Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Dossier : 50ème anniversaire du Concile Vatican II à Lourdes
Inscription Pélé du Puy 2017

Don en ligne

galet Concile Vatican II : "Nous avons encore beaucoup à apprendre de toute sa richesse"

Revenant du rassemblement des Eglises diocésaines à Lourdes le 24 et 25 mars 2012, nous pourrions presque dire : « au Concile Vatican II, nous y étions ! » souligne le père Patrick de Breuvand. Témoignage et albums photos.

Pourquoi ? Le Saint Père Benoît XVI a introduit notre rassemblement en s’adressant à nous par une vidéo : « Permettez-moi de vous féliciter avec cet évènement, car nous sommes convaincus qu’il sera une occasion d’approfondir, pour le plus grand nombre, les faits d’une expérience conciliaire qui dépassent de loin les seules limites de l’Eglise Catholique Romaine ».

En regardant une vidéo de l’ouverture du Concile en 1962, nous avons vu des hommes heureux de se retrouver là et d’apprendre à se connaître. Nous aussi, nous avons été heureux de nous retrouver à Lourdes pour découvrir ou redécouvrir la joie de croire et de partager cette joie. Cette joie s’est manifestée en accueillant un témoin de l’époque en Mgr Vilnet, évêque émérite de Lille, qui était un des Pères conciliaires. Cette joie a continué en écoutant Mgr Etchégaraynous raconter quelques anecdotes de cette époque. Joie aussi de partager ce moment œcuménique avec un pasteur et un orthodoxe, comme au concile.

Quelques réactions parmi les participants du diocèse : « l’Eglise au Concile a ouvert ses portes », « la découverte d’une Eglise vivante », « une relation fraternelle entre clercs et laïcs ». « Un nouveau départ » pour Marine, âgée de 20 ans, « une réalité encore vivante dans le monde d’aujourd’hui » pour Eric. La doyenne du groupe, Jeanne, a pris conscience de l’importance du Concile. Emmanuelle a été impressionnée de la découverte de la place de l’homme dans la création. David, lui, a reçu le message de Vatican II sans le savoir, car il n’a pas connu autre chose. Finalement, cela nous a permis de mieux comprendre le message de Vatican II, en sachant que nous avons encore beaucoup à apprendre de toute sa richesse. Comme au Concile, nous avons mis la Parole de Dieu au centre, parole de vie, de joie, d’espérance, d’ouverture et d’union. Père Patrick de Breuvand


A lire également

- Témoignage du Cardinal Roger Etchegaray - Archevêque de Marseille, président émérite du Conseil Justice et Paix (Saint-Siège)


Galerie photos

photos /©Jean Muller





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 26.03.2012 16:27 - Mis à jour le : 29.03.2012 14:05