Accueil > Actualités > Reportages et photos > Retour sur les 40 ans du diocèse
Fête de l’éveil à la foi

Don en ligne

galet Conférence : L’Eglise locale dans l’Eglise universelle par le cardinal Barbarin

Nous pouvons découvrir une illustration de la catholicité de l’Eglise sur le parvis de la cathédrale Saint Charles en ce jour de quarantième anniversaire du diocèse. Des stands ont été dressés, illustrant les liens entre le diocèse de Saint-Etienne et d’autres diocèses dans le monde, grâce à des jumelages : Batroun (Liban), Boma (RDC), Salvador di Bahia (Brésil), Antisirabé (Madagascar), Constantine (Algérie), JeonJou (Corée), etc

Au lendemain de la deuxième guerre mondiale, le cardinal Gerlier demande au père de Lubac des conférences sur l’Eglise pour redonner le sens profond de l’Eglise à ses prêtres (publiées en 1952, dans Méditation sur l’Eglise).

I. Le mystère de l’Eglise

- L’Eglise est mystère dans son origine, elle vient du mystère de la Trinité : « qu’ils soient un comme nous sommes un ». Si l’Eglise est « une » malgré toutes ses divisions, c’est grâce à Dieu.
- Le mot Eglise vient du mot grec kaleïn (l’assemblée, née de l’appel) : la réponse libre à un appel de Dieu forme une « assemblée ». En anglais (Church) et en allemand (Kirche), du grec kyriakè, l’épouse « du Seigneur ».
- Elle est infiniment variée, de Pierre et Jean ou Paul et Barnabé, à Don Bosco et au curé d’Ars, de Mère Térésa à Jean-Paul II.

II. Tout est catholique dans l’Eglise

-  Lumen Gentium, 13. Tout action individuelle est infiniment sociale (Catholicisme, 1er grand livre du P. de Lubac). Dieu regarde l’Eglise comme une préfiguration de toute la famille humaine, dans une perspective universelle. La brebis perdue, c’est toute l’humanité qu’il va porter sur ses épaules et ramener à la maison.
-  Le mot catholique (kata : selon ; holon : tout) : chaque acte doit être vécu et pensé selon le tout.
-  Le rocher de l’unité : « Tu es Pierre » (Mat 16,18) ; L’apôtre Pierre est « La Pierre Vivante » et vous, soyez « Les pierres vivantes » (1Pierre 2, 4 et 6).

III. La vie de l’Eglise locale

-  Vous qui êtes à Corinthe l’Eglise de Dieu (2 Cor 1,1). Lien de l’Eglise locale avec l’Eglise universelle. Ecouter « ce que l’Esprit dit à l’Eglise » (Ap. 2 et 3). Ecouter et « contempler » son Eglise et l’action de Dieu en elle, pour mieux la servir. La mission de l’Eglise jaillit de la contemplation du monde.
-  Le Christ « équipe » son Eglise (Eph 4,12). « L’équipement – katartismos-des saints », a deux objectifs : le « travail du service - diakonia- », « en vue de l’unité du corps du christ ».
-  Revenir sur Ephésien 4, 1-7 : en vue de l’unité du Corps du Christ.

En conclusion

Chaque Eglise particulière est catholique. On pourrait renverser le titre « l’Eglise locale dans l’Eglise universelle » par « Contempler l’Eglise universelle dans l’Eglise locale ».

D’après la conférence du cardinal Philippe Barbarin à la cathédrale Saint-Charles, quarantième anniversaire du diocèse de Saint-Etienne, 11 juin 2011.

La conférence du Cardinal Barbarin (enregistrée par RCF) sera disponible prochainement sur CD, ainsi que le DVD sur l’histoire du diocèse. Téléphonez à RCF : 04 77 59 32 32





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 14.06.2011 16:31 - Mis à jour le : 17.06.2011 14:00