Accueil > Actualités > Toutes les actualités
Chaîne d’Adoration eucharistique continue pour le diocèse

Don en ligne

Rejoindre le Monastère Invisible

galet CAP 42, cap vers l’autonomie

C pour catholique, A pour arménien apostolique, P pour protestant et 42 pour la Loire, tel est le nom de cette association, créée en 2014. Son objectif : assurer un hébergement temporaire à toute personne en situation de grande précarité, avec le souci d’assurer un suivi personnalisé et de rechercher une solution plus pérenne pour les personnes hébergées.

Actuellement 17 personnes, africaines et européennes, sont hébergées dans des locaux de l’église Saint-Pierre de la Marandinière, quartier de la Métare à Saint-Etienne. Des êtres humains à la rue, avec des enfants. Déboutées du droit d’asile, ils devraient partir, mais comment ?
Sans argent, sans toit ni loi, ils sont surtout dans une logique de survie. Ils ne retourneront probablement pas dans leur pays. Si CAP 42 leur apporte d’abord le minimum vital, un toit et de quoi se nourrir, l’équipe donne aussi de son temps bénévolement, pour aider ces personnes à être « moteur » de leur vie.
Au quotidien, vivre ensemble est parfois très exigeant, surtout quand on n’a pas la même culture, mais c’est une véritable richesse. Chaque jour, il s’agit de se procurer de quoi préparer les repas, apprendre le français, accompagner les enfants à l’école. L’équipe de CAP 42 les accompagne pour qu’ils reprennent confiance, et qu’ils trouvent un sens à leur vie. Certains sont catholiques et sont des paroissiens de Saint-Matthieu, d’autres vont à la paroisse arménienne apostolique.
CAP42 s’est constituée grâce à des rencontres, des circonstances, et une volonté commune de s’investir personnellement et concrètement. Une équipe d’une dizaine de personnes est composée de Jean-Pierre Berthouze, qui a une longue expérience de l’accompagnement de personnes en précarité (aumônier de prison, café d’accueil, CIMADE, Association Familiale Protestante), d’un prêtre arménien, le père Sahak, et de personnes de la paroisse Saint-Matthieu, le père Pierre Moreau et des voisins qui se rencontrent en équipe de lecture des Actes des apôtres.
La paroisse Saint-Matthieu fournit les locaux, les frais (eau, électricité...) sont réglés grâce à des dons. D’ailleurs, le 17 octobre, un spectacle est organisé au profit de l’association.
En guise de conclusion, l’équipe nous laisse ce message : « Il faut se dire qu’on est là presque au quotidien, et que c’est un engagement dans la durée ; C’est pour cela qu’il faut être plusieurs. De plus, il ne faut pas trop s’attacher, car ils partiront tôt ou tard. » Si CAP 42 cherche à étoffer son réseau de donateurs, elle est aussi prête à partager son expérience.

Pour les contacter : lecap42loire@gmail.com _





Version imprimable de cet article Version imprimable


Publié le : 07.10.2015 14:31 - Mis à jour le : 17.01.2017 09:10