ses indignations. La maladie sous diverses formes se faisait cependant toujours plus présente, réduisant Pierre à venir simplement assister aux offices de la cathédrale – cette église Saint Charles où il avait tant donné de lui-même.

Pierre racontait avec émotion qu’il avait eu un frère aîné, mort à la naissance, sans baptême – et qu’à cette époque d’intransigeante sévérité le curé avait refusé, de ce fait, que le pauvre petit soit enterré en terre bénite – c’était la règle impitoyable en ce temps. Les parents, saintes gens, ne s’étaient pas révoltés ; et Pierre, de cela, et comme a contrario en avait conçu une foi inébranlable en un Dieu qui ne pouvait être que miséricorde et pardon, pour qui tout homme était un enfant bien aimé. C’est à ce Dieu d’infinie miséricorde que nous confions aujourd’hui notre frère Pierre, ce Dieu de pardon devant qui nous paraîtrons nous-mêmes un jour – et nous aurons tant besoin, alors, de cette miséricorde et de ce pardon.

Père Bruno Martin
Extrait du bulletin paroissial de Saint-Etienne juin 2017

Intentions de prière du jour des funérailles

Rédigées par Paule Engénieux

1 Comme les plus âgés d’entre nous, Pierre a vécu le Concile avec intensité et enthousiasme et n’a cessé de le mettre en pratique pendant tout son ministère. A tous ceux qu’il a côtoyés il a révélé le Dieu de Jésus Christ, Dieu d’amour, de tendresse et de pardon. Il a fait prendre aux laïcs conscience de leur rôle dans une Eglise renouvelée par le souffle du Concile, une Eglise adaptée au monde d’aujourd’hui. Seigneur nous te rendons grâces pour tout ce que Pierre nous a transmis afin de poursuivre sa voie. Aide le pape François dans sa tâche, aide les évêques, les prêtres et les laïcs à tout mettre en œuvre pour donner un nouveau visage de l’Eglise.

2 - Pierre incarnait la bonté, la bienveillance et la cordialité. Toujours affable et souriant à l’égard de tous, il ne jugeait jamais les autres ; il cherchait toujours à voir le coté positif de chacun. Il avait foi en l’homme. Cette attitude cachait une détermination et une volonté de fer dont il a fait preuve cette dernière semaine face à la souffrance physique. Nous te rendons grâces, Seigneur pour tous ses moments de bonheur et de sérénité vécus avec lui. Aide nous à suivre son exemple dans nos familles et dans notre entourage.

3- Musicien passionné et expérimenté, mélomane averti, Pierre a toujours œuvré pour une liturgie fidèle aux enseignements du Concile. Electro-acousticien, photographe de talent, il a mis toutes ses compétences au service des autres : enregistrements de cérémonies ou de concerts, sonorisations des églises dépannages techniques de ses amis et de ses voisins... Nous te rendons grâces Seigneur, pour tous ces services rendus dans l’humilité et pour son engagement dans le domaine de la liturgie. Aide, Seigneur les musiciens et les organistes à toujours mettre leur compétence au service de l’Eglise et de la communauté. Extrait du bulletin paroissial de Saint-Etienne juin 2017





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 30.05.2017 10:43 - Mis à jour le : 06.07.2017 16:36