Accueil > Actualités > Reportages et photos
Chaîne d’Adoration eucharistique continue pour le diocèse

Don en ligne

Rejoindre le Monastère Invisible

galet Conférence : "Face à l’adversité : décider en conscience, l’exemple de Thomas More"

Les EDC (Entrepreneurs Dirigeants Chrétiens) de Saint-Etienne et du Forez et la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie) ont organisé une soirée débat mardi 31 janvier 2012 à 19 h 30, au grand amphithéâtre de l’E.S.C. de Saint-Etienne. L’occasion d’aborder la question de la décision face à l’adversité notamment par l’exemple de saint Thomas More qui fut décapité en 1535 pour son opposition au divorce du roi Henry VIII d’Angleterre.

Les intervenants :

  • Jacques Mulliez, ancien vice président des EDC
  • Jacques Barrot, ancien ministre
  • Thierry Magnin, recteur de l‘Université Catholique de Lyon.

Soirée animée par Anne-Marie Vergnon, directrice de RCF, et Xavier du Crest, animateur des matinales des EDC.

Les tribulations de la conscience

Saint Thomas More, qui a eu le courage du martyre, au nom de sa fidélité à sa conscience et à l’Église romaine, peut-il encore inspirer des décideurs d’aujourd’hui ?

C’était le souhait des EDC, organisateurs de la soirée de mettre en valeur cette figure pour la proposer comme un maître es décisions . « Beaucoup de non catholiques étaient dans la salle curieux du thème et de la figure » expliquera Jean-Luc Gambiez, président général des EDC.

Les trois témoins de la soirée, trois ténors dans leurs domaines, pouvaient aussi attirer une bonne affluence, car ils sont de cette trempe de décideurs intraitables face à l’adversité. Dans un grand climat de confiance, le religieux, le politique, et le chef d’entreprise ont livré quelques uns de leurs cas de conscience et proposé leur vade-mecum du choix face à l’adversité : « préparer intellectuellement, prendre des risques et ne jamais renoncer » résumera dans un triptyque personnel Jacques Barrot, fin connaisseur de Montalembert, féru de culture ancienne et partisan du catholicisme social.

Lire l’intégralité de l’article dans la revue diocésaine Eglise de Saint-Etienne n° 531 de février 2012





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 23.01.2012 17:36 - Mis à jour le : 08.03.2012 13:42